MENU ZINFOS
Politique

Exonération des cotisations patronales : nos sénateurs font adopter un amendement en faveur du BTP


Le "coût du travail" sera temporairement allégé pour les entreprises du BTP de trois départements d'outre-mer dont celui de La Réunion. Un amendement porté par les sénatrices réunionnaises Viviane Malet et Nassimah Dindar a été adopté en ce sens lors de la navette parlementaire du projet de loi de finances 2023. Le communiqué de Viviane Malet :

Par LG - Publié le Vendredi 11 Novembre 2022 à 11:58

"Quand le bâtiment va, tout va... A l’écoute des acteurs du BTP, les sénatrices de La Réunion Viviane Malet et Nassimah Dindar, soutenues par Michel Dennemont et plus de vingt sénateurs métropolitains, ont fait adopter mardi dernier à l’unanimité, en première lecture du PLFSS, un amendement permettant de faire bénéficier aux entreprises du BTP de la Guadeloupe, de la Martinique et de La Réunion, du barème de compétitivité renforcée du régime d’exonération de charges sociales patronales pour leurs cotisations dues sur les années 2024 et 2025.

De façon concrète, cela consiste en une exonération totale des cotisations patronales jusqu’à 2.7 SMIC.

Cette mesure intervient dans un contexte particulier de baisse des commandes des collectivités locales et des bailleurs sociaux et de flambée des prix des matériaux de construction.

Il s’agit donc, au travers de cet amendement, de prendre la juste mesure de la situation, en allégeant temporairement le coût du travail pour ces entreprises, de permettre que ces dernières soient compétitives et surtout de témoigner de l’ardente volonté des sénateurs de La Réunion d’agir pour la préservation de l’emploi.

Il était impérieux de soutenir la filière réunionnaise du BTP qui a perdu un tiers de ses salariés entre 2008 et 2017 et dont le chiffre d’affaires a chuté de 40% en dix ans pour atteindre en 2019 son niveau le plus bas depuis plus de vingt ans.

La création d’emplois dans le bâtiment, la construction de logements et la baisse des loyers sont les objectifs finaux de cet amendement."


Viviane Malet
Sénatrice de La Réunion




1.Posté par Didier le 11/11/2022 13:16

Plus les entreprises sont exonérées de cotisations sociales et moins elles embauchent ou sous contrats précaires... et plus les prix de la construction et des terrains augmentent, alors que les salaires font du sur place.
Avec cet amendement, les sénatrices de droite réunionnaise vont surtout permettre aux entreprises du BTP de transformer leurs dettes sociales en dette publique... que le gouvernement demandera à la population laborieuse de rembourser.
Joli tour de passe passe.
Tel est le "travail" de la "représentation nationale" qui n'est en fait que la représentation du capital !

2.Posté par LolitOn le 11/11/2022 13:41

Tiens la Momie de StPierre endormie depuis plus de 5 ans au resto du Sénat se réveille à quelques mois des sénatoriales avec le soutien LR + En Marche …

3.Posté par Miettes le 11/11/2022 16:07

La défiscalisation n'a pas suffit, il faut beaucoup plus de profits pour quelques profiteurs. J'avais un voisin qui travaillait pour l'un d'eux, payé au minimum avec un petit repas en fin d'année... pour dire merci.
Les travailleurs n'auront même pas une miette.

4.Posté par Pascale le 12/11/2022 10:39

Mon dieu quel travail de pro extrêmement difficile à faire... franchement chapeau les gars on voit que vous avez bac+15 et tout et tout... la Réunion est fière de vos performances exceptionnelles en la matière... nous lé en l'air :)

5.Posté par vital le 12/11/2022 11:56

une fois n est pas coutume saluons la bonne initiative de nos deux sénatrices ,quant aux députés réunionnais de la nupes, incapables de formuler une quelconque proposition contre la vie chère ils espèrent que c'est le gouvernement qu'il leur apportera sur un plateau des solutions toutes faites ;
une chose est sure avec leurs émoluments , la vie chère n 'est plus vraiment leurs préoccupations

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes