« Gain de 5000 €/ an pour les usagers qui prendront les transports gratuits au lieu de la voiture »

Ce mardi le conseil communautaire de la Casud lors duquel la gratuité des transports urbains en 2024 a été votée. L'intercommunalité estime que cette mesure permettra aux usagers réguliers d'économiser, en moyenne, 5000 euros par an.

par N.P. – le mardi 24 octobre 2023 à 17H49

Le communiqué de la CASUD :

Ce mardi 24 octobre 2023 s’est tenu au Tampon un conseil communautaire de la CASUD. Ce conseil, sans condition de quorum, s’est tenu, notamment, en présence des 28 conseillers (présents ou représentés) de la majorité du Président André Thien Ah Koon.

Le conseil a débuté par la présentation de nouveaux agents et cadres de la CASUD, preuve de son attractivité auprès des professionnels attachés à la mise en oeuvre d’un service public de qualité pour la population et le territoire.

Sur les 38 affaires présentées, le Président André Thien Ah Koon a su rassembler, autour de sa majorité, les élus de l’opposition puisque une dizaine d’affaires ont été votées à l’unanimité, et notamment la gratuité des transports urbains de la CASUD en 2024 (affaire n°34).

Cette mesure phare de la mandature, voulue et annoncée par André Thien Ah Koon le 3 octobre dernier, fera de la CASUD la première Autorité Organisatrice des Mobilité des Outre-mers, a rendre gratuit son réseau de transport public.

La gratuité des transports par bus en 2024 permettra :

* Avant tout de donner du pouvoir d’achat à la population des 4 communes de la CASUD (Le Tampon, Saint-Joseph, Entre-deux et Saint-Philippe). Ainsi, à partir des études menées par l’Insee et l’ADEME, il en ressort que l’utilisation régulière des transports gratuits permettra à la population, en moyenne, d’économiser 5000 euros par an (correspondant aux frais liés à la voiture individuelle). Ce qui augmentera d’autant le pouvoir d’achat des familles ;

* De rendre plus attractif le réseau des transports publics ;

* De contribuer aux alternatives au tout-voiture afin de réduire l’empreinte carbone et de lutter contre les effets dramatiques du réchauffement climatique déjà ressentis à La Réunion.

La 2eme affaire d’importance votée par les élus du conseil communautaire concerne la compétence “Gestion des Eaux Pluviales Urbaines dite GEPU” (affaire n°11). Afin de ne pas bloquer les projets des communes visant à réhabiliter les voiries (d’un montant global de près de 8,7 millions d’euros), le conseil communautaire a validé le principe de la mise en place de fonds de concours (participation des communes à hauteur de 50% et de la CASUD pour 50% également) au cas par cas plutôt que d’augmenter les attributions de compensations qui pénaliseraient les finances de l’intercommunalité.

Enfin les élus du conseil communautaire ont adopté (malgré le vote contre de l’opposition conduite par le maire de St-Joseph) une motion présentée par le maire de l’Entre-Deux et 1er Vice-Président de la CASUD, Bachil Valy.

Cette motion, d’une part, dénonce le rattachement des communes de l’Entre-deux et du Tampon à l’agglomération de Saint-Pierre en ce qui concerne la production de logements sociaux (et qui fait passer le taux de production de ces logements de 20% à 25%).

D’autre part, la motion demande à M. le Préfet de La Réunion, de faire étudier l’uniformisation d’un taux moyen de productions de logements sociaux pour les communes de la CASUD.

La motion rappelle que l’obligation initiale de 20% de production de logements sociaux par la commune du Tampon est pratiquement atteinte et est déjà trop importante pour celle de l’Entre-Deux au vu notamment de son relief. La motion souligne donc les difficultés trop importantes d’un passage à 25% qui impliqueraient la construction supplémentaire de 3800 logements supplémentaires au Tampon et de 700 à l’Entre-Deux et des pénalités encourues au cas où ces nouveaux objectifs ne seraient pas atteints.

 

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique

La SPL SUDEC vient en renfort à Saint-Philippe

La SPL SUDEC vient en renfort à Saint-Philippe

Sollicitée par Olivier Rivière, Maire et conseiller communautaire de Saint-Philippe, la CASUD a demandé, à la SPL SUDEC de se mettre à disposition de la commune de Saint-Philippe, pour une opération « coup de poing » d’une durée de 3 jours à partir de ce mercredi 7 février 2024.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x