Faits-divers

Javed Meetoo : "Oui, je suis pour un état islamique, même à Maurice"

Lundi 4 Juin 2018 - 12:29

Javed Meetoo (capture d'écran)
Javed Meetoo (capture d'écran)
L'occupation illégale de la Place d'Armes samedi à Port-Louis par des groupuscules extrémistes musulmans menés par Javed Meetoo, un prédicateur radical connu des autorités mauriciennes et de la cellule anti terrorisme, et la manifestation qui a suivi, ont mis les militants de la marche pacifique organisée par le Collectif Arc-en-ciel en danger.

Après les menaces de mort, les incidents qui ont suivi auraient pu dégénérer si le Collectif, dans un souci d'apaisement, n'avait décidé d'annuler la marche afin d'assurer la sécurité de ses militants au Caudan.

Retour sur l'itinéraire de Javed Meetoo, le meneur de ces manifestations, considéré comme l'un des hommes les plus dangereux de Maurice

Des relations troubles entre certains ministres et des groupuscules musulmans extrémistes
 
La responsabilité du gouvernement et des forces policières ont été mises en cause par de nombreux hommes politiques et par certains médias suite à son refus d'arrêter immédiatement Javed Meetoo lors de cette manifestation illégale, connaissant ses actions répétées pour déstabiliser le pays.

Leur silence est-il lié aux relations troubles de certains ministres avec des groupuscules de musulmans extrémistes. Comme par exemple entre la Voix musulmane et l'ancien vice-Premier ministre Showkutally Soodhun ainsi que de sa fidèle lieutenant Roubina Jadoo-Jaunbocus, devenue entre temps ministre de l'Egalité du genre et de la famille !

Ils ont été aperçus plusieurs fois notamment lors d'un dîner organisé pour célébrer l'ouverture de l'ambassade de Maurice en Arabie saoudite et lors de réunions nocturnes avec, pour toile de fond, des pavillons arabes ainsi que le portrait du roi d'Arabie saoudite en signe d'allégeance.

Un leader soupçonné dans l'affaire des tirs sur l'ambassade de France

Le leader de la Voix musulmane a souvent fait la Une de la presse mauricienne et pas vraiment pour les bonnes raisons. Il fut interpellé, perquisitionné et interrogé lors des tirs par balles sur les murs de l'ambassade de France.

Prêcheur, exorciste et accessoirement travailleur social, il avait été arrêté à la suite de la réouverture, 19 ans après, de l'enquête sur le triple assassinat de la rue Gorah Issac, à Plaine-verte. Il avait été soupçonné d'avoir fourni des armes dans cette affaire mais sans qu'il ne soit finalement inquiété, aucune charge n'ayant été retenue contre lui.
 
Fin 2014, les services de renseignement mauriciens ont découvert qu'une poignée de musulmans de nationalité mauricienne s'étaient rendus en Syrie et en Irak pour se battre aux côtés de l'État islamique autoproclamé. Beaucoup de ces recrues djihadistes étaient influencées et facilitées par un petit réseau d'idéologues. Les renseignements recueillis ont identifié un individu en particulier, Javed Meetoo, leader du réseau.
 
Les autorités mauriciennes, on l'a appris, ont suivi de près les efforts de Metoo pour construire son mouvement. Un grand nombre des détails dans l'article de David Ucko ont été fournis par un haut fonctionnaire du gouvernement travaillant sur les efforts antiterroristes nationaux. 
 
En octobre 2015, Meetoo a créé sa propre communauté sous l'appellation Abu Faaris, qui a rapidement établi des liens avec deux groupes sociaux islamistes, Zam Zam et Al Huda Wan Noor, qui sympathisent tous deux avec l'idéologie de l'État islamique. Depuis, les discours publics de Meetoo faisant la promotion de la charia sont devenus plus importants. Des signes ont montré que ces efforts de radicalisation ont porté leurs fruits, en particulier chez les jeunes Mauriciens, parmi lesquels les convertis à l'Islam et ceux qui sont influencés par des incitations financières ou autres.

Le pays est sens dessus dessous. Le pays est dans les flammes. Le pays est malade. La seule solution: la Charia
Le pays est sens dessus dessous. Le pays est dans les flammes. Le pays est malade. La seule solution: la Charia
Des menaces sur le tourisme mauricien

Cette tendance générale augmente le risque d'attaques contre des cibles occidentales sur l'île, connue pour son tourisme international, et contre le gouvernement lui-même, qui adopte généralement des politiques progressistes et pro-occidentales. Bien que Maurice n'ait pas connu d'attaques terroristes à ce jour, les tensions ethniques existent et fournissent le terreau idéal pour une éventuelle escalade.

Toute violence terroriste compromettrait le tourisme à Maurice -la source principale de revenus de l'île- et mettrait à rude épreuve sa stabilité politique.
 
L'extrémiste islamiste représente donc une réelle menace de sécurité. Plus largement, les efforts déployés à Maurice pour radicaliser et recruter des adeptes soulignent la vulnérabilité des sociétés multi-ethniques face aux défis posés par les politiques identitaires. Ces défis sont particulièrement aigus lorsque, comme à Maurice, le pouvoir politique est divisé explicitement selon des lignes ethniques ou religieuses.

De nombreux partis ou "centres" islamiques pour enrôler de nouvelles recrues
 
Au début des années 1990, le Zam Zam Islamic Centre, financé avec de l'argent saoudien, est apparu comme une organisation de la société civile islamiste apparemment non violente, engagée dans la mobilisation de la communauté musulmane.
 
En 1999, Al Huda Wan Noor a été créée en tant qu'organisation salafiste cherchant à éduquer et informer les musulmans mauriciens des enseignements et pratiques islamiques "appropriés". Ces organisations sont toujours actives à Maurice et bénéficient de liens étroits avec l'Arabie Saoudite et le Pakistan.
 
C'est également dans les années 1990 que Cehl Meeah, a créé le parti Hizbullah, cherchant à défier la domination hindoue-créole au sein du gouvernement. Le parti a remporté cinq sièges à Port-Louis, la capitale, lors des élections municipales de 1996.

Un escadron de la mort pille des banques et commet des meurtres
 
En 2000, le Hezbollah a établi un "escadron de la mort" impliquant sept de ses membres. L'équipe a mis en place un camp d'entraînement dans le sud de l'ile et s'est livré à des vols de banques et à un certain nombre de meurtres à motivation politique. Lors d'une chasse à l'homme, trois membres d'un escadron de la mort se sont donné la mort, tandis que les quatre autres ont été arrêtés. L'enquête qui a suivi a impliqué Cehl, lui-même comme l'instigateur de l'unité, menant à son emprisonnement de 2000 à 2003, puis relâché en raison d'un manque de preuves.
 
Cet épisode a exercé une pression considérable sur les relations inter-communautaires. Pour le gouvernement, c'était un effort pour maintenir la loi et l'ordre, mais Cehl et ses partisans l'ont vu comme une répression politique. Les supposées conditions abusives auxquelles Cehl a été confronté pendant son incarcération, y compris des allégations de torture, ont contribué à enflammer les tensions. Depuis sa libération, Cehl continue de s'engager dans la politique et a formé un nouveau parti, le Front Solidarité Mauricien, ou FSM.
 
L'islamisme a donc clairement pris pied à Maurice. Même s'ils manquent le soutien de masse, les leaders islamistes ont les ressources financières et les réseaux nécessaires pour se mobiliser à chaque fois que l'occasion se présente.

Tout est prétexte à radicalisation

Au sein d'une politique multi-ethnique qui doit à tout moment équilibrer les intérêts communaux, il n'est pas difficile de trouver les causes et les incidents nécessaires autour desquels se fédérer et manifester.

Par exemple, à la suite des attentats du 11 septembre 2001, la proposition de promulgation d'une loi sur la prévention du terrorisme est devenue un point critique majeur. Les dirigeants musulmans ont fait valoir que la nouvelle politique viserait injustement la communauté musulmane, étant donné la tendance à confondre le terrorisme et l'islam, en particulier en Occident. En l'occurrence, le président Cassam Uteem, un musulman, a refusé d'approuver la nouvelle loi et a démissionné en solidarité avec la communauté musulmane. Les tensions ont augmenté lorsque le juge en chef Pillay de l'époque a poursuivi le projet de loi.

De vives tensions entre hindous et musulmans
 
Ces dernières années, les relations hindou-musulmanes ont été marquées par des tensions accrues. De nombreux actes de vandalisme ont été perpétrés dans des mosquées, des temples hindous et des bâtiments publics ciblés.
 
Malgré ces tensions, la grande majorité des musulmans mauriciens vivent en harmonie. Pourtant, une combinaison de frustration communautaire et de nationalisme religieux a poussé certains, dirigés par Meetoo, à faire campagne pour plus de droits pour les musulmans et pour un plus grand rôle de la religion dans la vie publique.

"Attention rappelez vous de la punition de Sodome et Gomorrhe" et "LGBT crime contre l'humanité. Où se trouve l'avenir des hommes par ces pervers? Votre silence est une approbation"
"Attention rappelez vous de la punition de Sodome et Gomorrhe" et "LGBT crime contre l'humanité. Où se trouve l'avenir des hommes par ces pervers? Votre silence est une approbation"
Des partisans d'Al-Qaïda et de l'Etat islamique

Pour cette minorité, l'émergence d'Al-Qaïda et de l'État islamique a accéléré le processus de radicalisation et fourni des arguments prêts à l'emploi pour rechercher de nouveaux adeptes. 
 
Meetoo est un adepte de l'interprétation stricte de l'islam par les Tahweed qui, tout comme l'idéologie de l'État islamique et d'Al-Qaïda, condamnent les adhérents des autres sectes musulmanes comme des apostats. Il est un ardent défenseur pour mettre en œuvre la loi de la Charia à Maurice afin de protéger les musulmans et leur mode de vie des vices de l'impureté, du capital et de l'influence occidentale.
 
Il a obtenu sa maîtrise et son doctorat à l'Université islamique internationale d'Islamabad au Pakistan. De là, il s'est rendu en Afghanistan, sous la direction des Talibans, pour donner des conférences aux étudiants, et il a également enseigné à l'Académie des Etudes Supérieures de Doha à Maurice.
 
En 2015, il est parti, avec sa famille, au Moyen-Orient, espérant probablement s'installer dans les régions contrôlées par l'État islamique en Syrie. De Turquie, la famille est retournée à Maurice, où les autorités, incapables de condamner Meetoo pour des accusations de terrorisme, ont surveillé de près ses activités. Agé de 40 ans, Metoo a fait carrière en tant qu'homme d'affaires et vit à Port Louis avec sa femme et ses quatre enfants.
 
À ce jour, la stratégie de Meetoo s'est limitée au prosélytisme. Les dimanches et jours fériés, son organisation, Abu Faaris, distribue des brochures dans toute l'île. De plus, le groupe mène des démarches de porte à porte auprès des communautés non musulmanes pour encourager la reconversion. 

Meetoo a porte ouverte dans nombre de mosquées
 
Meetoo et les membres de son groupe ont l'habitude de tenir des conférences et des prières en plein air, où ils ont par le passé affiché la bannière de l'État islamique. Au cours de ces rassemblements, ils encouragent les personnes rassemblées à s'unir et à lutter contre les communautés non-musulmanes pour venger le sang musulman répandu dans le "califat" de l'État islamique.
 
Meetoo apporte également son message aux mosquées locales, où il est souvent autorisé à parler après la prière. À mesure que les fidèles plus âgés, généralement plus modérés, partent, Meetoo se retrouve avec un petit groupe d'élèves plus jeunes qui sont plus facilement manipulés. Le message de Meetoo est ponctué par la projection de films de victimes syriennes, principalement des enfants qui meurent sous les bombardements, afin de transmettre un sentiment d'oppression occidentale.

Meetoo a reçu une plate-forme dans d'autres mosquées et forums, où il fabrique une image du "vrai homme musulman" dénonçant l'injustice et luttant pour la dignité.
 
Ces conférences sont complétées par une propagande en ligne
 
Deux sites Web islamiques, "Islaampure" et "Islam4Mauritius", ont récemment présenté une propagande critiquant le multiculturalisme du pays et promouvant la vision d'une théocratie islamiste et gouvernée par la charia.

Dans une récente vidéo YouTube (maintenant supprimée), un Tamoul converti à l'islam qui a pris comme nom de guerre Abu Shuaib al-Afriki, loue les merveilles de l'Etat islamique et propose de faciliter le voyage des extrémistes mauriciens vers la Syrie. En créole, al-Afriqi dénonce les vices de la société occidentale et exhorte les autres musulmans à remplir leur devoir religieux et à soutenir l'État islamique.
 
Une autre approche de Meetoo consiste à défier les chercheurs locaux sur des sujets islamiques controversés dans les médias. Jusqu'à présent, peu de représentants musulmans lui ont accordé beaucoup d'attention, mais il a lancé une campagne dans les médias sociaux pour exprimer ses critiques plus agressivement. Ses sites Web, bien qu'ils ne violent officiellement aucune loi, sont un véhicule de propagande de l'État islamique, y compris son magazine Dabiq, ainsi que d'autres sources en ligne.
 
Le succès de Meetoo a incité le gouvernement à l'empêcher d'entrer dans une mosquée de la capitale en 2015. Cette initiative a incité Meetoo à créer sa propre structure, l'Institut Abu Faaris, pour soutenir les efforts de recrutement et le prosélytisme avec l'aide de 135 membres. Parce que bon nombre de ces membres, y compris Meetoo lui-même, sont issus du monde des affaires, ils ont accès à des fonds importants qui sont utilisés pour attirer de nouvelles recrues.

Pour élargir sa portée, Abu Faaris s'est associé au Centre islamique de Zam Zam et à Al Huda Wan Noor, qui partagent une idéologie largement similaire. Sachant que ces groupes exploitent des madrasas à travers le pays, de tels partenariats constituent un moyen supplémentaire d'atteindre et de radicaliser la jeunesse mauricienne.
 
Jusqu'à récemment, les autorités étaient principalement préoccupées par la menace des citoyens mauriciens voyageant pour rejoindre l'État islamique. À long terme, l'endoctrinement potentiel des jeunes du pays équivaut à un défi générationnel que le gouvernement doit apprendre à contrer.

S'il ne le fait pas, c'est tout l'équilibre entre les différentes communautés et entre les différentes religions de l'ile qui risquerait d'être mis à mal. Avec des conséquences très graves dans un pays où la religion hindoue occupe une place prépondérante, que ce soit dans la société civile, dans la politique ou les médias. Mais aussi, on l'a vu, en matière économique. Il suffit d'imaginer les conséquences d'une vague d'attentats sur le tourisme, et donc sur l'économie de l'ile très dépendante du tourisme.

Autant de raisons qui devraient inciter le gouvernement à agir, et vite. Et autant de raisons qui font que l'on ne comprend pas son absence de réaction.
 
Cet article a été réalisé en se basant notamment sur les travaux de David H. Ucko, directeur du Programme de lutte contre le terrorisme (CTFP) et professeur agrégé au College of International Security Affairs de la National Defence University à Maurice. Il est également professeur adjoint à la Johns Hopkins University et agrégé auxiliaire au département des études de la guerre du King's College de Londres. Il avait déjà alerté sur le phénomène dans un rapport intitulé : "Trouble in Paradise : Mauritius tries to ward off islamic radicalization" en 2017.
.
Lu 44932 fois



1.Posté par La vérité si je mens ! le 04/06/2018 12:36

Un guignol en cage dans son esprit , pôvre type !

2.Posté par Non le 04/06/2018 12:37 (depuis mobile)

On n'ira plus à Maurice

3.Posté par Kestion le 04/06/2018 12:46 (depuis mobile)

Blague : Qu''est ce qu''elle fout asia argento? #MeToo

Une bonne tête de winner qui rêve de décapiter son prochain. Bravo les occidentaux qui ont permis la montée en puissance de dictatures (Russie, Chine, etc) et des radicaux religieux. Good job

4.Posté par cmoin le 04/06/2018 12:47

Et maurice laisse faire ces terroristes!
Ils sont juste à côté,il faut les interdire de territoire francais!

5.Posté par Jp POPAUL54 le 04/06/2018 13:27

Quand les barbus extrémistes veulent réduire le paradis à feu et à sang !!
Vigilance, la République de Maurice serait elle sournoisement en train de devenir l'état islamique
mauricien ??

6.Posté par Zéphir le 04/06/2018 13:33 (depuis mobile)

Boycotter l''île Maurice, pourquoi pas. Mais ici à la Réunion la même communauté fait pression sur le recteur afin de défier le principe de laïcité et s''imposer afin de faire vivre leur idéologie. Pourtant personne ne boycotte le centre ville.

7.Posté par noe le 04/06/2018 13:33

Il faut le neutraliser en l'envoyant voir Allah … c'est ce qu'attend Allah le bienheureux !

8.Posté par Comarese le 04/06/2018 13:36

Si le ver est dans le fruit à Maurice, il doit l'être aussi à La Réunion.

9.Posté par Dorian le 04/06/2018 13:42

Lui aussi? #meetoo? Si c'est pas les cas dommage, ça lui ferait du bien...

10.Posté par Patrick le 04/06/2018 14:19 (depuis mobile)

Attention ! Attention ! La situation pourrait rapidement devenir infernale dans ce pays...et gangréner la Réunion...Nos politiciens se devraient d''être plus réactifs, le diable n''est pas loin...

11.Posté par ANTHECRIST le 04/06/2018 14:32

Je ne comprend pas, ils savent qu'il représentent une menace réelle, qu'il enrôle et déforme les textes ils n'ont qu'a l'abattre ou l'enfermer. Ils feraient bien de se méfier les mauriciens avec un extrémiste de la sorte...

12.Posté par Lonestar le 04/06/2018 15:09

Moi je m inquiète de rien ni des barbue ni des antéchrists,vous avez peur de tout vous les plus intelligents,les plus beaux,les plus forts de la planète.

13.Posté par Padamalgampoullé le 04/06/2018 15:31

Mais que fait Ratenon ?!?

14.Posté par A mon avis le 04/06/2018 15:54

EXCELLENT ARTICLE

Très inquiétant pour l'avenir de Maurice, ou la paix est un équilibre fragile dans ce pays "arc-en-ciel" où le communautarisme est exacerbé !

"L'extrémiste islamiste représente donc une réelle menace de sécurité. Plus largement, les efforts déployés à Maurice pour radicaliser et recruter des adeptes soulignent la vulnérabilité des sociétés multi-ethniques face aux défis posés par les politiques identitaires. Ces défis sont particulièrement aigus lorsque, comme à Maurice, le pouvoir politique est divisé explicitement selon des lignes ethniques ou religieuses. "

15.Posté par Ti-tangue le 04/06/2018 16:02

Cette problématique pourrait très bien débarquer à la Réunion , tôt ou tard .
Il suffit de quelques exaltés suivis par des têtes vides , quelques hommes politiques soucieux de leur élection qui flattent les muslims locaux ....
L'île a déjà exporté les frères Klein ; le vivre-ensemble réunionnais tant vanté par la métropole ( pour cautionner l'importation d'africains ) risque de voler en éclats .

16.Posté par Batofou974 le 04/06/2018 16:26

J'hallucine !!!! Après toutes ces informations, la justice mauricienne reconnue comme une des plus dures dans l'océan indien, comment laisse t-elle un tel un individu en liberté ? Elle attend peut être que ce fouldingue dégaze en trucidant ou en posant des bombes. Si il a été dans les pays cités dans l'article, il sait très bien comment ça fonctionne ! Ca commence à devenir dangereux ! Pas de psychose ou de paranoïa, mais c'est à 220 km de nos côtes...Bref, j'ai du mal à comprendre comment fonctionne la société ! On sait mais on ne réagit pas, on se suffit d'observer ..et encore de loin.

17.Posté par FRED le 04/06/2018 17:18

A réfléchir a 4 fois avant de partir en vacances a Maurice.

18.Posté par zean le 04/06/2018 18:12

il n'y a pas un moyen radical pour le defendre de faire sa propagande à maurice ?

19.Posté par hortensia le 04/06/2018 19:12

Meetoo, c'est pas balance ton porc?

20.Posté par Choupette le 04/06/2018 19:19

Avant il y avait Meetic maintenant il y a Meetoo ... .

Elle est pas belle la vie ... ?

:-D

21.Posté par Rakoto le 04/06/2018 19:23

Ah ben lui il est clair celui là
Il a prévenu ca va barder il va aiguiser les sabres
Il va crier Allah Akbar attention il aura prévenu
Fuyons Maurice ils arrivent

22.Posté par Arsene le 04/06/2018 19:24

C'est un rigolo dans un pays de rigolos ! Enfin que font les autorités mauriciennes face à ce fléau quand on voit un fou furieux s'exprimer en public . En France ils ont assassiné des gens sans regret. Dire que Maurice vit du tourisme malgré ces fous furieux du coran .

23.Posté par L''''''''''''''''INSOUMIS le 04/06/2018 20:02


Nous ne devons pas intervenir dans le choix des mauriciens..!

Ils deviendront homophobes, ce sera leur choix !
Ils voudront la Charia, ce sera leur choix !
Etc. ...

Pas d'Ingérence SVP !
Est ce que nous, Français, commentons le choix des italiens à virer les migrants ???
Bien sur que non ..!

24.Posté par Kreol974 le 04/06/2018 22:46

Vive les antilles !!! Ce genre de personnage pourra entrer à la Réunion comme il veut .... non seule ment la Réunion ne gagne pas de touristes supplémentaires avec cet accord , mais en plus on ces risques qui s'y ajoutent...... Merci qui ???

25.Posté par Yan le 04/06/2018 22:58 (depuis mobile)

Chers amis réunionnais, vous avez la critique bien facile, un guignol qui ''sevit'' et ''menace'' mon pays depuis 2010, pour l''instant il a réussi à empêcher la gay pride. Rien de réjouissant, mais dois je vous rappeller qu''en France on compte les morts?

26.Posté par Nadeem le 04/06/2018 23:26

Salut, la rényon; lé bien?

Il y a des points pas correctes dans l'article. Al Huda Wan Noor a toujours été opposant de Javed Meetoo et ses semblables (ceux qui ont des tendences de Khawaarij). C'est connu ici à l'ile Maurice.

Nous sommes contre les manifestations et faire du désordres dans nout ti l'ile: voir https://www.youtube.com/watch?v=wkkzeWgGtHg (créole)

Qu'Allaah préserve l'ile Maurice (974 aussi).

27.Posté par Nadeem le 04/06/2018 23:30

Aussi, il y en a des "tet brilé" ici, mais ils sont peu. La majorité des musulmans s'entends bien avec les autres communautés. Pas tous les Tawheed sont pareils (e.g. certains font des manifestations; nous non).

28.Posté par la cata le 05/06/2018 04:16

Ce bouffi plein de ra-loukoum veut imposer sa loi? qu'il reste à Maurice !

29.Posté par En passant le 05/06/2018 07:49

Article très instructif .
Et par respect pour son courageux et anonyme auteur ( j' y reviendrai) allons à l' essentiel et sur le fond .

Pour ce qu'il nous apprend :
sur la société mauricienne et ses tensions que cache, de moins en moins, le voile de la" Nation arc-en ciel" .
sur la décomposition politique en cours et les ramifications entre ses responsables et certains milieux : drogue , radicalisme , fanatisme
ET plus largement sur les stratégies islamiques et qui valent instruction pour le reste du monde ( et donc nous)

Pour ce qu'il nous donne à constater:
L' absence de signature . La signature aurait sans doute valu la condamnation à mort de son auteur .

Pour ce qu'il suggère :
Ainsi cette expression " la domination hindoue- créole " dans le pays . L' auteur , dont j' ignore tout , sait pertinemment, vu son niveau d'analyse que la" domination créole" n' existe pas . Or qu'il l' emploie en dit long sur la situation mauricienne .
Je m' explique l' auteur volontairement décide d' atténuer le poids bien réel de la domination hindoue en accolant le mot "créole ".
Voilà qui en dit long sur l' inquiétude de l' auteur sur les tensions mauriciennes qui amène l' auteur à considèrer que nommer la réalité dans le tableau fondamentalistes hindou et musulmans qui avancent leurs poins et comptent leur force c'est allumer des mèches.

Maintenant :
Quels liens avec La Réunion ?
Quelles conséquences sur nous et pour nous des stratégies matrimoniales , des liens d' affaires et autres échanges ?
Quant à Maurice , depuis le début de son indépendance elle avance sur un sentier de crête très dangereux .Les émeutes raciales cycliques , les conflits inter-ethniques et le poids de la drogue ...
Espérons , pour elle et aussi pour nous , qu'elle contienne ses " démons" .

30.Posté par MT CRISTO le 05/06/2018 10:02

Comment les mauriciens peuvent-ils tolérer cela ? Lui et sa troupe sont à neutraliser ; ils constituent un danger paur l'Océan Indien.

31.Posté par A mon avis le 05/06/2018 11:31

La fréquentation des barbus ne dérange pas le Premier ministre mauricien.
Il est vrai que Maurice ne crache pas sur les subventions de l'Arabie Saoudite et d'autres théocraties du Moyen-Orient !

https://www.lemauricien.com/article/pravind-jugnauth-esquive-les-questions-apres-une-iftaar-gathering/

https://defimedia.info/diaporama-port-louis-pravind-jugnauth-participe-un-iftaar-gathering

32.Posté par Meetoo le 05/06/2018 12:12

LOOOOOL
le gars il s'appelle MEETOO
ah le nom bidon!!!

33.Posté par Ti coulou le 05/06/2018 15:12

A Neutraliser ce meetoo

34.Posté par zean le 05/06/2018 15:54

ce meetoo annonce cyclone ?

35.Posté par Zarlor le 05/06/2018 23:13 (depuis mobile)

Pu Kréol là Renyon : destinasyon l''enfer dann''paradi touriste...Politisyen dan Moris ki pu ''vann'' zote l''âme pou inn'' valize cash
Fèr byen atansyon ...tangaz pou arrivé tanto dan bato ki pena kapitène.lintolerans ki pou gâté nasyon larkansyel...

36.Posté par corneil atancary le 06/06/2018 00:02

extrémiste de merde

37.Posté par SPARTACUS974 le 06/06/2018 07:24

A la Réunion,il est un peu facile de s'offusquer de ce prédicateur à Maurice alors que certains de nos jeunes sont partis faire le djihad....Quelle horreur de voir cet horrible barbu precher la haine à Maurice
Il est évident qu'ici,tout va bien Madame la marquise et que Fabien Clain fait juste un stage d'animation radio sur les canaux de l'Etat Islamique.

38.Posté par lorema le 06/06/2018 19:50

Zot la vu un peu la gueule bann boug là ( bateau Gilette la koulé kwé !), lé bézé ek zot. A nous kouyons y bouge pas dann not ti koin, bann là y fé désorde peut êt pou kour plu vite é yh largue savate à terre pou gayngn lélan. Néna d'zafer koméla !

39.Posté par NEZ DU FUTUR le 06/06/2018 20:16

Un savant fort bien connu du 18eme siècle, disait "l'humanité se cache derrière une croyance, dont elle est devenue esclave, pour justifier ces maux, mais jusqu'à quand s’entêtera t'elle ? ....", ce bout de discours date d'un temps aujourd'hui révolus, où la connaissance scientifique n'avait pas droit d'exister face à la connaissance divine.
Aujourd'hui encore, des individus nient certaines évidences, et utilisent les fléaux de la société actuel (drogue, violence, chômage,...) afin de donner un prétexte à l'instauration d'une religion et imposer leur vision idéologique personnel. Car le but cherché n'est pas la religion, mais le pouvoir et la domination !
Cet individu qui menace l'Ile Maurice, n'a pas le niveau intellectuel pour gouverner un pays, mais à l'intelligence sournoise et perverses pour nuire et détruire tout un pays.

40.Posté par gaston le 07/06/2018 16:41

Est ce qu' il vient à la réunion , je savais pour les paradis fiscaux pour maurice , pour la premier fois je vois des malades barbus féroces et qui refuse la liberté des individus.

41.Posté par gaston le 07/06/2018 16:52

c 'est le genre individu qui veut nous priver notre liberté , il faut le stopper , nous français on peut le faire , pour commencer le foutre en prison .

42.Posté par lorema le 07/06/2018 19:36

ME TOO ! Aurait-il souffert de harcèlement lui aussi ? Il a dû être agressé par des jeunes femmes vierges, heureusement il a fui ces cochonnes pour être dans ce mouvement . Ali même même ça !

43.Posté par lorema le 07/06/2018 19:37

A force mange la touffe thym , la resse kolé ek son menton !

44.Posté par Azéri le 09/06/2018 12:29

Bonne article, faudrait pas oublier de préciser que l'état wahabite (arabie saoudiite), l'état sioniste (israel), l'état islamique et les états unis sont tous alliés les uns des autres, et que c'est prouvé.
D'autant plus que les wahhabites et l’état islamique n'ont jamais combattu israel.

Irak de Sadam fini, Libye de Khadafi fini, Syrie d'Assad fini, il n'y a quasiment plus de menace pour israel
Egypte de Morsi coup d'état
Erdogan ils ont tenté le coup d'état mais le peuple était au rendez-vous.
La ils cherchent l'iran,

Leur volonté c'est de diviser les gens faire plein de petit état, irakien sunnite, irakien chiite, kurdistan, syrie sunnite, syrie chrétienne etc... pour qu' israel reste la puissance régionale et surtout que les richesses naturelles restent aux conglomérats américain.

Ce type la et ces organisations sois disant islamique sont les pantins du sionisme et du wahabisme. deux idéologies qui n'ont rien avoir avec le judaïsme ni l'islam.

Merci de publier mon commentaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >