Revenir à la rubrique : Sport

Wimbledon : Jerzy Janowicz devient le premier Polonais en demi-finales d’un Grand Chelem

Après un calvaire de 3h27, le Britannique Andy Murray s'est qualifié hier pour les demi-finales de Wimbledon en sortant Fernando Verdasco. Quasiment au même instant, le Serbe Novak Djokovic et l'Argentin Juan Martin Del Potro l'ont imité, en écartant respectivement le Tchèque Tomas Berdych et l'Espagnol David Ferrer.

Ecrit par S.I – le jeudi 04 juillet 2013 à 10H15

Andy Murray a eu besoin de cinq sets (4-6, 3-6, 6-1, 6-4, 7-5) pour se qualifier pour sa cinquième demi-finale consécutive à Wimbledon, et se retrouve de nouveau à deux victoires de succéder à Fred Perry, dernier Britannique vainqueur du tournoi londonien en 1936.

« Il a joué extrêmement bien. Mais j’ai réussi à garder mes nerfs. Sur la  fin, j’ai pris mon temps, je ne me suis pas précipité et j’ai fini par y  arriver. Mais que ce fut dur! », a déclaré, soulagé, l’Ecossais.

Dans les autres rencontres de la journée, Novak Djokovic a pris sa revanche sur Tomas Berdych (7-6, 6-4, 6-3), qui l’avait battu en demi-finale à Londres en 2010. En père peinard, le Serbe s’envole pour sa quatrième demi-finale de suite à Wimbledon, sa 13e de suite en Grand Chelem, soit la deuxième meilleure série de tous les temps derrière Roger Federer.  

« Je joue mon meilleur tennis en ce moment sur la surface qui n’est pas ma préférée. Avoir déjà gagné ici va m’aider pour la suite », a-t-il réagi.

De son côté, Juan Martin Del Potro s’est également qualifié en trois sets (6-2, 6-4, 7-6 (7/5)) face à David Ferrer. L’Argentin s’est fait une belle frayeur en se bloquant le genou dans le premier jeu du match, mais a tout de même trouvé les ressources nécessaires pour vaincre le numéro quatre mondial.

« J’étais très près de l’abandon, j’avais très mal mais le docteur m’a donné une pilule magique et j’ai joué mon meilleur tennis », a commenté l’Argentin qui joue depuis samedi dernier avec un gros bandage au genou gauche.

Enfin, le dernier qualifié pour le dernier carré est le Polonais Jerzy Janowicz. Du haut de ses 22 ans, l’actuel 22e joueur mondial est devenu le premier Polonais à se qualifier pour les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem en sortant son compatriote Lucasz Kubot en trois sets (7-5, 6-4, 6-4).

Après être resté sur sa chaise pendant plusieurs minutes, l’émotion l’empêchait toujours de trouver ses mots pour la télévision en sortant du court N.1. « Je suis très heureux, je ne m’attendais pas à aller aussi loin », a-t-il seulement dit.

Les demi-finales opposeront Novak Djokovic à Juan Martin Del Potro, et Jerzy Janowicz à Andy Murray.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Relais de la Flamme olympique : 12 juin, un jour historique pour La Réunion

Le 12 juin prochain, La Réunion aura le privilège de recevoir le relais de la Flamme olympique qui fait le tour des départements de France dans le cadre des Jeux olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Une fierté pour notre île et pour tous les Réunionnais qui seront associés à cette grande fête populaire. Car il s’agit bien, à travers la présence de la Flamme olympique, de célébrer le sport dans toute sa richesse, sa diversité et son excellence. Son parcours a été dévoilé ce jeudi 30 mai dans l’hémicycle de l’Hôtel du Département en présence du Préfet, Jérôme Filipini, du Président du Département, Cyrille Melchior, de la représentante de la Région Réunion Patricia Profil et des différents partenaires du relais de la Flamme Paris 2024.

Johanne Defay éliminée à Tahiti

Alors que les Jeux olympiques se rapprochent à grands pas, Johanne Defay a réalisé une contre-performance lors de la compétition du Tahiti Pro en se classant 9e. Néanmoins, la victoire de la Tahitienne Vahiné Fierro a un petit goût de Réunion, puisqu’elle est entraînée par Jérémy Florès.

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.

Le PSG s’offre une 15e Coupe de France face à l’OL

Le Paris Saint-Germain a ajouté un troisième trophée à sa saison en battant l’Olympique lyonnais 2-1 lors de la finale de la Coupe de France. Les Parisiens ont montré leur supériorité grâce à des buts d’Ousmane Dembélé et Fabian Ruiz, tandis que Jake O’Brien a marqué l’unique but lyonnais. Cette victoire marque également la dernière apparition de Kylian Mbappé sous le maillot parisien.