Société

Avertis d'une observation de requin, certains surfeurs se remettent à l'eau


Ce chasseur a préféré écourter sa partie avec un ami
Ce chasseur a préféré écourter sa partie avec un ami
Ce mercredi 10 septembre à 8h30, un requin a été aperçu au large de la pointe des Sables, secteur des Brisants à l’Etang-Salé.

Ce signalement, estimé à environ 500 mètres du rivage a suffi à faire jouer le principe de précaution sur l'ensemble des côtes sud-ouest de l'île. En conséquence de quoi les surfeurs qui étaient présents sur la gauche de Saint-Leu ont été invités à sortir de l'eau. Chose faite sous les yeux des gendarmes, avant que la tentation ne soit trop forte.

Gilles a assisté au jeu du chat et de la souris. "Une fois les gendarmes partis, ils sont repartis surfer"
Gilles a assisté au jeu du chat et de la souris. "Une fois les gendarmes partis, ils sont repartis surfer"
Mathieu, chasseur sous-marin, a quant à lui suivi la consigne, même si à l'entendre le risque n'était pas si probant. "Un requin aurait été observé à l'Etang-Salé, on en est même pas sûr", annonce-t-il, déçu de voir sa partie s'achever mais néanmoins prudent. Il sortira de l'eau en montant sur un bateau de plongeur qui passait sur zone.

Le groupe de surfeurs sortira quant à lui à la force des bras. Une fois sur la plage et les autorités parties, jusqu'à huit surfeurs au plus fort, vers 12h30, se remettront à l'eau. Ces derniers ont estimé que les conditions de pratique étaient toutes réunies hier, et ce malgré l'alerte.

Rappelons que l'arrêté préfectoral interdisant la pratique d'activités nautiques en dehors des zones surveillées a été reconduit en août dernier pour 6 mois.

Les vagues étaient effectivevement très belles hier
Les vagues étaient effectivevement très belles hier
Jeudi 11 Septembre 2014 - 08:39
Lu 5066 fois




1.Posté par couillonisse le 11/09/2014 10:45
et voilà la preuve par l'image que ces gars là sont de sombres crétins ! et après ils viennent pleurer comme des gamins quand un de leurs décèdent !! si certains sont pères de famille ils peuvent être fiers d'eux et sont de sacrés exemples.... à gerber

2.Posté par jean-jacques le 11/09/2014 11:41
J'étais à St Leu vers 15h , il y avait 5 surfeurs à l'eau qui était très claire , grand soleil , des vagues
de 1m50 et de jolis tubes , des conditions optimales y compris pour la sécurité. Les gars qui surfaient étaient tous de bon niveau (ils prenaient des tubes) donc expérimentés et sont tous sortis vers 16h30 alors que la luminosité était encore forte. Alors certes il y a toujours un risque mais il y en a sans doute plus à rouler à vélo sur la route comme tant de cyclistes le font , et dont certains sont aussi des pères
de famille...Donc on a (peut-être) observé un requin du côté d'Etang-Salé et du coup panique à bord la police se ramène à St Leu pour faire sortir tout le monde de l'eau ? C'est ridicule , des requins il y en a tous les jours mais ils ne sont pas forcément observés , la police devrait donc intervenir tous les jours !
Mais on est plus dans la sortie de parapluie anti-responsabilité qu'à la recherche réelle de sécurité...

3.Posté par Dominique TOUSSAINT le 11/09/2014 11:55
@1: kan on observera un requin à Sainte-Rose, on demandera de les faire sortir de l'eau à Etang Salé ou Saint-Leu....? LOL.... C'est pas les scientifiques qui disaient que le meilleur moment, c'etait de surfer en matinée ensoleillé et eau claire sans trop de houle? On aura toujours tort et même si l'arrété préfectoral est un parapluie alors que.....Tout le monde pleure un mort! Bcp st inconscients ou irresponsables... Moi le 1er! Et toi aussi d'ailleurs sur d'autre chose assurément..... Ce ne st pas les surfeurs qui ont changé ms bien des conditions "environnementales" et autres qui font que le "boule" chasse aussi prés de la côte....si on avait ces memes conditions à la naissance de ce sport ici, je ne crois pas qu'il y aurait eu à un moment autant de gens de surfeurs!!!! Non ...? Demande aux chasseurs et pecheurs, eux qui st les 1ers à avoir constaté que le "boule" chassait prés de la côte bien avant la crise requin....CQFD.........Le reste c'est que du blabla de comptoir. Ya des accidents sur les terrains de foot, de basket (equipement et dc argent public=zimpots) etc.... on devrait interdire la pratique de ces sports...?! Non? Alors que cela serait logique de voir les manquements ou retard qu'il y a en terme de sécurité? Je dis sa et je dis rien....

4.Posté par couillonisse le 11/09/2014 12:34
@ 3 : ok suis d'accord avec toi !! Qu'on foute la paix aux flics qui ont autres choses à faire que de faire les gardes chiourmes et laissons les surfeurs reprendre leurs activités ! et laissons faire l'ordre des choses on verra qui sera gagnant à la fin .... Par contre tu verras toujours les mêmes pleurer quand y aura un de leurs cons- génères qui se sera fait croquer et qu'ils hurleront comme des ânes : " mais que fait l'état !!!" pfffffff

5.Posté par Dominique TOUSSAINT le 11/09/2014 12:56
Le Conseil D'Etat a ordonné à L'Etat de se bouger! Résultat: Arrété Préfectoral parapluie pr se couvrir le temps de.... voir l'économie balnéaire s'effondrer encore ts les ans un peu plus.....LOL. Heureusement que sa bouge ti lamp ti lamp....

6.Posté par question bete le 11/09/2014 13:24
Confiscation des planches?
ou demerdedatis eotum .?

7.Posté par couillonisse le 11/09/2014 13:38
ahhhhh c'est donc çà !!! on parle d'économie balnéaire !!! je croyais qu'on parlait de protection des personnes ?? Les seules personnes à protéger sont donc les acteurs économiques ?? Ceux-là même qui ont profité pendant des décennies de la manne des touristes .... Se protéger des requins contre d'autres requins , savoureux ,non ?? vivement que les prélèvements se fassent sur les 2 catégories ;)

8.Posté par ange le 11/09/2014 14:25
En cas d'accident dans l'eau, un préjudice corporel de toute nature ne sera pas indemnisé par aucune société d'assurance du fait d'un arrêté d'interdiction de présence. Un peu comme quelqu'un qui blesserait un tiers avec sa voiture alors qu'il roule sans permis : Le fautif n'est pas couvert et devra payer ses soins lui même.

Maintenant , se retourner contre l'état car il n'a pas rempli la mission d'ordre public qu'il s'était lui même fixé... C'est la seule solution qui se présente aux victimes et à leurs familles.

Interdire et ne pas sanctionner, ce cas relève du Conseil d'état. En attendant, la situation va nourrir la chaîne alimentaire des tribunaux.

Confisquer le matériel ? Dur à mettre en place mais peut-être efficace en 15 jours.
Verbaliser en mer ? Ridicule pour les forces de l'ordre maritime sauf si l'amende est très forte mais les surfeurs sont pauvres en général.

Il ne reste que l'idéalisme de la puissance public, que je matérialiserais ce matin par le contribuable.
Lorsque un requin mange un membre, L'Etat serait donc responsable. La prothèse de 150 000 Euros serait alors à la charge de qui ? De l'idéalisme bla-bla.

Plus simplement : Quand va t-on arriver au seuil de trouble à l'ordre public?

9.Posté par couillonisse le 11/09/2014 15:33
ben voyons..... allons porter plainte contre l'état !! Je suis un (...) qui s'est fait bouffer un membre parce que je me suis cru trop malin pour respecter un arrêté et en plus je vais me retourner contre l'état parce que je suis complètement abruti et qu'en plus je n'ai pas les (...) d'assumer mes conneries ... Un état d'esprit très US ( je porte plainte contre les fabricants de tabac car ils ne m'avaient pas prévenus que fumer 12 paquets par jour pouvait déclencher un cancer !!) çà se tient tout à fait comme raisonnement pour un français.... pauvre France, pauvre réunion, pauvres surfeurs, pauvres commerces et surtout pauvres requins...

10.Posté par MASTA le 11/09/2014 16:37
PERSONNELLEMENT JE NE SURF PLUS DU TOUT .... DONC JE NE SUIS PAS UN SURFER FAISANT PARTI DE CETTE CATEGORIE D'INCONSCIENT
JE SUIS SURFER eT LE JOUR OU IL SE FERONT BOUFFER LA GUEULE JE NE LES PLAINDRAI PAS MAIS JE NE LES INSULTERAI PAS NON PLUS ...
(...) PENSEZ Y QUAND VOUS DIREZ "LES SURFERS SONT TOUS DES BLABLABLA"

11.Posté par Ehbenalor!!! le 11/09/2014 16:59
Franchement, OU VA T-ON ??? J'ai toujours été contre ce genre de catégorie de personnes à "cervelle de pois chiches". Ce sont des bornés, des mecs qui ne pensent que comme des bébés, Ils se disent rendez-moi ma planche que j'aille surfer comme un bébé dit rendez-moi mon biberon avant que je pleure...

Franchement vous êtes inconscients pour vous (mais pour ça à la rigueur on s'en fou) mais inconscients pour les sauveteurs qui risquent leur vie à venir vous sortir de l'eau si jamais il y a danger.

Pourquoi aller crier sur les autorités qui font leur travail convenablement, quand vous agissez comme des nuls.

Je n'arriverai JAMAIS à supporter et vous et votre soit-disant sport (...)

Et puis de quel droit tue t-on un requin dans son propre élément pour faire plaisir à des terriens??? Ils viennent vous tuer sur terre eux les requins ???

Lorsque la nature nous ne prendra sa revanche, cela va faire très mal, moi je vous le dit.

12.Posté par KLOD le 11/09/2014 18:22
"Maintenant , se retourner contre l'état car il n'a pas rempli la mission d'ordre public qu'il s'était lui même fixé... C'est la seule solution qui se présente aux victimes et à leurs familles."

A par ds les dents de la mer , style série B , mais ici c'est plutôt style série Z , C'est hallucinant de se retourner contre l' état pour une attaque de requin ! Si c'est ca " l'esprit du surf " qu'ils se le gardent l

13.Posté par surfeurs du dimanche le 11/09/2014 19:02
Bonjour , je suis surfeur ( pas vraiment depuis deux bon mois) , et quand je lis c'est post j'apprend que je suis un " sombre crétin " 1 " un âne " "un pauvre" "un abrutis " un "...." ( il y en a qui ce sont auto censuré , bravo !) " cervelle de pois chiche " bornés " pour le prochain post je vous conseille " débile".
les surfeurs c'est pas une race différente , c'est comme partout , y'a de tout ! prof ,chômeur , touriste , sage femme , pompier , et en cherchant bien il dois y avoir un astronaute !

14.Posté par Gilles le 11/09/2014 19:39
Un humoriste a dit un jour "il y a de plus en plus de cons chaque année.....Mais cette année je crois que les cons de l'année prochaine sont déjà là ..."

15.Posté par Zoé le 11/09/2014 21:54
Je comprends pas qu'on vienne inutilement mettre des contravention à ceux qui surf le spot du cimetière de saint leu (beaucoup plus sure puisque moins d'eau et des bateau de plongée quasi tout le temps devant) et que là pour des couillons comme ça, ils n'ont rien.
C'est vraiment être en foutant.
Laissez tomber ces pêches de merde, si ils se font coquer c'est ce qu'ils cherchent de toute façon....A créer la hargne des gens...

16.Posté par Antonin RU le 12/09/2014 00:01
Il faut arrêter de prendre les surfeurs pour des fous. Les risques de se faire attaquer par un requin en surfant à la Réunion existent mais restent infimes, malgré la recrudescence des attaques. Il y a des types qui fument (très dangereux), d'autres font du vélo au bord de la route, certains roulent à moto (super risqué !!) et d'autres encore font de l'alpinisme (des morts tous les ans), etc.....

Cet arrêté préfectoral est débile. Il ne protège que le préfet et pose d'autres problèmes :

- comment revenir en arrière ? Il y aura toujours un risque à surfer à la Réunion, quoiqu'on fasse. Quel préfet prendra un jour le risque de suspendre cet arrêté ?

- D'autre part l'arrêté n'est pas respecté et ne le sera jamais. Il n'y aura jamais aucun moyen de le faire respecter sérieusement. Cette situation décrédibilise la loi. cela risque de rendre inefficace d'autres arrêtés préfectoraux plus légitimes (ceux protégeant les citoyens des cyclones ou des houles exceptionnelles par exemple).

17.Posté par Naty97400 le 12/09/2014 02:07
En sorte à zot

18.Posté par Marc Gr le 12/09/2014 06:28
Je ne vois pas de quoi la prefecture devrait etre responsable :
Le risque zero n'existe pas ,et l'etat n'a pas a agir contre un risque naturel... L'etat n'a pas a aplanir les falaises au bulldozer pour empecher les gens de tomber ,ni a a asecher la mer pour empecher les gens de se noyer...
Dans l'ocean indien ,il y a des requins ,c'est comme ca ,et c'est tant mieux...il y a un petit risque a y surfer...Si on fait son jogging dans la savane africaine,on peut se faire tuer par un elephant (les elephants tuent des centaines de gens chaque annee)...
Si on n'est pas confortable avec l'idee de se mettre a l'eau la ou il y a des requins, on ne va pas dans l'eau plutot que de reclamer des "prelevements" dans une reserve naturelle..

19.Posté par Naty97400 le 12/09/2014 08:28
Pas bien

20.Posté par kev974 le 12/09/2014 11:33 (depuis mobile)
Demain les gendarmes débarquent devant chez vous et vous dit: "attention il y a un assassin à deux pâtés de maison, barricadez vous chez vous." Vous attendez aussi que les flics soient partis pour ouvrir en grand votre caze?

21.Posté par Antonin RU le 12/09/2014 15:23
Euh....Je ne vois pas le rapport entre un assassin et un requin mon cher Kev974. Les requins ne sont pas des assassins. Ce sont de simples animaux prédateurs, c'est tout. Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable stp.

J'ai récemment discuté avec des gendarmes qui dressaient des pv à des surfeurs sortant de l'eau à Trosi Bassins. Ils étaient du même avis que moi, c'est-à-dire que l'arrêté était débile et qu'il protégeait avant tout le préfet (et l'Etat). Ils pensaient qu'ils avaient des choses plus importantes à faire qu'à punir de tranquilles pères de familles pratiquant leur activité sportive du week end.

Je suis aussi de l'avis de Marc Gr. Il faut laisser les surfeurs libres de prendre le risque d'aller à l'eau, car le risque auquel ils s'exposent est extrêmement faible, même si le nombre d'attaques a légèrement (je dis bien "légèrement") augmenté.

Par contre, je pense que l’État a un rôle a jouer malgré tout pour essayer de réduire ce risque.Cela relève de son rôle d'aménageur du territoire. La logique n'est pas différente de celle de la route. L’État aménage des routes et tente d'y réduire les risques de ses usagers (signalisation, limitation de vitesse, etc...), tout en sachant que le risque zéro n'existe pas. C'est dans son intérêt et celui de sa population. Donc cela ne me choque pas que des surfeurs réclament que l’État prenne, lui aussi, ses responsabilités.

Quand aux prélèvement, cela ne me pose pas de soucis majeur. J'aimerais surtout que la pêche artisanale puisse reprendre. Elle me paraît nécessaire et très écologique. Elle ne s'apparente pas à du "massacre" (il n'y en a pas à la Réunion, il faut le rappeler). Elle permet aussi d'empêcher une prolifération d'une espèce au détriment d'une autre. Les bouledogues sont chez eux dans la mer, mais les autres requins aussi. Or, pour l'instant, ces derniers ce font bouffer par les premiers.

22.Posté par kev974 le 13/09/2014 01:44 (depuis mobile)
C'était une métaphore. Toujours est il que l'attitude de ces surfeurs est avant tout une provocation débile. Après c'est leurs problèmes si ils se font bouffer

23.Posté par Antonin RU le 14/09/2014 15:50
Cher Kev974 (et les autres),

je trouve que ce qui est débile, c'est cet arrêté. Il est complétement démesuré. Ces surfeurs s'exposent à un risque qui me semble vraiment très faible (même pas un mort par an en moyenne sur 20 ou 30 ans).

Autre problème, comme je le disais plus haut, comment revenir en arrière avec un tel arrêté ? Quel préfet dira un jour : "bon, c'est bon, on peut retourner surfer", étant donné qu'il y aura toujours un risque, si faible soit-il.

Dernière chose : doit-on toujours vivre sans prendre de risques ?. Par définition, la vie est dangereuse, car on risque un jour de mourir.

Je pense que le risque requin est suffisamment faible pour qu'on s'y expose. Mais on peut, essayer de le minimiser un peu en essayant de respecter quelques règles simples (ne pas surfer, ou nager seul en mer, pas après de fortes pluies, etc...) ou en sécurisant les côtes. C'est comme la bagnole. C'est risqué, mais avec une ceinture de sécurité, un air bag, on réduit un peu la probabilité de mourir.

24.Posté par assistanat way of life le 14/09/2014 16:47
23.Posté par Antonin RU

Je pense que le risque requin est suffisamment faible pour qu'on s'y expose. Mais on peut, essayer de le minimiser un peu en essayant de respecter quelques règles simples (ne pas surfer, ou nager seul en mer, pas après de fortes pluies, etc...) ou en sécurisant les côtes. C'est comme la bagnole. C'est risqué, mais avec une ceinture de sécurité, un air bag, on réduit un peu la probabilité de mourir.



entierement d'accord. Et les drumlines sont comme l’éthylotest obligatoire dans la boite à gant à 60° en plein soleil: inutiles, couteux et uniquement dans le but de satisfaire les poches d'une corporation

25.Posté par Boa Bill le 14/09/2014 17:51
Débile ce petit jeu ! Que l'on foute la paix aux requins et aux surfeurs ! Les gendarmes ont autre chose à faire que de verbaliser des sportifs - à condition qu'ils acceptent, les sportifs, les risques liés à leur sport favori - ! ... et n'accusent PERSONNE lorsque cela se passe mal !

26.Posté par Boa Bill le 14/09/2014 17:54
La seule chose qui aura été réussie par les "surfeurs dentelle" qui exigent une mer sans requins et les politicards en mal de voies... sera d'avoir étiqueté notre île comme île à risque ! Bande de nazes ! A Maurice, en Afrique du Sud, en Australie, ils sont bien plus intelligents que nous !... que vous !

27.Posté par MASTA le 02/10/2014 18:38
ON EST PLEIN DE SURFERS A NE PLUS SURFERS ....... faudrait le prendre en considération ...
CE N'EST PAS TOUT LE AMATEUR DE 2 ROUES qui S'AMUSE A CABRER TOUTE LA JOURNEE POUR FINIR ECRASER SUR LES ROUTES

D AILLEURS J EN PROFITE POUR RAPPELLER QUE LES ROUTES RÉUNIONNAISES ONT FAIT 34 MORTS DEPUIS LE DEBUT DE L'ANNEE et l'année n'est pas fini ..... LA MER : Combien ? ....

Il faut relativiser et ne pas tomber dans la critique secteur et raciste ou discriminatoire a l'encontre de tous les passionnés de surf et de sports de glice ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales