Patrimoine

Juliette Dodu - Héroïne controversée

Samedi 6 Juin 2009 - 06:01

Héroïne de la guerre Franco-prussienne de 1870, accusée d’espionnage par l’ennemi, Juliette Dodu est condamnée à mort.


Maison de naissance de Juliette Dodu
Maison de naissance de Juliette Dodu
Juliette Dodu née à Saint-Denis de la Réunion le 15 juin 1848, est la fille d’un chirurgien métropolitain (Alphonse Dodu) officiant dans la marine et d’une créole née Desaïffre de Pellegrin. Deux ans après sa naissance, son père meurt de la fièvre jaune. Sa mère se  remarie et donne naissance à deux autres enfants. En 1864, Juliette a seize ans lorsqu'elle quitte la Réunion pour la France avec sa famille . Mme Dodu, devenue veuve à nouveau, obtient, grâce au soutien de l’impératrice Eugénie, la direction d’un bureau télégraphique à Pithiviers.

En 1870, la guerre franco-prussienne (1870 - 1873) oppose la France du Second Empire aux Allemands assemblés derrière le royaume de Prusse. Après avoir occupé les régions françaises de l’est et du nord, les Prussiens arrivent dans le Loiret et à Pithiviers le 20 septembre 1870.

Juliette Dodu par Christine Lao-Yip-Sein in La Réunion des grands hommes -M.Serviable
Juliette Dodu par Christine Lao-Yip-Sein in La Réunion des grands hommes -M.Serviable
Les locaux du bureau du télégraphe sont immédiatement occupés par l’ennemi et les fils coupés. La famille Dodu est repoussée au premier étage de la maison. Les fils du télégraphe passent par une des chambres et Juliette y installe une dérivation, connecte au réseau un récepteur qu’elle avait conservé et rétablit une liaison en morse. Ainsi elle a accès à tous les messages télégraphiques de l’ennemi qu’elle transmet intégralement aux forces françaises. Elle les informe également des faits et gestes des soldats prussiens dans Pithiviers. C'est de cette manière que 40 000 soldats du général Aurelles de de Paladines en faction aux environs d’Orléans, ne tombent pas dans les pièges ennemis.

Usant de son charme, elle aguiche les hussards qui ne se doutent de rien et se fait des relations au sein de leur état-major. Ce petit jeu dure 23 nuits jusqu’au moment où au cours d’une dispute avec sa gouvernante, un occupant comprend ce que se disent les deux femmes.

Le stratagème de Juliette est découvert. Le récepteur télégraphique est confisqué.

upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Juliette-Dodu-en-1870.jpg/350px-Juliette-Dodu-en-1870.jpg
upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Juliette-Dodu-en-1870.jpg/350px-Juliette-Dodu-en-1870.jpg
Accusée d’espionnage, conduite devant une cour martiale. Juliette Dodu leur lance alors : " Je suis Française et ma mère aussi, j’ai agi pour mon pays. Messieurs, faites de moi ce que vous voudrez ". Elle est condamnée à la peine de mort. Heureusement, quelques jours plus tard, l’armistice est signé et elle est graciée par le Prince Frédéric-Charles de Prusse.

Symbole de la résistance française, Juliette Dodu est la première femme à obtenir la médaille militaire et la croix de la Légion d’Honneur à titre militaire. Le président Mac Mahon signe le décret du 30 juillet 1878 où il est stipulé : " a intercepté des dépêches au péril de sa vie en 1870, a été condamnée à mort par l’ennemi et sauvée par la cessation des hostilités ".

En 1880, elle devient inspectrice des écoles et des salles d’asile et s’installe en Suisse Juliette meurt le 28 octobre1909 chez son beau-frère, le peintre Odilon Redon. Son corps, ramené en France, est exposé au Val de Grâce. Elle reçoit des funérailles nationales.

Plaque de la maison de J.Dodu
Plaque de la maison de J.Dodu
Cependant les voix s’élèvent et plusieurs questions se posent.
Pour ses détracteurs, Juliette n’a jamais rien intercepté au péril de sa vie. Il y a eu erreur sur la personne, puisqu'elle n’a pas été receveuse des postes, il s’agissait sûrement de sa mère. Ils avancent que si c’était vraiment la jeune fille qui avait agi héroïquement, comment aurait-elle pu comprendre les messages en Allemands et les traduire, sans avoir fait d’études. De plus, aucun rapport militaire ne cite le sauvetage de 40 000 soldats où que ce soitl. D’autres avancent qu’elle aurait été la maîtresse du Prince Frédéric-Charles de Prusse et qu’elle aurait collaboré avec l’ennemi et même, qu'elle aurait été un agent double.

Lycée de Jeunes filles devenu collège en 1970
Lycée de Jeunes filles devenu collège en 1970
On parle aussi de l’honneur de la France qui a subit une cuisante défaite lors de cette guerre de 1870, la honte de la débâcle  et la perte de l’Alsace-Lorraine. M. de Villemessant, journaliste, protecteur de Juliette et intime de Mac Mahon et de Gambetta, aurait monté une escroquerie journalistique. Le pays avait besoin d’une héroïne pour conserver son nationalisme et l’esprit patriotique intact.

Dans l'affaire Juliette Dodu, à ce jour le problème reste entier. De nombreuses prises de position contre sa personne, la traitant de Jeanne D’arc ou de Mata Hari, ont longtemps secoué l’opinion publique pendant une grande partie du XXe siècle.
A Saint-Denis, une rue et un lycée de fille devenu collège porte son nom.


Sabine Thirel
Lu 7021 fois



1.Posté par thierry le 06/06/2009 09:26

Pour une fois qu'on a une héroïne de qualité...vous nous la diluez dans le doute !

2.Posté par PSH Lepret le 06/06/2009 11:10

et si on demandait son avis à Aniel Boyer

3.Posté par Karl Martin le 06/06/2009 12:54

Laissons la reposer en paix et souvenons d'elle comme une héroïne réunionnaise.
Et nous en avons besoin de créole en l'air.

4.Posté par Under Ground le 07/06/2009 01:26

"Seule la vérité est révolutionnaire..." - Montesquieu

.....

Où sont nos historiens?.. les vrais... avec de vrais morceaux dedans...

5.Posté par Zora le 09/06/2009 11:47

Dans le monde macho dans lequel Juliette Dodu a vécu, une femme ne pouvait pas sauver des Francais; d'ailleurs les femmes n'avaient pas le droit de vote et ni droit au chapitre. Puisque les hommes décidaient de tout, ils pouvaient raconter ce qu'ils voulaient. Moi, je crois qu'elle a été une vraie héroïne qui a mis tous les moyens en oeuvre pour sauver son pays.

6.Posté par looping974 le 10/06/2009 17:45

elle recevait du morse ...donc des lettres les unes après les autres ....pas besoin de connaitre la langue .....juste le morse

7.Posté par saint gondon le 06/08/2009 18:43

Je suis historien local et j'ai retrouvé dans les archives du village une Mme Veuve Dodu,( mére de Juliette) qui fut enseignante dans mon village de 1874 à 1875.
Quelqu'un connait-il le prénom de cette femme ?


merci d'avance

8.Posté par gripsou le 28/10/2009 16:20

j'ai vu à la télé ce midi, un homme qui possede des documents qui pourraient prouver que juliette dodu est morte le 24 octobre 1909 et non le 28!.........

9.Posté par camille le 28/05/2011 01:11

Madame veuve Dodu a pour prénom Marie-Louise Augustine.
Mariée à Lucien Dodu, celui-ci meurt. Elle se remarie assez rapidement à Louis Falt mais a préféré garder le nom de son premier mari (Dodu) car ce dernier étant mort en service elle avait des avantages en tant que veuve.
Le 1er mai 1880 on retrouve sa trace car elle est présente au mariage de sa fille Camille avec Redon
Elle a exercé plusieurs années comme institutrice

10.Posté par raymundo le 25/09/2015 07:06

Thought-provoking discussion - I loved the information . Does anyone know if my company would be able to get a template 2009 CA DE 1870 version to edit ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Juin 2009 - 06:42 Se déplacer… dans l'histoire (1505-1752)

Mercredi 24 Juin 2009 - 06:01 Se déplacer… dans l'histoire (1761-1837)