Revenir à la rubrique : Faits divers | Non classé

Insolite : Prêt à partir pour Maurice, il finit à Domenjod

Un couple a vécu une histoire assez insolite en ce début de semaine. Alors qu'ils se présentent à la Police de l'Air aux Frontières pour la vérification de leurs passeports pour un séjour à Maurice, ils ont eu une surprise de taille.

Ecrit par Zinfos974 – le dimanche 24 décembre 2023 à 08H17

C’est une histoire assez insolite qu’a vécu un couple en cette semaine de festivité. Alors qu’ils décident de se rendre à Maurice pour un petit séjour, un couple se présente, passeports en main, à la Police de l’Air aux Frontières (PAF) de l’aéroport avant d’embarquer, comme tout un chacun. L’agent de la PAF, qui vérifie minutieusement les deux voyageurs, se rend compte d’un problème de taille. 

Aux contrôles des identités, il constate que l’homme fait l’objet d’un contrôle judiciaire avec une interdiction de contact concernant… la femme qui l’accompagne ! L’agent se voit alors dans l’obligation de faire intervenir ses collègues pour interpeller le voyageur au regard du manquement à son interdiction de contact. Au final, en lieu et place d’un voyage à Maurice, l’homme se retrouve devant le juge des libertés et de la détention ce jeudi 21 décembre.

Au regard des faits, le magistrat décide de révoquer son contrôle judiciaire et de l’envoyer en détention provisoire dans l’attente de son jugement en février prochain pour des violences conjugales.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Soupçons d’emplois illégaux au cabinet de la Région : La stratégie d’enquête décriée par la défense

En début d’audience pour ce premier jour de procès, les 11 prévenus de la Région Réunion, dirigée par Didier Robert de 2010 à 2021, ont nié toute faute malgré les poursuites pour détournement de fonds, prise illégale d’intérêts et de recel après un contrôle de la Chambre régionale des comptes. L’enquête préliminaire a révélé des emplois potentiellement fictifs, des recrutements discrétionnaires et des rémunérations excessives. Les avocats de la défense contestent la procédure, arguant notamment de partialité et d’imprécision des motifs de poursuite.