Courrier des lecteurs

L’effondrement civilisationnel a déjà commencé

Vendredi 31 Août 2018 - 16:14

« Avons-nous commencé à réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? Non », constatait amèrement Nicolas Hulot le 28 août au micro de France Inter en annonçant sa démission. A l’échelle de la France comme de l’Europe, elles ont pourtant diminué depuis 1990, mais à un rythme beaucoup trop lent pour atteindre les objectifs de moyen et long terme.

Cette baisse tient relativement peu aux mesures réglementaires et fiscales, dont le niveau de contrainte est limité. Elle est surtout due à des facteurs externes que sont la désindustrialisation de l’Europe (qui ne comptabilise pas les émissions induites par la fabrication des produits qu’elle importe), les effets durables de la crise de 2008 ou encore les avancées technologiques. La meilleure preuve en est que les émissions de CO2 sont reparties à la hausse depuis deux ans, du simple fait d’une croissance économique plus forte qui dope le consumérisme.

Certains pays affichent des performances particulièrement mauvaises, dont la France qui dit pourtant vouloir atteindre la neutralité carbone en 2050. Ses émissions n’ont baissé que de 14 % depuis 1990, très en-dessous de la moyenne européenne de 22 %. Et la hausse récente de ses émissions en CO2 est de même plus élevée que chez nombre de ses voisins.

SUR LE MÊME SUJET

La politique des « petits pas » qui a poussé Nicolas Hulot à la démission n’est pas à la hauteur pour éviter la catastrophe climatique dans laquelle nous sommes en train de basculer, y compris en Europe. L’ex-ministre a raison, il n’y a rien à rajouter : nous n’avons pas commencé à vraiment réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Et toute la glose sur le remplacement de Nicolas Hulot, sur le dilemme que cela pose à Macron, sur la manière d’agir de l’hélicologiste, tout cela n’est que de la roupie de sansonnet. L’essentiel n’a pas été vu, ou ne veut pas être commenté, mais il est là : les politiques européennes ou mondiales sont de courte vue au regard du grand chambardement climatique, de l’atteinte à la biodiversité, de l’acidification océanique, du pic pétrolier déjà dépassé, des autres pics en matériaux de toutes sortes, à commencer par les engrais phosphatés ou nitratés, des migrations climatiques et des maladies (ré)-émergentes : nous n’en sommes plus au prémices, notre effondrement a déjà commencé.

aid97400.re
D’après Alternatives économiques du 29/08/2018
Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
Lu 999 fois



1.Posté par A mon avis le 31/08/2018 23:15

"L’essentiel n’a pas été vu, ou ne veut pas être commenté, mais il est là : les politiques européennes ou mondiales sont de courte vue au regard du grand chambardement climatique, de l’atteinte à la biodiversité, de l’acidification océanique,...."


Tout est dit.
Au lieu de l'électrochoc qu'aurait dû provoquer la démission spectaculaire de Hulot, la société civile, comme la classe politique ainsi que les médias glosent sur le remplacement du ministre !
Le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt ..

2.Posté par Thierrymassicot le 01/09/2018 18:19

C'est quand même effarant...En principe, quand la maison brûle, on appel les pompiers, on arrose.....Ben non! C'est pas la maison qui brûle, c'est la Planète!!! Et bizarrement, on maitrise l'incendie en aspergeant de l'essence....Le colonel des pompiers étant Donald Trump..........

3.Posté par Zarin le 02/09/2018 09:55

La vision quantique

La physique quantique a vu le jour il y a près d’un siècle, pour apporter des réponses dans le domaine de l’infiniment petit auxquelles les lois de la physique conventionnelle ne s’appliquaient pas.

Depuis, les expériences se sont multipliées, remettant en question notre vision de la réalité. Tout dans l’univers n’est qu’énergie et vibration. La matière qui nous entoure et celle dont nous sommes faits n’existe pas telle que nous l’imaginons. En fait, la matière est constituée de 99% de vide, et ce vide n’est pas ce que nous pensons, c’est de l’énergie condensée et de l’information.

Ce vide est en fait un vaste espace d’échange d’information, c’est comme un gros filet, un énorme maillage électromagnétique enveloppant la planète terre et auquel nous sommes tous reliés, donc interconnectés.

En fait , notre cœur est un puissant émetteur récepteur qui émet sur ce réseau.

Toutes nos pensées, paroles et actions émettent des fréquences. Il y a 2 principales fréquences antagonistes: la peur et l’amour.

Plus nous irons vers des pensées de peur, de pouvoir, de cupidité, plus nous émettrons des fréquences basses qui abaisseront notre propre taux vibratoire.

Plus nous irons vers des pensées altruistes, axées sur l’amour et le partage, plus nous émettrons des hautes fréquences qui élèveront notre taux vibratoire.

En élevant notre taux vibratoire nous améliorons notre propre santé, nous émettons des pensées positives et attirons vers nous des évènements meilleurs.

la vision quantique - CRÉONS L'ABONDANCE EN TOUT LIEU CRÉONS L'ABONDANCE EN TOUT LIEU

http://le-jardin-nourricier.net/la-vision-quantique/

4.Posté par polo974 le 02/09/2018 15:23

""" Certains pays affichent des performances particulièrement mauvaises, dont la France qui dit pourtant vouloir atteindre la neutralité carbone en 2050. Ses émissions n’ont baissé que de 14 % depuis 1990 ... """

3 bonnes raisons:
les industriels français ont joué anti-france bien avant (désindustrialisation)
le nucléaire (qui a d'autres défauts graves) n'émet pas tant de co2 que les centrales charbon, donc déjà émission asse basse.
le transport routier qui ne fait que traverser la france n'a pas été réduit, bien au contraire...

la grosse problématique sera comment fera-t-on sans plastique quand il n'y aura plus de pétrole pour le fabriquer...

5.Posté par polo974 le 02/09/2018 15:24

euh, zarin... elle doit être bonne ta moquette quantique ! ! !

6.Posté par margouillat974 le 02/09/2018 16:13

@ polo 974 = liquidation de la SERNAM
pollution des industriels émigrées en Albanie, Pologne, Tchéquie, sans pour autant élever le niveau de vie
Nucléaire civil et militaire "donnés" à l'l'U.E , l' l OTAN payé par le contribuable français pour une défense " Européenne sous commandement de l'O.T.A.N
quand il n'y aura plus de plastique, nous aurons peut-être l'intelligence d' acheter des produit bio sans emballage.
Oui à la méditation positive!!!

7.Posté par Zarin le 02/09/2018 16:45

5.Posté par polo974

Tu sais lire ? C'est bien !

Comprendre ???...

8.Posté par margouillat974 le 02/09/2018 16:54

@ polo 974
comment expliquer les miracles à Lourdes
Le miracles des papes( dernièrement l'imposition de ses mains sur un enfant l'a guéri d'un cancer, inexplicablement)
La réussite de certains dans des affaires parfois plus que louches
le fait que qu'une personne aimant l'argent attire l'agent
Le fait d'aller à un R.D.V crucial pour vous, sans être convaincu de votre propre force de conviction envers un décideur,vous vaudra la recherche des clés de la voiture, la dépose de la poubelle , l'oubli du fer à repasser au moment même où vous devez partir pour éviter le créneau des embouteillages?
La pensée positive existe à l'échelle individuelle : admettez qu'elle puise aussi exister à titre collectif

9.Posté par Modeste le 03/09/2018 06:59

merci Zarin, toujours un plaisir de lire vos posts, à quand un article cela nous changera de ce qu'on lit habituellement!

10.Posté par A mon avis le 04/09/2018 16:12

@ 8 margouillat974 :
La "pensée positive" ça s'appelle tout simplement l'optimisme !

Rien à voir avec une quelconque et imaginaire manifestation transcendantale !

Quant au fameux miracle du baiser du pape, reconnaissez qu'il a été bien aidé par la chimiothérapie. Et il n'est pas prouvé (malheureusement) que l'enfant est définitivement guérie !

11.Posté par Le corbeau le 16/09/2018 15:01

L'APOCALYPSE ou L'ENFER

Il semble qu'à force de réformer au détriment des salariés, il n'y aura plus rien à réformer - sauf à créer des emplois et redonner du pouvoir d'achat aux salariés - mais de cela , le patronat et le gouvernement s'y refuse.
Alors que faire ???
Le Patronat comme le gouvernement auront l'argent ( le veau d'or ), les salariés le chômage, les migrants les petits boulots précaires en attendant une nouvelle révolution qui remettra les pendules à l'heure.
A l'heure actuelle tout semble perdu, tout est incertain..
Heureux ceux qui survivront à cette apocalypse QUI VIVRA, VIVRA !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >