Villèle : Saint-Paul honore la mémoire des esclaves

Dans le cadre emblématique du Musée de Villèle, une assemblée de personnalités éminentes, comprenant le Ministre de l’Enseignement Supérieur de Namibie, Kandji-Murangi ITAH, et une délégation sud-africaine, s’est réunie le mardi 19 décembre 2023, pour commémorer le 20 desanm. Cet hommage important en l’honneur des esclaves, symboles de résilience et de liberté, a vu la participation active du Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN.

par Ville de Saint-Paul – le vendredi 22 décembre 2023 à 08H31

Villèle, lieu historique de La Réunion, porte les stigmates d’un passé ignoble, mais aussi la force indicible de la résilience. Cela résonne d’autant plus fort alors que Saint-Paul, berceau du peuplement de l’île de La Réunion, a célébré son 360e anniversaire cette année. Une date capitale est également commémorée, celle de l’abolition de l’esclavage le 20 décembre 1848.

Se souvenir 175 ans plus tard, c’est ressentir la présence impalpable des milliers d’esclaves qui ont construit le domaine de Villèle, l’une des plus grandes fortunes de l’île. Il faut se souvenir du martyre et de l’héroïsme des héros issus de ces peuples jamais résignés. Enfin, se souvenir que cet endroit a été le théâtre de la négation de la qualité d’être humain, où le Code Noir de 1723 a été appliqué à la lettre, et nos ancêtres ont vécu l’atrocité d’un système économique.

Vigilance sur le projet de nouveau musée

Le Préfet de La Réunion, Jérôme FILIPPINI, la Conseillère régionale, Laëtitia LEBRETON, et le Président du Conseil Départemental, Cyrille MELCHIOR, ont également assisté à cette séquence commémorative. Le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, a rappelé la réalité quotidienne au sein du camp de Kan Villèle, une manifestation flagrante du système esclavagiste imposé par les puissances occidentales dans leur quête mondiale de conquête, établissant ainsi un modèle économique et une structure sociale dominants.

Le premier magistrat a souhaité placer cet acte de mémoire sous le signe de l’espoir, du courage et de la détermination des légendaires marronnes et des héroïques marrons. En outre, la réhabilitation du musée de Villèle est un projet qui mérite une attention particulière, la concertation avec les habitants du secteur étant essentielle. Tout comme la concertation devrait se faire avec tous les Réunionnais, toutes les associations et institutions.

Ce partage est essentiel pour que l’acte mémoriel soit fédérateur. La Ville de Saint-Paul est particulièrement vigilante sur ce projet en cours, y compris sur la dénomination du site, soulignant que la préoccupation doit avant tout être basée sur la mémoire de l’histoire de l’esclavage et de l’esclave, et non sur l’habitation de l’esclavagiste.

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique