Société

La Réunion rend hommage à Rémi Fraisse


La Réunion rend hommage à Rémi Fraisse
Les Réunionnais ont également souhaité rendre hommage à Rémi Fraisse, botaniste de 21 ans tué dans le Tarn lors d'une manifestation qui a dégénéré au barrage de Sivens, le 26 octobre.

A l'initiative d'Europe Ecologie les Verts, un rassemblement a été organisé ce samedi sur le parvis des Droits de l'Homme à Champ-Fleuri, sous le slogan "Pour Rémi, ni oubli, ni pardon". "Nous avons voulu que La Réunion rende hommage à Rémi Fraisse", commente Jean-Pierre Marchau. Pour le porte-parole d'EELV, il s'agit de "sensibiliser la population à ce type de lutte" et de "dénoncer les conditions de la mort de quelqu'un qui n'était ni anarchiste, ni casseur, mais qui défendait un idéal".

L'occasion pour Jean-Pierre Marchau d'effectuer un parallèle avec la construction controversée de la Nouvelle route du Littoral. "Nous sommes aussi concernés par un combat environnemental", a-t-il rappelé.

L'hommage a également rassemblé des associations comme la Ligue des droits de l'Homme et des politiques. Parmi eux, Maurice Gironcel. Le maire de Sainte-Suzanne a fait le déplacement afin d'apporter son soutien et rendre hommage au manifestant tué par un tir de grenade offensive lancé par un gendarme. "Lorsque des décisions politiques sont prises et qu'elles remettent en cause l'environnement, il est normal qu'on manifeste", a estimé l'homme politique. Il ajoute : "Rémi Fraisse est mort parce qu'il défendait une bonne cause".

Ce rassemblement intervient alors que plusieurs hommages ont rassemblé des centaines de personnes dans plusieurs villes de métropole. L'enquête a par ailleurs confirmé ce samedi, grâce aux analyses du sac à dos de Rémi Fraisse, que son décès était bien lié à un tir de grenade offensive.

 

La Réunion rend hommage à Rémi Fraisse

La Réunion rend hommage à Rémi Fraisse
Samedi 1 Novembre 2014 - 11:47
AD
Lu 1313 fois




1.Posté par Zozossi le 01/11/2014 12:31
"LA Réunion"? Rien que ça?!

Qu'est-ce que ce groupuscule a à voir avec "LA Réunion"?

On arrive péniblement à compter quinze personnes sur cette photo, dont le gardé à vue Gironcel, tout fraîchement sorti de sa cellule: quelle publicité! Il a peut-être acheté aussi les deux pelés et trois tondus qu'on voit ici avec lui?

Cette affaire Fraisse est une nouvelle opération montée par l'extrême gauche et soutenue par les média du système, dans la lignée de l'affaire Méric.

Une répugnante exploitation de cadavre qui n'est qu'une opération politicienne au service de l'extrémisme.

2.Posté par posez-vous la question le 01/11/2014 13:08
50.000 selon les manifestants 50 selon la police et encore ,c'est exactement ça pour une fois il se sont pas trompé ,

3.Posté par yab le 01/11/2014 14:00
Sot n'a rien d'otre à fer ?

4.Posté par noe le 01/11/2014 15:45
C'était qui ce monsieur dont on exploite à des fins politiques , le corps mort ?

Il a fait quoi pour la collectivité ?

5.Posté par Propos irrespectueux le 01/11/2014 15:58
"Une répugnante exploitation de cadavre"

C'est comme ça qu'on parle d'une personne décédée, chez vous ? Et c'est vous qui parlez d'extrémisme ?

6.Posté par Gloseur sensE le 01/11/2014 16:26
En ce jour de la Toussaint, rendons hommage à Rémi Fraisse, une victime civile, un homme de 21 ans qui est mort en France par un acte intentionnel dont l'auteur est un français non-civil.
L'Outremer, c'est également la France et La Réunion l'est aussi à part entière.
Merci donc aux courageux réunionnais qui ont participé à cet hommage à Rémi Fraisse, et merci aussi à la presse libre et civilisée comme Zinfos974.com d'en parler.
Puis, le plus important n'est pas le nombre de participants à un hommage rendu à notre compatriote défenseur de la nature et opposé à un projet inutile, destructeur et coûteux, mais bien que cet événement ait eu lieu.
Ensuite, en hommage à Rémi Fraisse et contre l'absurde barrage de Sivens, il y a déjà eu plusieurs rassemblements cette semaine, notamment à Lyon et à Chambéry.
D'autres rassemblements sont prévus aujourd'hui dans plusieurs villes à : Montpellier, Nantes, Dijon, Toulouse, Pau, etc, même à Bruxelles en Belgique !
De plus, d'autres rassemblements sont aussi prévus au cours de la semaine prochaine comme, par exemple, mercredi 5 novembre à Grenoble, à midi place Félix Poulat.
Ou encore, samedi 8 novembre à 14 h à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).
Part ailleurs, rappelons aux forces armées que les civils disposent, eux, de la liberté de la parole, et que le verbe et l'écriture sont avec le droit, à terme des moyens civilisés, pacifiques et non-violents plus efficaces que la violence armée, les grenades et les bombes.
Enfin, citoyens civils et civilisés, souvenons-nous avec fierté de notre grande victoire du Larzac en 1981, sur les terres agricoles du Larzac, dans l'Aveyron, où après une longue lutte citoyenne et paysanne de plus de dix ans, les civils paysans ont vaincus l'armée et ses méthodes militaires, en employant le droit et leur forte détermination à défendre leurs familles, leurs exploitations agricoles et leurs terres.

7.Posté par une Réunionnaise lucide le 01/11/2014 16:36
1.Posté par Zozossi

Et encore sur les 15 dont Erpeldanger le fier inutile secrétain d'EELV de Saint-Paul prêt à en découdre (?), on compte 4/5 photographes ou cameramans qui comme d'habitude, vont donner un écho médiatique disproportionné à cet épiphénomène !!!!!

8.Posté par blacko le 01/11/2014 17:45 (depuis mobile)
Réunionnais ou zoreil ?

9.Posté par KLD le 01/11/2014 18:21
post 6 : bravo , un plaisir de te lire !

10.Posté par KLD le 01/11/2014 19:27
lucide : prétention !!!!

11.Posté par citoyenne normale le 01/11/2014 19:52
9.Posté par KLD

est-il légitime de manifester "pacifiquement" avec des cocktails molotov et des galets dans un sac à dos pour balancer sur ceux qui sont payés avec nos impôts pour protéger les équipements et matériels publics ???

12.Posté par Zozossi le 01/11/2014 20:12
@7.Posté par une Réunionnaise lucide

Très représentatif de ce parti supplétif verdâtre dont la greffe ne prend pas sous nos latitudes tropicales.
L'archétype du bobo parisien: fonctionnaire surrémunéré, papa ingénieur, maman aristo…
Bref, encore un qui a les moyens d'avoir des idées chicos.

13.Posté par Bruno Bourgeon le 01/11/2014 20:49
Nous étions 40, plus trois organes de presse: zinfos, imazpress, linfo.re. Deux textes de discours vous seront proposés sur le site d'AID.

14.Posté par Laurent le 01/11/2014 21:15 (depuis mobile)
@post 6
Le monde n''est pas fait des bons écolos et des méchantes forces armées. Qui êtes vous pour affirmer que l''acte de tuer ce jeune homme (paix a son âme) était intentionnel ?
Pensez vous que les forces de l''ordre souhaitaient cette mort ????

15.Posté par KLD le 01/11/2014 21:40
a 11 : et en amont , il y a eu discussion ?

16.Posté par Anonymus le 02/11/2014 03:27
Juste quelques interrogations :
Où sont les manifestations en soutien aux personnels de la police ou de la gendarmerie qui meurent dans l'exercice de leur fonction.( maintenir la paix, l'ordre et la sécurité ).
Il s'agit d'hommes et de femmes qui avaient également une vie, une famille, etc...mais tout le monde s'en fiche.
C'est un malheureux concours de circonstance qui a entrainé la mort de ce jeune homme.
En pleine nuit, en campagne ( pas d'éclairage ) : comment doivent réagir les forces de l'ordre qui reçoivent des cocktails Molotov ( bombe artisanale ! ), des bouteilles remplies d'acide ??? ( Pas très écologiste comme munitions )
Elles réagissent comme elles le doivent et selon les ordres afin de rétablir la sécurité.
Face à ces projectiles que faire ? Lancer des chamallows, dire juste : c'est pas bien....
Allez, allons y, on va agresser des forces de l'Ordre et elles ne vont rien faire parce que sinon on leur dira que c'est pas bien, on leur fera un procès d'intention....
Qui a démarrer les offensives ?
Il y a beaucoup de manière de manifester mais quand on y mêle la violence, on entraine la répression.
A quand la manifestation en soutien aux gendarmes ou policiers brûlés à l'acide ou brûlés par les cocktails molotov ?
Bonne réflexion à tous.

17.Posté par cocosdeiles02 le 02/11/2014 08:07
ARARACOURCIX, devrait changer son chapeau contre un casque

18.Posté par Lolo LOCO le 02/11/2014 09:53
J’ai lu des mots très humanistes et extrêmement mesurés dans ces réactions.
Des hommes qui rendent hommage traités d’extrémistes gauchos par "Zozzossi", un "Blacko" qui oppose Réunionnais et Zoreil, une "Réunionnaise lucide" et une autre "normale" pleine d'amour un "Anonymous" qui écrit que le gars ne serait pas mort s’il n’avait pas été présent dans la manif.
Avec tout ça je me dits qu'on à tous les ingrédients pour bien vivre ensemble.
Elle est pas belle la France?

19.Posté par Anonymus le 02/11/2014 13:38
@LoloLOCO : C'est une lapalissade, effectivement si le jeune homme n''avait pas été présent il ne serait pas mort....Ce n’était pas mes propos ! Mais, ce n'est pas faux pour autant. Il aurait pu être présent pour la manif mais pas au contact des forces de l'ordre avec les agresseurs.
Malgré les 3 somations d'usages ( ils informent qu'ils vont employer la force ) des forces de l'ordre, les manifestants sont restés. Il faut savoir que l'ordre d'utilisation des grenades offensives n'a lieu que lorsque qu'il n'y a plus d'autres moyens pour les forces de l'ordre de tenir le terrain qu'elles occupent. Elle a une vocation défensive. Les forces de l'ordre réagissent en fonction du comportement qu'elles ont en face d'elles. Ca fait 60 ans que ce type de grenade est utilisé en cours de manifestation et qu'il arrive effectivement qu'elles occasionnent des dommages mais ce n'est pas leur but premier..
Je reprend les propos du porte-parole d'EELV : " dénoncer les conditions de la mort de quelqu'un qui n'était ni anarchiste, ni casseur, mais qui défendait un idéal".
Dénoncer les conditions de la mort ? Dénoncer quoi ? Il est mort et c'est regrettable. Il n'était pas là par hasard. Il était au contact ( puisque le lancé de grenade ne dépasse pas 15 mètres ) donc il ne pouvait ignorer les risques d'être blessé ou pire face à des militaires qui ne sont pas là pour servir de cibles et qui réagissent de façon proportionnel à l'agression. Les militaires ne bougent pas tant qu'ils ne sont agressés et que les manifestants les respectent.
Il y a des dizaines de manifestations par jours en France, elles sont encadrées par les gendarmes et les CRS et c'est pas pour autant que l'on entend qu'il y a des blessés ou des morts.
Où sont les manifestations de soutien aux forces de l'ordre qui sauvent des vies sur le territoire comme à l'étranger ( A Haïti, après le tremblement de terre meurtrier, ceux sont les gendarmes mobiles qui sont arrivés les premier pour porter secours au civils, éviter les pillages, tout simplement porter assistance. En Yougoslavie, ils ont tenu un pont pour empêcher les serbes d'aller massacrer les croates en attendant l'arrivée des forces de l'OTAN ).
Et pour eux ni remerciement et de l'oubli !
A bon entendeur, salut !

20.Posté par KLD le 02/11/2014 14:00
et oui 18 , les joyeusetés de nos chers terriens.......

21.Posté par A mon avis le 02/11/2014 19:07
Comment le fait de rendre hommage à la mémoire d'un militant écologiste peut-il provoquer tant de réactions haineuse et/ou insultantes ?

Parler d'écologie provoque des crises de nefs chez certains !

Rémi Fraisse n'avait rien d'un casseur. Etudiant en écologie, il manifestait pour défendre ses idées !

Il serait plus utile de se poser les questions de savoir comment les choses en sont arrivées à l'affrontement qui a conduit au drame !
Pourquoi déployer autant de forces policières pour défendre une simple cabane de chantier ?
Que pouvaient détruire les manifestants ? Toute la forêt a déjà été rasée.

Pourquoi laisser pourir la situation en sachant très bien que chaque fois, dans un tel cas les casseurs (de mouvances indéterminées) entrent en jeu !

Et je ne parle pas du fond de l'affaire qui a motivé les manifestations, relativement à la prise de décision de la construction d'un barrage surdimentionné, et surtout de l'élaboration du dossier par un organisme à la fois juge et partie.
Alors que d'autres solutions existaient.

Drame qui est la conséquence d'un dossier mal ficelé !

Leçon à tirer pour la Réunion : les décideurs de la NRL ont-ils bien ficelé leurs dossiers

22.Posté par con-tribuable le 03/11/2014 19:11
C'est grave c'est vrai, mais qui était ce gars, combien de Réuionnais tombe sous le drapeaux, combien de Réunionnais meurt dans l'exercice de leur fonction et, combien de Réunionnais perdent leur emplois ???!!!! et qui a manifesté pour ceux là???!!!, ben ouais, personne !!!!!


ben ouais, si ce n'est pas a des fins politique, je ne vois pas ce que font ces politiciens la ici !!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales