Restitution du crâne du Roi Toera à Madagascar

- La Région Réunion -

par La Région Réunion – le vendredi 10 mai 2024 à 15H16

En ce 10 mai, journée nationale des mémoires de la traite négrière et de l’esclavage et de leurs abolitions ; date symbolique de libération et d‘émancipation, de commémoration des luttes anticoloniales ; nous apprenons que le comité malgache chargé du rapatriement du crâne du Roi sakalave Toera, se rendra à Paris en juin pour entamer la dernière étape de la procédure de restitution.

Cela fait plus de vingt ans que Madagascar réclame à la France le retour de ce crâne. C’est un sujet que j’ai porté lors de diverses rencontres avec les autorités
malgaches et avec l’ambassadeur de France sur la Grande Île et je me félicite de l’avancée positive des discussions entre les deux pays.

Symbole de la résistance contre l’oppression et figure emblématique de l’Histoire malgache, le roi Toera a été décapité en 1897 à Ambiky, dans la région de Ménabe, lors d’une attaque des troupes coloniales françaises pour mater une révolte anticolonialiste. Le massacre des Sakalaves perpétré à Ambiky, sur ordre du Général Gallieni, a fait de très nombreuses victimes, hommes, femmes et enfants. Il reste
dans l’Histoire comme un funeste exemple de l’horreur qu’a été la conquête coloniale. Le crâne du Roi Toera a été ramené en France puis conservé tel un trophée. Il se trouve aujourd’hui au musée de l’Homme à Paris.

Nous souhaitons désormais avec force que ce processus de restitution puisse aller à son terme.

Plus largement, la restitution des biens spoliés par la France en Afrique et dans les anciennes colonies nous apparaît comme un indispensable geste de rédemption pour les injustices passées, une étape cruciale vers la réparation des torts historiques et la construction d’un avenir plus apaisé.

Huguette BELLO
Présidente de la Région Réunion

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie