Revenir à la rubrique : National

Violences conjugales : Bernard Cazeneuve veut « systématiser le dépôt de plainte par les victimes »

Bernard Cazeneuve a annoncé ce mardi, journée de sensibilisation contre les violences faites aux femmes, la création d’une convention interministérielle signée entre l’Intérieur, la Justice et la police et destinée à faciliter le dépôt de plainte des femmes victimes de violences. Le ministre de l’Intérieur, qui a détaillé quelques mesures dans Le Parisien, dit vouloir […]

Ecrit par SI – le mardi 25 novembre 2014 à 16H51

Bernard Cazeneuve a annoncé ce mardi, journée de sensibilisation contre les violences faites aux femmes, la création d’une convention interministérielle signée entre l’Intérieur, la Justice et la police et destinée à faciliter le dépôt de plainte des femmes victimes de violences.

Le ministre de l’Intérieur, qui a détaillé quelques mesures dans Le Parisien, dit vouloir « systématiser le dépôt de plainte par les victimes » afin « d’éviter l’impunité des auteurs ».

Grâce à la nouvelle convention, il sera possible « même en l’absence de plainte », d' »organiser le suivi systématique et immédiat de chacune de ces femmes », qui seront prises en charge par les intervenants sociaux et les associations, explique le locataire de la Place Beauvau.

Si aucune mesure ne prévoit la protection de la victime en cas de dépôt de main courante, les autorités policières et judiciaires auront l’obligation de proposer à la victime l’aide de psychologues ou d’associations conventionnées.

En plus des condamnations classiques, les hommes maltraitant leurs femmes auront l’obligation de suivre un stage de sensibilisation. Comme le précise Le Parisien,  le dispositif pourra être choisi par le juge comme une peine à part entière, une peine complémentaire, ou constituer une alternative à une comparution devant un tribunal ».

Enfin, Bernard Cazeneuve a annoncé la mise en place d’un numéro de téléphone « grave danger », déjà expérimenté dans plusieurs villes de France.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mathilde Panot convoquée suite à une plainte pour apologie du terrorisme

La présidente du groupe La France Insoumise (LFI) à l’Assemblée nationale, Mathilde Panot, est convoquée par la police dans le cadre d’une enquête ouverte pour « apologie du terrorisme », suite à un communiqué publié le jour de l’attaque du Hamas contre Israël, le 7 octobre.
Cette convocation, qui fait suite à des plaintes d’associations anti-antisémitisme et du ministère de l’Intérieur, constitue pour Jean-Luc Mélenchon un « événement sans précédent ».

Kendji Girac est « tiré d’affaire »

Kendji Girac, connu pour son succès dans « The Voice » en 2014, a été sérieusement blessé par balle lundi dans des circonstances qui restent à éclaircir. Mardi, son manager a confirmé que le chanteur était « tiré d’affaire » et se remettait de ses blessures. L’incident, qui a eu lieu dans des conditions encore floues, fait l’objet d’une enquête pour tentative d’homicide volontaire, bien que le tir pourrait avoir été accidentel, selon les premières déclarations de l’artiste.

La blessure par balle de Kendji Girac serait due à « un accident domestique »

Le chanteur Kendji Girac, qui a été blessé par balle cette nuit à Biscarrosse (Landes), et dont le pronostic vital était initialement engagé, a vu son état s’améliorer après les soins qu’il a reçus à l’hôpital de Bordeaux. Après avoir été hospitalisé d’urgence à Bordeaux. Il est désormais conscient et capable de communiquer.