Politique

Didier Robert : Je n'ai jamais demandé la tête de Marylène Hoarau, la directrice du Parc national

Didier Robert a accordé à Zinfos une interview exclusive concernant la récente éviction par Ségolène Royal de la directrice du Parc national des Hauts, Marylène Hoarau.
Le président de Région est on ne peut plus clair : il n'a jamais demandé la tête de la directrice du Parc et il fournit même une explication : c'est actuellement la panique dans les ministères à Paris où les collaborateurs de Cabinet et proches de ministres sont à la recherche de postes sympa, si possible sous le soleil avec un bon salaire, pour se caser en prévision de la déroute qui s'annonce pour les socialistes aux prochaines présidentielles.
Et il note, avec malignité, qu'à peine limogée la directrice réunionnaise, qu'on apprend que Ségolène Royal lui a déjà trouvé un remplaçant. A Paris, comme par hasard...
Pierrot Dupuy


La directrice du parc a été remerciée par la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, et pourtant vos adversaires vous citent comme étant à la manœuvre dans son éviction. Pour être direct, est-ce vous qui avez demandé la tête de Marylène Hoarau ?
 
J'ai été informé directement par Daniel Gonthier de la décision de Madame Ségolène Royale de mettre fin au contrat de la Directrice du Parc. Nous avions rendez-vous ensemble mercredi, le jour même où il apprenait la décision de la ministre. Une décision brutale, sans échange, sans concertation. La nomination de Marylène Hoarau en 2011 était l’aboutissement d’un combat. Cette nomination avait été obtenue grâce à l’adhésion de l’ensemble des Réunionnais, de nombreux élus, dont je fais partie. Tous, nous avions soutenu cette candidature au moment du choix de la direction du Parc.

Cette manière de faire de la part de la ministre de l'écologie est détestable. C'est une décision prise de façon unilatérale, opposée à la logique et à l'esprit de partenariat qui doivent prévaloir dans les relations entre l'Etat et les acteurs locaux. À ma connaissance, cette décision n’a fait l’objet d’aucune concertation avec le Conseil d’administration du Parc, encore moins avec la Région et les élus concernés des collectivités de La Réunion.

Je n'ai à aucun moment été sollicité par la Ministre de l'écologie, ni par ses services et je n’ai, évidemment, à aucun moment pris l’initiative d’interpeller la Ministre sur la question de la direction du parc.
 
Vous n’avez pas été en contact avec la ministre ?
 
Je n’ai pas la proximité que certains voudraient me prêter avec madame Ségolène Royale, ministre socialiste du gouvernement de Manuel Valls. La politique des socialistes depuis 2012 est une vraie catastrophe. Et je fais partie de ceux qui dénoncent les méthodes et les décisions de ce gouvernement à chaque fois qu’elles vont à l’encontre des intérêts des Réunionnais et de La Réunion. Je ne crois pas vous étonner en disant que je n’ai pas l’écoute que devraient avoir des députés socialistes réunionnais. Ceux-là même qui ont appelé à voter pour François Hollande. Où sont-ils ?  

Avec Daniel Gonthier nous avons co-signé un courrier sans ambiguïté adressé à Ségolène Royal dans lequel nous réclamons une réunion de clarification sur ce qui s’apparente à une mise en coupe réglée de l'établissement public. Au-delà même du sort qui est fait à Mme Hoarau, cette affaire pose la question de la relation entre les ministres à Paris et les élus et acteurs locaux ici à La Réunion. Il y a dans cette affaire, à l’évidence, un manque de respect et de considération de la représentation locale !
 
 Vous avez pourtant été amené récemment à prendre une sanction administrative contre Marylène Hoarau ? Pour quelles raisons ?
 
Marylène Hoarau, est un agent de la Région mise à disposition du Parc depuis 2008. En tant qu'exécutif de l'institution régionale, j'ai été amené à engager une mesure d'avertissement à l'encontre de cet agent. Il existe vous le savez des règles de déontologie pour tous les fonctionnaires et une obligation de réserve. Un agent, quel qu’il soit, qui porterait atteinte à l'image de la collectivité à laquelle il appartient, qui remet en cause les choix et les orientations générales posés par les élus commet une faute. Cet agent, dans un tel cas, outrepasse le devoir de réserve qui s'impose à lui comme à tous les autres. Les déclarations publiques récentes formulées par madame Hoarau relevaient de ce cadre. Dans un cas comme celui-ci, la collectivité ne peut qu’appliquer les règles qui s’imposent. La collectivité agirait de la même façon à l’encontre de n’importe quel autre agent sur n’importe quel autre sujet.

En tant qu’élu, en tant que Président, avec l’ensemble de l’équipe qui m’accompagne nous avons une responsabilité : celle de respecter les engagements pris devant la population, j’y mets un point d’honneur.  Le projet régional et ses 7 piliers pour la réussite réunionnaise a été validé par une majorité de Réunionnaises et de Réunionnais en décembre dernier. L’évolution du Parc en fait partie, nous y travaillons avec sérieux et rigueur. Nous ne travaillons pas contre le parc national. Nous travaillons à définir un cadre qui nous corresponde davantage pour permettre à la fois préservation, valorisation et dynamisme économique.
 
Est-ce que vous approuvez la décision de la ministre ? Est-ce que cela n’arrange pas finalement vos affaires dans le combat que vous menez contre le Parc national ?
 
La décision de la ministre est détestable tant sur le fond que sur la forme. Sur la forme, c’est une fois encore une décision prise sans concertation, une décision brutale et qui porte atteinte à la relation entre la Ministre et les acteurs locaux.

Sur le fond, on assiste au "débarquement" d'une personne qui s'est investie depuis de nombreuses années pour la préservation de la Réunion avec beaucoup de sérieux et de professionnalisme. Encore une fois nous nous sommes battus avec beaucoup d'autres pour qu’une Réunionnaise qui en a les compétences puisse légitimement occuper ce poste. Je n'ai pas changé d'avis sur ses capacités et sur son engagement pour La Réunion. Je ne me trompe pas de combat.

Quel est votre combat ?

Je me bats aujourd’hui pour que les Réunionnais trouvent leur place et occupent des postes qui correspondent à leurs compétences et pour qu’ils participent activement au développement de leur territoire. Je me bats pour que le Parc serve effectivement tout à la fois le développement de notre île, la protection de notre patrimoine naturel et sa valorisation au service d’un développement durable.
Mon combat n’est pas celui d’un changement de direction ou de présidence du Parc.

Le Parc doit évoluer, c’est ma conviction. Daniel Gonthier en tant que président, Marylène Hoarau en tant que directrice sont les plus à même, sur la base de l’expérience et de leur expertise, de pouvoir accompagner cette évolution.
 
Vous êtes donc opposé au limogeage de Madame Hoarau ?
 
La question que l’on peut se poser, et je le dis sans détour compte tenu du contexte et des méthodes utilisées, est celle-là : est-ce que gouvernement n’a pas tout simplement quelqu’un à placer à quelques mois des présidentielles ? Nous apprenons dans la presse que le nom du remplaçant de madame Hoarau serait déjà connu. Ce qui signifie par ailleurs que la décision a été préparée

Où en êtes-vous en termes de réflexion sur la transformation du Parc National en Parc Régional, changement de statut qui est clairement inscrit dans votre programme de mandature ?
 
Conformément à nos engagements, la collectivité lance une étude d'évaluation du Parc National. Il est question de caractériser les opportunités et aussi de mettre en exergue les contraintes que représente le Parc National dans l’exercice des politiques publiques en matière de développement touristique, d’aménagement du territoire. Pour cela, il s'agit de vérifier si les moyens juridiques, administratifs et financiers mis en œuvre ont permis de produire les effets attendus et d'atteindre les objectifs fixés. L'objectif est d'effectuer un état des lieux afin d'identifier les points de blocage pour proposer des pistes d'amélioration et d'évolution juridique.
Dans ce contexte nous devons examiner et comparer les statuts du Parc National et de Parc Régional au regard des ambitions de développement de La Réunion, notamment du développement des Hauts, et sur le plan juridique de vérifier les conditions de faisabilité.

La finalité de cette étude est d’alimenter la réflexion de la collectivité régionale en cours sur le Parc National et de disposer, dès la fin de l'année 2016, de documents d'orientation et d'aide à la décision qui serviront de base à la concertation avec l'ensemble des acteurs qui y seront associés.
 
Pour La Réunion, vous dites que le format parc régional est plus adapté mais personne ne cerne vraiment de quoi il en retourne, quelle peut-être la différence entre ces deux statuts. Est-ce une question politique, y a-t-il matière à débat politique ?
 
Il s'agit de trouver le juste équilibre entre préservation de l'environnement et développement économique. Un parc totalement sanctuarisé serait une absurdité, y compris au plan écologique. Exclure les réunionnais n’est pas la bonne formule. C’est là que se situe le débat. La démarche de la Région consiste à s'inscrire dans une valorisation de tout ce qui a été construit depuis les années 2000 pour la création d'un parc naturel à La Réunion.

Mais force est de constater qu’en dépit de l'inscription de 99 % du territoire du parc au Patrimoine Mondial, on n'en voit pas les retombées économiques et sociales pour La Réunion et les Réunionnais.

Le Parc couvre 77% du territoire. La Région a inscrit dans son projet de mandature le lancement d'un plan de dynamisation des Hauts de l'île. Sur la période 2014-2020, une enveloppe de 120 M€ de crédits européens ont été fléchés en faveur des Hauts.

L’aire d’adhésion représente plus de 20% de la trame urbaine du SAR avec 25 bourgs, 7 villes relais, 3 pôles secondaires. Ce territoire apporte une contribution importante au développement économique de l’île. Il présente des atouts et un potentiel à valoriser sur tous les plans économiques. Mais sept communes ont refusé de signer la charte du Parc National…

Si ce sont les contraintes administratives et juridiques du statut de notre Parc National qui freinent le développement économique nous avons le devoir de nous poser la question de cette évolution.

Les agents du Parc National font déjà un travail remarquable pour la sensibilisation et la préservation de la biodiversité, il y a un effort à engager en formant des acteurs pour transmettre la connaissance.

Et il s'agit de développer une stratégie réunionnaise pour que notre île soit mieux connue des Réunionnais et du reste du monde, mieux appropriée et valorisée à travers la création d'activités et d'emplois. Il y a différentes manières de décliner ensuite des offres touristiques en terme d'accueil, d'animations, de loisirs, d’hébergements etc...

Comment le Parc National des Volcans de Hawaï sur Big Island, peut-il accueillir 2 millions de touristes par an alors qu'il présente des caractéristiques proches des nôtres et qu’il est lui aussi inscrit au patrimoine mondial avec deux volcans en activité….  
 
Vos relations sont-elles au beau fixe avec le Président du Parc ? Et avec l’Etat…

Il n'y a aucun point de blocage ou de difficulté avec le Président du Parc, notre démarche est clairement comprise : l’outil Parc doit permettre de répondre au mieux au développement économique par la valorisation économique et sociale de ses richesses, ce qui implique la protection de son patrimoine naturel.

Cette démarche ne s'inscrit pas dans un cadre conflictuel avec les membres du Parc. Le Conseil d'administration du Parc National qui comprend aussi bien des membres de l’État, des collectivités et des associations pour l'environnement, a bien élu Sylvie Moutoucomorapoulé, conseillère régionale de notre majorité, vice-présidente du Parc, aux côtés de Daniel Gonthier vendredi dernier.
Sa volonté de travailler sur la valorisation économique et sociale, de contribuer à mettre en lumière le Patrimoine Mondial au sein du Parc a été entendue et largement partagée. C'est dans cette dynamique que nous nous inscrivons et que nous devons avancer avec les partenaires pour l'évolution du Parc.
Mardi 20 Septembre 2016 - 14:03
Pierrot Dupuy
Lu 5655 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par Grangaga le 21/09/2016 14:21
" Mi koné pa lirr'
Mi koné pa ékrirr'
Toutt' satt' mi koné
Mon nom sé in nom Fransé"....Ravann' mi krwa.

Zot' y koné zoué.......ni oui, ni non ,......sé Copé y apèl' sa..."Langu' de bwa".......
A mwin té ki krwa ke mwin té ki konpran pa lo kès'tion....ou lo répons'...sé solon.
Mi konpran as'tèrr'....lo Kaz' a Lirr'....sé solon satt' ou vé antann'......

54.Posté par GIRONDIN le 21/09/2016 12:44 (depuis mobile)
50. ZembroKaf
👍 👍 👍

C''est lors de la visite des OLAF que didiX a pris conscience de sa gauloiserie !! 😁
Tu sens son soutien à la dame ? 😁

Pour Hawaï, c'est son Penchant STATE !

MiLikE DIDIX GALO AMERICAIN


53.Posté par JORI le 21/09/2016 12:33
49.Posté par Valorisation du Parc: ça veut dire quoi, concrètement? le 21/09/2016 07:00
"c'est quoi la valorisation du Parc devant bénéficier aux réunionnais? Au delà des grands mots? Quelqu'un pourrait m'éclairer?", pour ça, il faut demander aux petites mains de la Région qui ne cessent systématiquement d'abonder dans le sens de leur super cumulard D.Robert!!. Au moins on verra ce qu'elles comprennent dans ce qu'elles défendent aveuglément.

52.Posté par ZembroKaf le 21/09/2016 09:58
@26 GIRONDIN 👍👍👍
Pierrot D:
Vous êtes donc opposé au limogeage de Madame Hoarau
?
DiDi : blablatixtix....en fait il n' a rien dit rien fait : JE laisse faire....Pierrot sera là pour rétablir MA Vérité en "ExcluSif" !!!
DiDi a déjà préparer un beau "placard" pour cette Dame Hoarau...loin de LUI !!! 😷

@ 44 GIRONDIN
ouais...mais Hawai...n' a pas Air Austral avec WiFix et surtout DiDix "le connecté" 📣 📣 📣 !!!
attention "GIRONDIN" maintenant c'est DiDIx...ROBERTIX le "pti soldat de Sarkozix!!!
😃😃😃

51.Posté par Dignité le 21/09/2016 09:23
Le Parc National est un établissement public de l'Etat dont le CA est composé de forces vives locales au premier rang desquelles se trouvent des élus.

En clair, il est à la fois un outil de déconcentration et de décentralisation très poussées.

Son Directeur, qu'il soit agent de l'Etat ou d'une Collectivité locale , doit afficher une grande neutralité et surtout défendre les intérêts du Parc et agir en fonction de sa vocation qui est de défendre et de promouvoir le patrimoine naturel de notre île.

Or, Didier ROBERT voudrait que cet agent serve les intérêts de la Région qui veut transformer le Parc national en parc régional. En clair, il demande à cet agent, Directrice du Parc national, de saborder la structure qu'elle est chargée de défendre. De trahir le CA qui lui a confié la direction du Parc.

Cet agent est confronté à un véritable dilemme et elle doit souffrir atrocement.

Ségolène ROYAL a mis fin à ses souffrances et c'est tant mieux. Elle trouvera un poste à sa mesure dans les services de l'Etat.

Par contre elle sera remplacé par un fonctionnaire d'Etat qui , pas lié à la Région, entrera dans le lard de Didier ROBERT en refusant de dégrader le statut du Parc qui doit impérativement rester national.

Pourquoi? Parce que le parc régional est un outil très politisé contrairement au Parc national qui est déconnecté du pouvoir politique.

La preuve, c'est que son Président qui est un maire de droite n'a jamais pu être dégommé par le pouvoir socialiste malgré tous les efforts déployés par certains élus de gauche.

Avec le Parc régional il y aura un CA composé pour l'essentiel des intercommunalités dont la majorité change tous les 5 ans. Les différentes actions du Parc régional seront donc d'une grande instabilité alors qu'en la matière il faut de la durée, de la persévérance et non du changement tous les 5 ans.

Le Parc national mise sur le temps long, le Parc régional mise sur le temps court.

Marylène HOAREAU a raison et devrait avoir toute notre sympathie.

Didier ROBERT est un petit qui joue au grand. Il n'arrive pas à la cheville d'un LAGOURGUE et d'un VERGES qui du temps de leur présidence de la Région portaient des projets qui servaient les intérêts de notre île au profit des générations futures.

50.Posté par Théo. B le 21/09/2016 08:03
Je suis tombé par terre,
C'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C'est la faute à Rousseau

Marylène est tombée
C'est la faute à Didier

49.Posté par Valorisation du Parc: ça veut dire quoi, concrètement? le 21/09/2016 07:00
Très bien que Didier Robert s'explique sur cette affaire. Mais du coup, on se pose d'autres questions.

1 - Finalement, son éviction par Paris, c'est parce qu'elle risquait de devoir prêter allégeance à la Région (devoir de réserve)?

Autre question: u[concrètement
, c'est quoi la valorisation du Parc devant bénéficier aux réunionnais? Au delà des grands mots? Quelqu'un pourrait m'éclairer?


32.Posté par Satya le 20/09/2016 16:53

D'accord avec vous. Elle est fonctionnaire de la Région, donc soumise aux obligations de neutralité et de réserve.

Son éviction est peut-être motivée tout simplement au niveau national (ministre) par la volonté de Paris de placer un ou une directeur(rice) non dépendant(e) de la Région, le combat contre les "économistes" (évolution du Parc pour permettre sa "valorisation" donc l'exploitation d'une partie des surfaces) pour préserver les Hauts du béton et du goudron ayant plus de chances de se poursuivre dans de meilleures conditions.

Etant rappelé que sur 77 % de surface, il faut y inclure des zones des hauts totalement inconstructibles (genre zone du Volcan, des massifs....).

Finalement, de ce point de vue, l'éviction de Marylène Hoareau serait positive, non?

48.Posté par Pikachou le 21/09/2016 06:15 (depuis mobile)
Comme d abitude il y a des scientifique en politique que je ne connaissais pas pourquoi ne prenne t il pas le pouvoir alors mdrrrrrr

47.Posté par vérité le 21/09/2016 01:51
Sylvie Moutoucomorapoullé vice-présidente du parc ! on aura tout vu et tout entendu !!!! cette personne ne sait pas faire de la politique ! elle n'a clairement pas sa place aux côtés de M.Didier Robert ! elle ne sait pas s'exprimer et est loin du travail de terrain et de proximité que nécessite cet engagement ! elle n'est là que pour ses propres intérêts personnels et ses ambitions !!

46.Posté par GIRONDIN le 20/09/2016 21:20

les 2 000 000 de touriste au Volcan Hawaï:

Dans la vraie vie :

Tiens des compagnies aériennes VOLS prévus aujourd'hui Aéroport Kona:



Hawaiian Airlines

Korean Air

Hawaiian Airlines

Korean Air

Island Air

Hawaiian Airlines

Hawaiian Airlines

Korean Air

Air China

Hawaiian Airlines

Hawaiian Airlines

Korean Air

ANA All Nippon Airways

United Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

United Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

ANA All Nippon Airways

Air Canada

Avianca

Copa

United Airlines

United Airlines

Island Air

Alaska Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

ANA All Nippon Airways

Philippine Airlines

United Airlines

American Airlines

Alaska Airlines

British Airways

Qantas Airways

American Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Korean Air

ANA All Nippon Airways

Philippine Airlines

United Airlines

Island Air

Alaska Airlines

Emirates

American Airlines

Air China

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Korean Air

ANA All Nippon Airways

Hawaiian Airlines

United Airlines

Island Air

JetBlue Airways

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

ANA All Nippon Airways

Hawaiian Airlines

Alaska Airlines

Air Canada

Avianca

Copa

United Airlines

Hawaiian Airlines

JetBlue Airways

Hawaiian Airlines

United Airlines

Island Air

American Airlines

JetBlue Airways

Air China

Hawaiian Airlines

ANA All Nippon Airways

American Airlines

Alaska Airlines

British Airways

American Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Korean Air

ANA All Nippon Airways

United Airlines

V Australia

American Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Korean Air

ANA All Nippon Airways

United Airlines

V Australia

Hawaiian Airlines

American Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

ANA All Nippon Airways

United Airlines

United Airlines

Island Air

American Airlines

JetBlue Airways

China Airlines

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

ANA All Nippon Airways

United Airlines

JetBlue Airways

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Korean Air

United Airlines

Hawaiian Airlines

United Airlines

Island Air

JetBlue Airways

Delta Air Lines

Hawaiian Airlines

Korean Air

United Airlines

Copa

Deutsche Lufthansa

United Airlines

Aeroméxico

Alitalia

Delta Air Lines

KLM

China Eastern Airlines

Virgin Atlantic Airways

Delta Air Lines





Arrivées de:

HONOLULU

LOS ANGELES

Oakland

Seattle-Tacoma SEA

Kahului OGG

SAN FRANCISCO

Minneapolis MSP


45.Posté par 51889 le 20/09/2016 20:17
Soit dit en passant...

"Interview exclusive de Didier Robert" ...sur Zinfos... Toutes proportions gardées, c'est un peu comme une interviewe exclusive de Vergès dans...Témoignages !

Petite suggestion en passant: et si les petites mains (gros doigts) de la Région qui postent des commentaires plus vite que leur ombre (15 h 30, 15 h 33, 16 h 15, 16 h 16,16 h 19, 18h 26, 18 h 27 etc) fréquentaient les cases à lire? Ca éviterait de retrouver les mêmes fautes avec les mêmes pseudos et ça ferait du bien à la grammaire, à la syntaxe et à l'orthographe...

44.Posté par Saint-Pierrois le 20/09/2016 19:52
les bobards... c'est chronique chez lui !

43.Posté par JORI le 20/09/2016 19:47
Vive les petites mains de la Région qui volent au secours de super cumulard D.Robert qui est le seul à savoir qu'un remplaçant est déjà désigné. "Et je fais partie de ceux qui dénoncent les méthodes et les décisions de ce gouvernement à chaque fois qu’elles vont à l’encontre des intérêts des Réunionnais et de La Réunion", j'en déduis donc que faire voter un amendement visant à réduire le budget du RSMA était dans l'intérêt de la Réunion, de même que la modification de la loi travail par le sénat à majorité de droite!!. je ne parle même pas des 4000 emplois induits par le TEE, les 10 000 emplois verts, les 2000 éco-bus et 600 000 touristes promis sous son 1er mandat et que nous attendons toujours. Ça, ça ne serait pas une véritable catastrophe pour la Réunion??. "Je me bats aujourd’hui pour que les Réunionnais trouvent leur place et occupent des postes qui correspondent à leurs compétences et pour qu’ils participent activement au développement de leur territoire", étrangement muet pourtant sur la nomination du préfet au poste de DGS au département, de Jean-Michel Maurin nommé directeur de la DEAL, et j'en passe, notamment sur les ambassadeurs extérieurs pour vanter notre île dans la série web.

42.Posté par MONTALBANO le 20/09/2016 19:24
1991 mots pour dire :
J’ai sanctionné Mme Hoarau !
Je vais démonter le parc !
Bon débarras, une femme libre en –
 
Soit 1973 mots d’économiser, le reste une interview de complaisance, un constat pas un reproche !

41.Posté par cmoin le 20/09/2016 18:27
C’est ça quand ils sont jaloux !
Merci de rétablir la vérité et pour ceux qui causent… laissez-les.
Ils ne valent même pas un claque (comme me disait ma grand-mère)
Ils préparent le terrain pour les prochaines élections, et pour cela, il faut qu’ils ternissent l’image de la droite locale.

40.Posté par Paul le 20/09/2016 18:27
Merci M. Le Président de Région de remettre les choses au clair.
Y en a qui profite d’une situation pour mettre de l’huile sur le feu.

39.Posté par Paul le 20/09/2016 18:26
La chose a été tourné pour faire de sorte à ce que les gens pensent que ce soit le président de région qui est derrière toute cette histoire.
Sauf qu’il faut se rendre compte que Ségolène est de gauche et qu’elle n’est pas vraiment en amour avec Didier, donc si elle a l’occasion de porter atteinte à la droite, elle saque … et c’est ce qu’elle a fait !!
Voilà maintenant les conséquences !!!

38.Posté par bernadette le 20/09/2016 17:50
d'où'l'intérêt que ce parc devienne a rayonnement Régional, nous ne pouvons laisser un instant de plus un gouvernement completement ignorant de la situation sur le territoire décider pour nous

37.Posté par samantha le 20/09/2016 17:33
Didier Robert a toujours été pour la préférence Régionale, c'est en totale contradiction de penser qu'il puisse agir de cette façon

36.Posté par samuel le 20/09/2016 17:21
Franchement oser croire que Ségolène Royal et Didier Robert puisse être de mèche une seconde c'est être naïf...

35.Posté par Estudantine le 20/09/2016 17:05
J'aime Platon mais j'aime mieux la vérité. Merci.

34.Posté par Satya le 20/09/2016 16:53
Triste pour Mme Marylene Hoarau.
Mais comme M. Robert nous l'apprend, en sa qualité de supérieur hiérarchique, il peut la contraindre à se taire.
Donc le combat pour garder un Parc National est perdu d'avance.
Mme Hoarau réintégre la Région et un directeur non assujetti prend sa place.
La messe est dite.

33.Posté par Sophia le 20/09/2016 16:19
Ce qui prime reste l’intérêt des réunionnais et une telle injustice est inadmissible ! Sa réponse est tout à son honneur !

32.Posté par Louise le 20/09/2016 16:16
Au moins les choses sont claires ! On voit bien là que son seul intérêt reste la réunion et les réunionnais ! Je le rejoins totalement sur la manière dont le gouvernement traite les réunionnais et tout ça pour placer des amis à eux aux veilles des élections !

31.Posté par Lola le 20/09/2016 16:15
Clair, précis et concis ! Il regarde l'intérêt des réunionnais tout en restant droit dans ses bottes !

30.Posté par leila le 20/09/2016 15:55
pourquoi il fera une choses aussi ignoble comme viré madame Hoarau Marylène qui travail fort pour son île que lui même sait qu il a dit réunion nous dans le sens de rassembler :réunion nous avec Didier robert ensemble ne restons pas sans dire la vérité car lui c est un homme de parol jusqu à maintenant si la réunion avance

29.Posté par Alors ? le 20/09/2016 15:46
Quelqu'un à quelque chose à rajouter peut-être ?

28.Posté par GIRONDIN le 20/09/2016 15:46
..... l’adhésion de l’ensemble des Réunionnais....
Je n'ai pas souvenir d'avoir adhérer !

... Vous êtes donc opposé au limogeage de Madame Hoarau ?....
La réponse est donc NON !

...... celle de respecter les engagements pris devant la population, j’y mets un point d’honneur...
1000 merci Mr Dupuy pour ce moment de franche rigolade, c'est la "touch" gauloise de Didier.....

Un point d'honneur ! 😁


Mr Daniel Gonthier merci d'avoir dit la vérité depuis dimanche, cela vous honore !

27.Posté par Montagne le 20/09/2016 15:45
Alors les opposants, vous avez votre réponse.
Vous pensiez quoi… Que le président de région et le président du parc ne bougeraient pas le petit doigt.
C’est bien beau d’accuser, mais avant de grimper aux cocotier, il faut s’assurer d’avoir les F**** propres.

26.Posté par MDR le 20/09/2016 15:43
Certains pensaient que Ségolène et Didier ont combiné pour virer Marylène.
Comme si, Ségolène qui est de gauche, pouvait être de mèche avec un homme qui est de droite à 100%.
Leurs esprits travaillent durs pour s’imaginer ce genre de chose aussi incongrue.

25.Posté par CIVIUM le 20/09/2016 15:42
Absit reverentia vero !!
Ces derniers jours nous avons entendu pas mal de critiques ici et là mais MERCI d'avoir rétablit la vérité sur différents points.

24.Posté par Samoussas le 20/09/2016 15:39
DR a une dynamique pour la Réunion et une politique en faveur de son île, pourquoi irait il viré une personne qualifié , qui a toujours bien fait son job !!!!

23.Posté par Zara le 20/09/2016 15:33
Toute les conneries du gouvernement , pour certains c'est la faute de Didier Robert or que lui il bosse pour la Réunion et non contre !!!!

22.Posté par taratata le 20/09/2016 15:30
que du foutaise tout cela moi, je dit que c est à cause du vote qu il aura lieu la fin de l année prochaine donc ont accuse plus le président de région

21.Posté par luc donat le 20/09/2016 15:26
Mais je vois que vous les journalistes vous ne manquer pas d aire avec vos questions car n oublier pas qu il est avant tout président de région qu il ne travail pas simplement comme certains le font qu avec son parti alors cher journalistes que croyez vous qu il aurais fait c est pas de lui qu il s agit mais de MADAME HOARAU MARYLENE pourquoi vous poser pas directement à la ministre de l outre mer la question sa sa doit lui intéresser non?

20.Posté par thierry le 20/09/2016 15:26
Pourquoi chercher désordre là ou la point, Didier Robert li la toujours fé son job, li la gagné ousa deux trois la echoué, sa cest un baisement que zocialiste y veut foute à li dedans, parce zot la point la main sur le boug

19.Posté par JP le 20/09/2016 15:25
Il y a beaucoup de contraintes avec le statut de Parc National. Beaucoup de beaux projets ne peuvent voir le jour en raison des règles bien trop strictes du Parc.
Je favorise les beaux projets au statut de site inscrit au Patrimoine Mondial qui ne confère en réalité rien de plus que le simple statut "inscrit au Patrimoine Mondial".

18.Posté par Théa le 20/09/2016 15:23
Comme je le disais récemment "La loi disposant les Parcs nationaux n'est pas arrivée à combler des lacunes législatives existantes à l’égard de la cohérence des politiques publiques de l’aménagement du territoire et de celle de protection de la nature, avec l’imposition de l’obligation de compatibilité des documents d’urbanisme.
Le Parc, au delà du simple label, est un obstacle; et quant à une loi qui plaise à la fois « aux Grecs et aux Troyens » il faut encore attendre !!!"
Il a bien raison de dire qu'il n'y a aucune retombées économiques et sociales pour la Réunion.

17.Posté par julienne le 20/09/2016 15:21
Alors la c es le comble Ségolène expulse madame Marylène Hoarau et qui ont accuse ? bien sur Mr DIDIER ROBERT , pourquoi ne pas demander à madame la ministre de loutre mer de la défendre ;ben non car en socialo ont ne dénonce rien car ont risque de froisser les dame de haute Savoie MDRRRRR

16.Posté par Christian le 20/09/2016 15:19
"l’outil Parc doit permettre de répondre au mieux au développement économique par la valorisation économique et sociale de ses richesses, ce qui implique la protection de son patrimoine naturel."
je sais pas ce qui n'est pas clair dans la tete de certains.....
le but est clairement que les retombées éco de notre patrimoine bénéficie au territoire.....

Mais certains bobos préfèrent surement garder leur terrain de jeux à leur exclusif usage, et voir le créole continuer à craser sa banane quand le développement se fait ailleurs !!!!

15.Posté par gaston le 20/09/2016 15:16
Le Parc couvre 77% du territoire. La Région a inscrit dans son projet de mandature le lancement d'un plan de dynamisation des Hauts de l'île. Sur la période 2014-2020, une enveloppe de 120 M€ de crédits européens ont été fléchés en faveur des Hauts.
alors dites moi si il n aime pas son île ou qu il veut mettre dans sa poche comme certain le font croire

14.Posté par Caroline le 20/09/2016 15:14
J'aurai aimer que la ministre Locale et les députés Socialistes soient en mesure de donner des explications sur ce dossier !!!
Pour le moment silence radio de ce coté la de l'échiquier politique !!!!

13.Posté par ange marie le 20/09/2016 15:13
SA c est des paroles fort et concrété Il n'y a aucun point de blocage ou de difficulté avec le Président du Parc, notre démarche est clairement comprise : l’outil Parc doit permettre de répondre au mieux au développement économique par la valorisation économique et sociale de ses richesses, ce qui implique la protection de son patrimoine naturel. pouvez vous demander aux autres partis de se rallier comme lui le fait pour son île et je le respecte

12.Posté par Emmanuel le 20/09/2016 15:10
Je rigole car je me dis que ça doit bien faire les pieds à ceux qui polémiquaient encore récemment !

11.Posté par pickachou le 20/09/2016 15:09
VOILA encore des accusations vers le président de région , je me demande si vous s en n avez pas marre car lui au moins réagit non pas hypocrisie mais comme simple homme politique qu il est ; ont trouve toujours à dire sur lui sans lui beaucoup de choses ne seront point faite lui c est un homme de parole pas comme certains que je connait comme le président de la république qui promet mais qui ne donne rien en échange lui il ne fait pas entré des migrant dans notre île lui

10.Posté par GUESS WHO''''S ? le 20/09/2016 15:08
" est-ce que gouvernement n’a pas tout simplement quelqu’un à placer à quelques mois des présidentielles ?"
Il sont déjà commencé à faire les recrutements!
Vous trouvez ça normal que le gouvernement agisse ainsi ? Plus que quelques mois à tenir avec ses incompétents.. un con pétant ??

9.Posté par Sabine le 20/09/2016 14:52 (depuis mobile)
En fait Didier Robert se bat pour la valorisation des réunionnais sauf lorsqu''il s''agit d''embaucher à la région où tu t''entends dire que tu n''as jamais le profil.

8.Posté par Réflexion le 20/09/2016 14:51
Si les gens prennent le temps de réfléchir et sont logiques, ils pourront comprendre que c’est une décision qui vient directement de Paris, vu qu’ils ont déjà trouvé un remplaçant pour la direction du Parc.
Ne serait-ce pas plutôt un coup d’un de nos élus socialistes qui a quelqu’un a placé et qui a fait intervenir Ségolène, en racontant des ragots comme ça, tout le monde croit que c’est le président de région … campagne présidentielle se rapproche et Hollande va se représenter !!

7.Posté par Fabrice le 20/09/2016 14:49
Je suis tout à fait d' accord avec Didier Robert, en tant que chef d' entreprise, il y a des règles à respecté, et si cela n' a pas été fait, on doit sanctionner. NON MAIS il y a plus d' autorité.

6.Posté par galabe le 20/09/2016 14:46
les élections approchent on sait tous que la France ne veut plus de Hollande, que la droite est en puissance.

Leur seul atout c' est de toucher les gens de les éjecter comme cette dame et faire porter le chapeau aux autres.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales