Société

Le pôle d'échanges multimodal de Duparc inauguré, La Réunion sur la voie du tram

Mercredi 19 Septembre 2018 - 18:22

C'est un premier pas de franchi pour la future section 1 Nord du Run Rail, le réseau express de transport régional. Le premier pôle d'échanges multimodal (PEM) de l'île, qui constitue la première implantation d'une série répartie le long du tracé du futur RRTG, a été inauguré ce mercredi, en présence des présidents de la Région et de la CINOR, du maire de Sainte-Marie Richard Nirlo et du sénateur Jean-Louis Lagourgue.

Cette infrastructure s'implante sur un foncier de trois hectares, propriété de la Région, et situé en bordure du littoral entre l'aéroport Roland-Garros et l'échangeur de Duparc. Une opération qui a été pensée pour offrir aux voyageurs une interconnexion entre les différents modes de transport. En effet, ce pôle d'échanges est destiné à accueillir, sur 8 quais, des bus du réseau interurbain Car Jaune et urbain de la CINOR - et à terme les futurs tramways de la CINOR et de la collectivité régionale  - mais également un parking relais de 100 places dont une partie dédiée au covoiturage, des emplacements réservés aux taxis et un espace pour les vélos. Il représente aussi bien une structure de transport essentielle aux déplacements qu'un lieu de polarité urbaine où des activités de services peuvent être implantés.

À l'occasion de la présentation de ce PEM, le tracé du futur Run Rail a été dévoilé aux convives. D'un tracé de 150 kilomètres, ce réseau régional de transport guidé linéaire reliera Saint-Benoît à Saint-Pierre en passant par le nord et l'ouest.

La première section du Run Rail (la section Nord) reliera sur 10 stations installées sur 10 kilomètres pour un temps de trajet de 20 minutes, les villes de Sainte-Marie à Saint-Denis.

Selon les estimations de la Région, près de 30.000 voyageurs par jour sont attendus sur cette future ligne, qui reliera différents pôles d'intérêts régionaux comme le CHU Félix-Guyon, la CGSS, l'Université de La Réunion, l'Hôtel de Région, la Technopole ou encore l'aéroport Roland-Garros.

Le futur tramway atteindra une vitesse de pointe de 70 km/h et la desserte entre chaque station devrait avoisiner les 7,5 minutes en heure de pointe. Outre les tramways, cette section Nord du Run Rail accueillera aux arrêts des stations "Université" et "Bertin", les téléphériques de la CINOR.

Les travaux devraient débuter fin 2020 et la mise en service de cette section Nord est attendue pour fin 2023. Coût estimé du projet : 300 millions d'euros

"Ce nouveau pôle d'échange multimodal inaugure aujourd’hui un équipement indispensable pour notre commune de 33 000 habitants et qui en comptera 10 000 de plus en 2030. Ce pôle va permettre de renforcer l'attractivité Duparc et du centre-ville", annonce fièrement Richard Nirlo, maire de Sainte-Marie. 

Outre un renforcement de l'attractivité du territoire, ce PEM "favorisera également les nouveaux modes de déplacement des Réunionnais" indique pour sa part le président de la CINOR, Gérald Maillot.

"Le transport durable est et sera dans les 10 ou 20 prochaines années le projet prioritaire porté par les collectivités locales", reprend de son côté Didier Robert, président de la Région Réunion, pour qui ce pôle d'échanges multimodal "en appellera  naturellement d'autres". afin dit-il, "donner aux Réunionnais des outils modernes pour leur donner envie d'utiliser les transports en commun".

Le président de la collectivité régionale en a profité pour saluer la concertation avec la CINOR pour son projet de transport guidé et ses téléphériques. "Cette coordination est fondamentale (...) Encore une fois, l’usager n’a que faire de savoir si tel ou tel projet est porté par telle majorité...Il souhaite avant tout obtenir un service de qualité", affirme M.Robert. La Région Réunion compte entamer dans les prochains mois des discussions avec la Commission européenne "pour pouvoir mobiliser dans le cadre du prochain programme européen 2020-2027 le plus de moyens possibles pour le transport durable à La Réunion et notamment sur le Run Rail", poursuit Didier Robert.

Ce dernier tient à rappeler que l'équivalent de 300 à 400 millions d'euros avaient déjà été engagés depuis 2010 pour la création de réseaux en TCSP (transport en commun en site propre) "partout où cela a été possible". "Il y a déjà un travail de fait", sur ce projet de transport guidé assure Didier Robert, qui souhaite désormais voir les choses s'accélérer "pour pouvoir répondre davantage à la demande des usagers aujourd'hui de modes de transport les plus pertinents possibles".

SI
Lu 6799 fois



1.Posté par TICOQ le 19/09/2018 19:10

Multiplier le choix en transports en commun va dans le sens d'une alternative crédible au tout-voiture.

2.Posté par super le 19/09/2018 19:14

super ce zaffaire là

3.Posté par Joseph le 19/09/2018 19:22

Jamais n'est évoqué le problème de surpopulation, les politiciens, les médias, personne n'en parle, c'est un sujet tabou ?

4.Posté par Desireless le 19/09/2018 19:29

C'est dingue tout ce qu'on peut faire avec le pognon des autres ! là je suis scotchée

5.Posté par Candide le 19/09/2018 19:55

Le tram-train en fait ...

6.Posté par anonyme le 19/09/2018 20:00

DIDIER ROBERT - JEAN LOUIS LAGOURGUE - GERALD MAILLOT - REMY LAGOURGUE EST EGAL AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE 2020..
QUEL GACHIS..

7.Posté par JORI le 19/09/2018 20:36

Et les 2000 éco-bus, où sont ils???.

8.Posté par gareth le 19/09/2018 20:38

Désir, Ecorail et maintenant Run Rail. La région n'arrive pas à choisir un nom pour son tram.

9.Posté par wtf le 19/09/2018 20:42

Beau projet. Ce genre d'acte de développement du département est suffisamment rare pour être salué. On note par contre que les communes des hauts, notamment dans le sud, sont oubliés. Donc, là par contre, si c'est en raison des querelles politiques, c'est vraiment bas, car la population n'a pas à être concernée par les égos de coq la kour !

10.Posté par GIRONDIN le 19/09/2018 20:47

...... 300 à 400 millions d'euros....d'euros avaient déjà été engagés depuis..... 🤔


Et pendant ce temps
1h st paul st paul
1h Rivière des Galets st paul
40 mn St benoit St benoit
1h grand bois st pierre

KELTRAIN !!

11.Posté par Manu le 19/09/2018 20:51 (depuis mobile)

Super génial ça va créé de l emplois pour toute la réunion heu non pour toute leur famille entière tontons frère leur enfants de génération en génération .pas de CV mais piston + 10 les entrepreneurs qui vons lui léchés passé la pommade

12.Posté par kersauson de (p.) le 19/09/2018 21:15

tram-train ?
ce contre kwa se battait didix fricotin !!!
il est pas mort verges ? polo !

13.Posté par Grangaga le 19/09/2018 22:40

Tro tarr' kanarrrrrrrrrrrrrrr' !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Kissa y krwa a zot' ankorr'......................
Zot' y pran z'anfan Bon Dié, po koué don.................

14.Posté par VERGES le 20/09/2018 02:09

Si notre Roi Didier 1er n’avait pas cassé le projet de TEAM TEAIN prévu par Mr VERGÈS aurait DÉJÀ CIRCULÉ
Que de temps perdu.... Et tout le monde est content
Nous avons vraiment les élus que nous méritons.
Il faut an plus vite virer ce bon à rien

15.Posté par BABAR RUN © le 20/09/2018 06:18

post@4......oui...c'est juste....C'est dingue tout ce qu'on peut faire avec NOTRE pognon....

chais pas pourquoi.....surement mon cote pessimiste......mais ça sent le kaniardage, la magouille et le gouffre financier a plein nez.,....j'dis ça...j'dis rien......

je continue de penser qu'un téléphérique urbain est mieux et moins cher en foncier.....comme a Brest....

16.Posté par p.mass le 20/09/2018 06:36

C'est tout beau c'est tout neuf mais pour s'y rendre à pieds depuis l'arrêt de bus de Duparc aucune passerelle piétonne par dessus la quatre voie !
Les lycéens, collégiens et usagers doivent traverser le rond point de Duparc au risque de leur vie.

17.Posté par ZembroKaf le 20/09/2018 09:01

La première section du Run Rail (la section Nord) reliera sur 10 stations installées sur 10 kilomètres pour un temps de trajet de 20 minutes,
....300 millions d'euros !!!
La CInor..."tramaillot"....300/400 millions...pour pratiquement le même trajet....!!!
Ces "zélus" n'ont pas pensé à fusionner les 2 projets ???...non 1 pour copains/région..et l'autre pour copain/cinor !!!
Toujours rien pour la plus belle gare routière du monde...celui de notre belle capitale péi !!!

18.Posté par Monique depite le 20/09/2018 10:48 (depuis mobile)

GRAMOUNE LONGTEMPS I DISAIT:QUAND OU CRACHE EN HAUT I RETOMBE SI OU....

19.Posté par bibi le 20/09/2018 08:51

tjrs dans la critique des 2000 bus il faut avancé car le bus c est bien mais d autre moyens de transport c est se tourne vers le futur .l evolution de notre mode de deplacement au quotidien pour une petite ile c est des creations d emplois et faire buster notre économie.

20.Posté par Georges le 20/09/2018 11:35

Bonjour à tous,

En regardant un peu en arrière, cela me rappelle, étrangement, un ancien projet de Monsieur Paul VERGES…

Et son tram-train serait opérationnel aujourd'hui.

Cherchez l'erreur.

Cordialement

21.Posté par Dionysien le 20/09/2018 12:44

Post 16 et 17: Il n'y a pas eu encore de mort , la passerelle viendra après comme d'hab .
Ma gare je le kiffe , zen et ouvert aux 4 vents .

22.Posté par polo974 le 21/09/2018 15:52

""" "Le transport durable est et sera dans les 10 ou 20 prochaines années le projet prioritaire porté par les collectivités locales", reprend de son côté Didier Robert, président de la Région Réunion """

Comme les 2000 bus fantômes du premier mandat ? ? ?

Si didix2300 avait le nez de Pinocchio, on pourrait exporter du bois de charpente...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 08:16 Croisières: Le Boudicca à La Réunion ce mercredi