Revenir à la rubrique : Santé

Covid : le nombre de cas augmente fortement, un décès porteur du variant sud-africain

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé ont le regret d'annoncer ce vendredi 29 janvier 2021 le décès d'un patient âgé d'une soixantaine d'années, qui était porteur du variant sud-africain et avait été évacué des Comores.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 29 janvier 2021 à 18H37

Durant la semaine du 18 janvier au 24 janvier (semaine 3), le nombre moyen de cas confirmés est de 46 cas par jour (à rapporter aux 25 cas en moyenne de la semaine 2 et aux 36 cas en moyenne de la semaine 1).

Le taux d’incidence est de 37,6/100 000 habitants. Il reste à ce stade en dessous du « seuil national d’alerte » (50/100 000). Sur les 7 derniers jours, le nombre de cas diagnostiqués augmente : 295 cas. 

Depuis le début des opérations de séquençage, qui sont réalisées prioritairement pour les personnes positives à la Covid-19 en provenance de Mayotte, des Comores, du Mozambique et d’Afrique du sud, 9 personnes ont été identifiées comme porteuses du variant sud-africain.
 
La situation actuelle appelle chaque Réunionnais à maintenir les efforts constants réalisés dans l’application des gestes barrières au quotidien et dans toutes les circonstances, afin d’éviter un rebond de l’épidémie dans l’île en ce début d’année, dans un contexte de ré-augmentation de la circulation du virus en métropole.

Le masque doit être porté à chaque fois que la distance de 2 mètres ne peut être respectée, pour éviter une transmission du virus. Les limitations de regroupement de plus de 6 personnes doivent être strictement respectées. 

Il est tout particulièrement rappelé que :

  • toute personne présentant des symptômes doit se faire dépister au plus vite, soit en contactant son médecin traitant, soit en se rendant dans un laboratoire de biologie médicale ou dans un centre de prélèvement sans rendez-vous ou lors de dépistage organisé dans la commune,
 
  • les personnes positives doivent s’isoler ainsi que les cas contact dans l’attente du résultat du test afin d’éviter la propagation du virus sur le territoire,

 

  • les voyageurs sont incités à réaliser une septaine en isolement et de se faire dépister au 7ème jour après leur arrivée, conformément aux SMS qui leur sont systématiquement adressés par l’ARS,

 

  • chacun est invité à télécharger sur son téléphone portable l’application TousAntiCovid qui facilite l’information des personnes qui seraient contact d’une personne contaminée, et permet ainsi de casser plus vite les chaînes de transmission du virus.

 
Il est à noter pour les autres indicateurs :

  • un taux d’incidence à 138/100 000 chez les 15-24 ans en très forte augmentation,
  • un taux d’incidence à 80/100 000 chez les 25-34 ans en forte augmentation,
  • un taux d’incidence chez les plus de 65 en forte hausse mais toujours en dessous du seuil d’alerte, 
  • un taux d’incidence à 58/100 000 chez les plus de 75 ans en forte hausse et au-dessus du seuil d’alerte
  • un taux de positivité des tests à 1,9%, en dessous du seuil de vigilance (5%),
  • un nombre de tests en forte hausse (+43%),
  • un nombre hebdomadaire d’admission en médecine et en réanimation en diminution.

A ce jour, 7 clusters sont actifs et 106 ont été clôturés depuis le mois d’août.

LES CHIFFRES DU 28 JANVIER ET DU 29 JANVIER
 
Par ailleurs, les autorités confirment 92 nouveaux cas de coronavirus covid-19 enregistrés à La Réunion les 28 janvier et 29 janvier, soit une moyenne journalière de 46 cas sur 2 jours consécutifs.

Parmi les nouveaux cas :

  • 67 cas sont classés autochtones, 
  • 14 cas sont classés importés,
  • 11 cas sont en cours d’investigation.

Parmi les cas précédemment annoncés en cours d’investigation :

  • 28 cas sont classés autochtones,
  • 4 cas sont classés importés.

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE AU 29 JANVIER 2021
 
Au total, 9 996 cas ont été diagnostiqués sur le territoire depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020, dont 67 évacuations sanitaires au titre de la solidarité régionale.

Au 29 janvier 2021, compte tenu des 9 518 guérisons et des 55 décès, 423 cas sont encore actifs à ce jour.

9 985 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 10% sont des cas importés.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique régional du 3 au 9 juin 2024 : La dengue et la leptospirose toujours en baisse

Depuis six semaines, Santé publique France observe une baisse continue des cas hebdomadaires de leptospirose. De plus, le nombre de cas de dengue diminue, bien que le sud de l’île reste majoritairement concerné. Par ailleurs, les consultations pour infections respiratoires aiguës (IRA) connaissent une hausse, selon le réseau des médecins sentinelles. Les autres indicateurs sanitaires restent stables.

3e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang à CIMENDEF ce vendredi

La 3e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang se tiendra à Saint-Paul ce vendredi. Elle permet de remercier les donneurs, tous ceux qui s’engagent pour le don de sang, et rappeler le caractère essentiel de ce geste avant une période délicate pour l’Établissement français du sang (EFS) : celle des grandes vacances scolaires à la Réunion.

[Communiqué] ViaTrajectoire.fr, le nouveau service qui facilite l’inscription des personnes âgées en structures d’hébergement

À partir du 11 juin 2024, ViaTrajectoire, une plateforme facilitant l’orientation et les demandes d’admission des personnes âgées en structures d’hébergement, sera accessible aux patients, familles et professionnels de santé à La Réunion. Ce service est déployé dans l’île par l’ARS en collaboration avec le Conseil Départemental et le GCS TESIS.