Revenir à la rubrique : National | Politique

Nicole Belloubet remplace Amélie Oudéa-Castéra à l’Éducation nationale

Suite aux nombreuses polémiques qui ont frappé Amélie Oudéa-Castéra depuis son arrivée à l'Éducation nationale, Gabriel Attal a décidé de la remplacer par Nicolle Belloubet. Amélie Oudéa-Castéra conserve le ministère des Sports et l’organisation des JO de Paris.

Ecrit par N.P. – le vendredi 09 février 2024 à 09H14

La fin du remaniement ministériel a été annoncée ce jeudi 8 février par l’Élysée, dévoilant ainsi la composition définitive du gouvernement dirigé par Gabriel Attal. Après plus de trois semaines de suspens, les noms des nouveaux ministres délégués et secrétaires d’État ont enfin été révélés, marquant ainsi la conclusion de cette période de transition.

La décision la plus attendue concernait le sort d’Amélie Oudéa-Castéra, qui avait été au cœur de plusieurs polémiques depuis sa nomination. Alors que le Premier ministre exprimait son désir de la voir quitter le ministère de l’Éducation nationale, évoquant « un trouble, un malaise », Emmanuel Macron refusait initialement de la sanctionner. Cependant, face à la colère croissante des enseignants, le président a finalement pris la décision de lui retirer le portefeuille ministériel.

Désormais dédiée au sport et aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris, Amélie Oudéa-Castéra laisse sa place à Nicole Belloubet à la rue de Grenelle. Ancienne garde des Sceaux sous le gouvernement d’Édouard Philippe et ex-rectrice d’académies à Limoges et Toulouse, son arrivée à ce poste constitue une demi-surprise, son nom étant déjà évoqué depuis la veille.

L’histoire de Nicole Belloubet est marquée par son engagement personnel. En mars 2005, alors qu’elle était rectrice de Toulouse, elle avait démissionné de son poste pour exprimer son désaccord avec la politique éducative de François Fillon, alors ministre de l’Éducation, qui avait décidé de supprimer des postes d’enseignants.

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Trop bon trop con
17 jours il y a

L’éducation nationale en péril . Quel gouvernement de pingouins .

Gasparin
17 jours il y a

Ce n’est pas elle qui avait oublié de déclarer 3 appartements ? Ce n’est pas elle qui avait propose d’installer des téléphones fixes dans chaque cellule de prisonniers ?
Première réforme possible avec elle : les élèves se notent eux-mêmes.

spartacus974
Répondre à  Gasparin
17 jours il y a

Une petite maison de 184 m2 dans l’Aveyron et 2 appartements à Paris…une pecadille pour notre Nicole

spartacus974
17 jours il y a

« Elle n’incarne pas et, quand on parle d’elle, c’est qu’elle a sorti une connerie », griffe un député Renaissance.
Évidemment,difficile d’égaler Amélie mais notre Nicole n’a pas que des amis dans sa majorité .

Chris
17 jours il y a

Dans les faits on s’en fout. La seule personne importante pour les profs c’est leur inspecteur.

Patrick
17 jours il y a

Oyez Oyez Braves GueuxUne des plus grandes Tartuffes de la Macronie est de retourLa Castafiore NicoleLe storytelling est déversé comme du lisier Grand cru dans le cerveau des décérébrés par les laquais des MassMerdiasÀ la bonne vôtre, les Misérables de la République

Manapany Boy
17 jours il y a

Que voulez vous , il fallait faire plaisir aux syndicats pour que surtout rien ne change.

PEC-PEC
17 jours il y a

Belloubet c’est NDiay en blonde… une nouvelle catastrophe en perspective, comme partout où elle est passée. Déjà une continuité de Taubira à la justice. Pitié la Macronie a la dérive …

eric
17 jours il y a

Autant dire que les promesses de gabriel Attal ne seront pas tenues

Dans la même rubrique

Risque de pénurie de lait maternel à La Réunion : Frédéric Maillot interpelle le ministère

Un risque de pénurie de lait maternel pèse sur les services de néonatologie de La Réunion. Alors que l’île compte plus de prématurés que l’Hexagone, Frédéric Maillot estime « inconcevable » qu’il n’y ait pas de lactarium sur notre île, d’autant plus que la démographie est en progression. Le député interpelle Frédéric Valletoux, ministre délégué chargé de la santé, dans le courrier ci-dessous.

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.