Revenir à la rubrique : Faits divers | National

Les crimes et délits en hausse en 2023, les homicides passent la barre symbolique des 1000 victimes

Ce mercredi 31 janvier 2024, le ministère de l’Intérieur a publié les chiffres sur la délinquance pour l’année 2023. Il apparait que la majorité des crimes et délits sont en hausse, même si cette augmentation a tendance à ralentir.

Ecrit par Zinfos974 – le dimanche 04 février 2024 à 08H42

Les chiffres de la délinquance pour l’année 2023 sont connus, comme indique le bilan du service statistique du ministère de l’Intérieur (SSMSI) à travers une publication du mercredi 31 janvier 2024. On note que la majorité des crimes et délits ont augmenté par rapport à l’an passé, mais que la hausse ralentit par rapport à 2022. Cette augmentation concerne en particulier les coups et blessures volontaires (+7 %), les viols et tentatives de viols (+10 %).

Concernant les homicides, la barre symbolique des 1.000 victimes a été franchie (1.010, +5 %) quand les tentatives d’homicides sont en très forte hausse (4.055, +13 %). On note également une hausse continue depuis 2020. Les violences sexuelles sont aussi en augmentation (+8 %), et ce, depuis 2018. Selon le SSMSI, cette augmentation s’explique par une propension plus forte des victimes à déposer plainte, faisant notamment suite à l’affaire Weinstein fin 2017 ainsi qu’au mouvement #metoo qui a entrainé une libération de la parole.

Les destructions et dégradations volontaires (+3 %), subissent leur plus forte hausse enregistrée depuis 2018. L’explosion de ces infractions trouve son explication par la semaine d’émeutes urbaines (+140 % entre le 27 juin et le 3 juillet) qui a suivi la mort de Nahel, tué par un policier à Nanterre lors d’une intervention pour refus d’obtempérer. Le bilan note que les cambriolages continuent d’augmenter (+3 %), tout comme les escroqueries (+7 %), les vols de véhicules (+5 %) et les vols avec armes (+2 %).

Au rayon des baisses, on retrouve les vols et les violences dans les transports en commun (en moyenne -10 %) alors que les violences sexuelles dans les transports progressent (+4 %). Les vols violents sans armes (-8 %) et les vols sans violences contre les personnes (-3 %) sont également en baisse. Les étrangers, qui représentent 8 % de la population résidant en France, apparaissent minoritaires dans le total des mis en cause (17 %). Pour autant, ils représentent une part notable dans les cambriolages (38 %) et vols dans les voitures (40 %). Selon le SSMSI, ces faits sont en lien avec l’existence de filières spécialisées de criminalité organisée. 

Dans les collectivités d’Outre-mer, le bilan fait état de plus d’homicides et de vols à main armée. Le nombre d’homicides ne cesse de croître, plus que dans l’Hexagone. La Guyane compte ainsi 20,6 homicides pour 100.000 habitants en 2023, contre 1,5, en moyenne, dans toute la France. En Guadeloupe, le taux d’homicide pour 100.000 habitants atteint 9,4 en 2023, en hausse de 33,3 % par rapport à l’année précédente. La Martinique a enregistré 25 homicides en 2023, deuxième année la plus meurtrière en cinq ans. Un chiffre stable par rapport à 2022, année durant laquelle 26 meurtres ont été perpétrés. 

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
riverstar974
20 jours il y a

mais non tout va bien dans le France de macron… pfff

Squid
20 jours il y a

PAS D’AMALGAME

jeanbaiselarak
20 jours il y a

Et les chiffres de mayotte ?

edmond
20 jours il y a

legalisation du zamal= emploi= recettes pour education et santé et moins de monde en prison donc economie et du temps pour fdp de s occuper d autre chose que des petards

ENTENDRE
20 jours il y a

Il apparait que la majorité des crimes et délits sont en hausse, même si cette augmentation a tendance à ralentir—Si une personne intelligente peut m expliquer ou traduire cette phrase–j en serai ravi–Merci par avance

Pierrot974
Répondre à  ENTENDRE
20 jours il y a

Je ne sais pas si je suis intelligent, mais je vais tenter une réponse :
Les crimes et délits restent en hausse, mais leur nombre grimpe moins vite qu’avant.

HULK
20 jours il y a

Comme le dit si bien notre éminent ministre de la justice : « il y a juste un sentiment d’insécurité ». Et c’est comme çà qu »ils veulent « contrer Marine LE PEN? Alors,elle a de grandes chances de réussir.

Pierrot974
Répondre à  HULK
20 jours il y a

Sauf qu’avec elle et la haine qu’elle génèrera fatalement avec ses nervis, ce sera encore pire après.

Grande Braderie
19 jours il y a

Des milliards d’euros engloutis par les banlieues pour rien… 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Côté éducation, « l’illettrisme est deux fois plus fréquent en quartier prioritaire, avec 14 % de la population en situation d’illettrisme », notent les observateurs de la politique de la ville. Côté emploi, les subventions généreuses n’auront pas rétabli le plein-emploi, au contraire. Dans les banlieues, le taux de chômage oscille entre 16,5 et 19,6 %, contre 7 % dans le reste de la France. Les milliards d’euros versés n’auront même pas servi à acheter le calme. Délinquance, criminalité, insécurité… les quartiers prioritaires sont les plus touchés, selon un rapport du ministère de l’Intérieur. Les émeutes de ces derniers jours en sont la preuve.

À coups de subventions, les gouvernements successifs ont cru pouvoir éviter l’incendie. Les émeutes qui embrasent leur donnent tort. Loin d’être économique, l’enjeu des banlieues est avant tout civilisationnel.

Dans la même rubrique

4 voies du Tampon : Une voiture sur le toit

Un accident vient de se produire sur la quatre voies du Tampon. Un véhicule se trouve sur le toit au milieu de la voie descendante voiture sur le toit. De gros ralentissement sont en cours dans le secteur.

St-Louis : Redressé fiscalement, le commerçant devient trafiquant de drogue

Trois Mauriciens sont soupçonnés d’un trafic d’oiseaux et de stupéfiants inter-îles et sont derrière les barreaux depuis 10 mois en attendant leur jugement. Suite à une avarie moteur, leur speed boat qui devait rallier l’île soeur était resté en rade à Sainte-Rose en avril 2023. L’occasion de mettre la main sur leur contact réunionnais qui serait l’intermédiaire entre les cultivateurs de zamal péi et les trafiquants. Ce boutiquier de Saint-Louis avait pourtant fait fortune…

Non renouvellement d’emplois à la Région : Le rapporteur public conclut au réexamen des contrats des agents « brutalement » remplacés

Les conclusions rendues ce jeudi matin par le rapporteur public sonnent comme un revers pour la Région Réunion. Onze requérants, dont les contrats n’ont pas été renouvelés malgré leur expérience dans le poste qu’ils occupaient depuis plusieurs années, demandaient leur réintégration et l’annulation des contrats des remplaçants. Prise illégale d’intérêts par l’actuelle majorité et silence assourdissant du parquet de Saint-Denis ont également été dénoncés par les avocats des agents concernés.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial