Pas de quartier pour les makots à St-Louis

C’est lors d’une patrouille quotidienne, que les agents de la Brigade Intercommunale de l’Environnement (BIE) ont découvert ce matin, lundi 22 mars 2021, deux nouveaux dépôts sauvages à Saint-Louis, rue Jean XXIII. Sur le premier site repéré, la BIE accompagnée de leurs homologues saint-louisiens (la Brigade de l’Environnement de Saint-Louis) a constaté un amoncèlement de […]

par CIVIS – le lundi 29 mars 2021 à 12H24

C’est lors d’une patrouille quotidienne, que les agents de la Brigade Intercommunale de l’Environnement (BIE) ont découvert ce matin, lundi 22 mars 2021, deux nouveaux dépôts sauvages à Saint-Louis, rue Jean XXIII.

Sur le premier site repéré, la BIE accompagnée de leurs homologues saint-louisiens (la Brigade de l’Environnement de Saint-Louis) a constaté un amoncèlement de déchets (encombrants, déchets végétaux, couches, tôles, etc.) de 6 à 8 m3 sur le bord de la route.

 

Deux contrevenants ont ainsi pu être identifiés grâce aux investigations de la BIE. Il s’agissait d’habitants du voisinage. Deux procès-verbaux, d’un montant de 135 € chacun, seront dressés. Ils devront, comme le veut la procédure, ramasser les déchets et les emmener dans les centres de traitement agréés, sous la surveillance de la BIE. Une collecte exceptionnelle de la CIVIS viendra également compléter le nettoyage afin de rétablir la salubrité du site.

Les riverains seront par la suite sensibilisés au respect du règlement de collecte et aux consignes de tri par les éco-conseillers de la CIVIS.

Un peu plus haut dans la même rue, un autre dépôt vient à son tour défigurer le quartier. De taille moindre, le relevé d’informations est en cours pour retrouver le ou les auteurs de ces incivilités avec le concours de la Brigade de l’Environnement de Saint-Louis.

Les pollueurs ont du souci à se faire. La CIVIS et la commune de la commune de Saint-Louis s’accordent pour dire : « Tolérance zéro pour les makots ! ».

 

Pas de quartier pour les makots à St-Louis

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x