Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

J.O.2024

-Courrier des lecteurs-

Ecrit par Carl Joseph – le dimanche 12 mai 2024 à 16H38
Courrier des lecteurs 2024

Depuis mardi, la France vit à l’heure de l’enthousiasme obligatoire pour les JO. L’arrivée du Belem est censée avoir mis un terme aux hésitations des uns et des autres. Et pourtant, même s’ils n’en avaient pas le droit, certains ont confessé quelques réserves en voyant le rappeur Jul allumer le chaudron olympique. N’y avait-il pas là quelque provocation ? Le signal était clair : ces jeux s’inscrivent dans le registre des célébrations censées accélérer ce qu’on pourrait appeler le basculement d’une civilisation à une autre. Il faudra porter attention au discours idéologique entourant les JO pour constater qu’ils sont transformés en opération d’ingénierie identitaire.

La sécurité entourant les JO inquiète, avec raison. On en trouve bien peu, toutefois, pour exprimer un vrai malaise devant la normalisation du QR Code, censée nous rassurer. À travers lui, pourtant, Paris passera de la société de libertés à la société d’autorisations. On a même parlé quelques heures, en décembre, d’un possible confinement olympique – cette formule fut toutefois vite bannie. Il n’est pas interdit de croire que ce modèle de gestion des populations se généralisera dans tous les événements d’envergure au cours des prochaines années.

C’est toutefois l’esthétique des Jeux qui en dit le plus. La polémique entourant Aya Nakamura, en mars, n’était pas insignifiante. On l’a présentée à la manière du symbole idéal d’une France mondialisée et diversifiée – il s’agirait même de la chanteuse francophone la plus populaire à travers le monde. Mais à travers elle, surtout, on assiste à une mise à jour de la vision célébrée de la langue française. Car Aya Nakamura chante moins en français qu’en néo-français, et ceux qui font semblant de ne pas le savoir, en fait, s’en réjouissent, comme ils célébreront demain l’écriture inclusive.

L’esthétique des JO est aussi indissociable de ceux qui porteront la flamme. Les médias se sont réjouis d’apprendre que deux drag-queens y seront associées – comme il se doit, seule l’« extrême droite » s’y opposerait. L’une des deux drag-queens, Miss Martini, a affirmé qu’il s’agissait d’une grande victoire de l’inclusion, en ajoutant que cela envoyait un message favorable à l’intégration des femmes trans – donc des hommes biologiques qui s’identifient comme femmes – dans les compétitions sportives féminines. Le message est double. Les JO auraient pu célébrer l’élégance féminine française : ils célébreront plutôt l’esthétique de la drag-queen, en plus de plaider pour une nouvelle définition de ce qu’est une femme, affranchie de sa réalité biologique.

La France est une gastronomie. Les organisateurs veulent aussi la changer. Le Figaro rapportait fin avril que les responsables de la restauration se réjouissent de profiter des JO pour offrir à la Concorde un menu intégralement végétarien, sans viande. « Les Jeux sont une occasion unique de montrer qu’un autre modèle est possible », expliquait ainsi le responsable de la restauration des JO. « On a voulu pousser le curseur le plus loin possible », a-t-il ajouté, en célébrant « salade de pâtes, croque-monsieur végétarien, falafels de betteraves » et saucisse végétale. « On veut montrer qu’on peut proposer des recettes gourmandes sans viande. On parlera aussi de la France mais ce ne sera pas la France ! » Source le Figaro du samedi 11 mai 2024.

Ndlr à défaut « d’enthousiasme » je serai dans l’indifférence « obligatoire » NB.* L’ombre de Jacques Attali plane…sur les JO.

Ma réflexion de tout cela …

Pour Jul je me dis que peut-être ils n’ont pas trop eu le choix, qui peut connaître les dessous de ce genre de tractations ? la paix sociale s’achète…

Il y a certainement de ça aussi…

Mais je ne lis pas cet article du Figaro comme une critique …c’est tout simplement une description de la situation , de ce qui est en train de se dérouler .

Il faut toujours se rapporter à son comportement personnel : quand on ne sait pourquoi l’autre agit ainsi, lui le sait.

Mais cela ne nous oblige pas à être d’accord avec lui pour autant.

Par le biais de ces J.O. Macron en déficit de popularité grave, à tous égards, prend la main sur la France insoumise par un changement de civilisation, la diversité culturelle, culinaire, sociétale ….il fait la place aux minorités sans les désigner comme telles.

Pour les conservateurs bien sûr le choc est brutal.

Ils ont tout autant le droit d’exister que la frange progressiste !

À mon sens.

La nostalgie apparaît quand le bonheur d’autrefois n’est plus là.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.