MENU ZINFOS
Société

Photos - Le Tilapia de la lagune de l'Etang-Salé première victime de la sécheresse


"Où est la pluie ?", s'interroge un habitant de l'Etang-Salé, attristé à la vue du plan d'eau quasiment asséché.

Par Christelle Boyer - Publié le Mardi 24 Novembre 2020 à 13:54 | Lu 2512 fois

La pluie est attendue avec impatience. La sécheresse exceptionnelle de cette année fait déjà ses premières victimes. La lagune de l’Etang-Salé est au plus bas. "Nos poissons tilapias commencent à mourir et les poules d'eau sont de moins en moins là, elles sont sous les hautes herbes, à l'abri de cette extrême chaleur", observe un habitant de l’Etang-Salé-les-bains. 

"Notre lac est un indicateur incontournable sur le climat. Aujourd'hui, il nous montre bien que l’Etang-Salé subit une période de chaleur intense et de sécheresse importante". Avec la mort en quantité du tilapia viennent également les odeurs insupportables...

Malheureusement, les fortes pluies bienfaitrices ne sont pas attendues dans les jours à venir. 









1.Posté par Zetoile 4 heure.. le 24/11/2020 14:50

La région pourrait amener de l'eau au moulin..

2.Posté par eh oui! le 24/11/2020 15:04

Et encore , je l'ai connu avec moins d'eau mais là , le niveau baisse vraiment à vue d'œil!

3.Posté par Pascale le 24/11/2020 15:09

Le tout béton et plantation de palmier au lieu d'arbre po faire zoli ça fonctionne :)

4.Posté par Fidol Castre le 24/11/2020 15:11

"Nos poissons tilapias commencent à mourir "


S'ils ne portent pas de masque, c'est normal.

5.Posté par Bienmir le 24/11/2020 15:35

Il faudrait faire une opération "réké" pour aider les réunionnais victimes de cette sécheresse mortelle...
En espérant que Jean Marc m'entende ! Alléluia !

6.Posté par ah,ahah, le 24/11/2020 17:32

Où est la pluie , voilà une question qu'elle est bonne et qui sert à quelque chose!
Une danse de la pluie , une messe spéciale flotte peut-être?

7.Posté par Jag le 24/11/2020 17:57

Quand je vois les millions de mètres cubes qui sont déversés à la mer par edf au port de STE ROSE.
Pourquoi ne pas faire un circuit fermé pour le recyclage.
L’eau perdu pourrait alimenter l’iLe entièrement !!!!
Vous les politiciens c’est avec notre argent que vous êtes payés.
Arrêtez de vous pavoiser devant les médias.
Au boulot !!!!

8.Posté par Grangaga le 25/11/2020 08:16

..............................................Tilapia brèdd' morèl' èk' ri blan...................................................

Flanké d'in kos'tarr' o karé Versacé
Angansé d'in lanyièrr' di de po véritabb'
Parèy' satt' fokonyié bann' prinss' dann' dézèrr' d'Arabie

Botinn' gardd' sanpètt' siré d'in swarr' Sénégalé
O somèl' d'arr' la sité dé z'Arcades
Ki lèss' si son passaz' la trass' in napp' Madras dé z'Antilles

Dan sa gorz' antt' deu sin li la pri po l'adrèss'
Ou la fonn' é la florr' repozé y parèss'
San méfianss' in kalott' gro van y vyin d'l'Ess'
Kapp' Méssan an ranparr' y anpèss'

Méssyié y fé son sorti de fréssèrr' dominikal'
Avan la grandd' mèss' de péssèrr' parwassial'
Parr' so bo matin dan la doussèrr' tropikal'

Troké di "maron" dann' in santyié san-soussi
Zan-Gui an gro figuirr' la mafia sicilienne
Y fé tourné z'aviron an lyin èk' la gouvèrnn' de Franss'

Galopin l'domès'tik' è l'anfan pré a tou pou la patri
Palfrényié dis'tilèrr' é manyié l'ès'kalpèl'
Kan li "tu l'kosson" na d'foul' konm' mar'sé d'Provanss'

Dan so gar'gott' son plézirr' Méssyié y pran avan mèss'
Ou tou lé z'omm' de bonn' é sintt' famy y prèss'
Dé fwa mèm' èk' le kuré toutt' y sortt' an goguètt'..............

Vott' atancyion Méssié, po lo p'ti dézéné

Mwin la préparr' in pwasson inpérial'
O dor'sal' rouz' péssé a l'ororr' sou in fèy' de l'otuss' blé an flèrr' de l'etan
Ek' lo z'arètt' krokan y binll' ankorr' dann' l'wil' dé méyièrr' san d'soza de la banlyié de Paris

Agrémanté d'in féyaz' tann' é vèr'dwayan ramassé si mon somin dann' bordaz' bitacyion
Sanm' ankorr' lo gou de la rozé diamanté de réyion d'solèy' té y pèrss' fèy' kann' po sass' l'onbraz'

Tou sa là, d'si son al'tèss' rwayal', apré in lon é pénibb' vwayaz', la travèrss' dé tèrr' lwintènn',dé mèrr' désséné, afrontan bourass' é mitènn'
Konpanyion konm' akonpanyian toutt' no soss', mi vé dirr' lo ri-blan

E pi konm' y di lo méyièrr' po la fin.
Dis'tilé yièrr' swarr' mèm', borr' la ravinn' o gré d'in lanpp' bobèss'
Ankorr' fiman o lévé du bousson èk' son l'odèrr' bagass' aléssan y anvoutt' so l'ins'tan konm' y pé anmènn' a ou ayièrr', mi vé dirr' lo ronm' maron...........

A mwin sé Galopin, mi souètt' a zot' in bon apéti.............

9.Posté par Racine le 26/11/2020 11:28

Je ne comprends pas pourquoi tout le monde joue les étonnés ?? Vous avez entendu parler du réchauffement climatique.??!!.. ça fait au moins 20 ans que les scientifiques alertent sur ce point et qu'on continue le même système de surproduction émettrice de CO2... Vous pensiez que la Réunion serait miraculeusement épargnée ?? Ce phénomène est planétaire, et on commence seulement à en ressentir les prémices,m.
Comme RIEN n'est fait pour changer notre mode de vie, il va falloir s'y habituer, on n'aura plus d'eau mais par contre on aura toujours autant de bagnoles, on aura des canicules à répétition qu'on surmontera avec plus de clim' qui contribueront à réchauffer encore plus le climat...et je ne vous parle pas des cyclones qui vont s'intensifier, mais je ne veux pas vous spoiler la fin du film, de toute façon nous en serons tous les malheureux spect-acteurs!!

10.Posté par Fidol Castre le 26/11/2020 15:05

Vous avez entendu parler du réchauffement climatique.??!!..


non

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes