Revenir à la rubrique : Economie

Vindemia s’engage pour les jeunes des quartiers

Le préfet de La Réunion, Pierre-Henri Maccioni, et l’entreprise Vindemia, filiale du groupe Casino, ont signé cet après-midi une convention 2009-2012 pour l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers.

Ecrit par Melanie Roddier – le lundi 22 juin 2009 à 17H36

Plus de 150 jeunes bénéficieront d’une formation ou d’un contrat de professionnalisation (entre 12 et 24 mois) au sein de Vindemia, filiale du groupe Casino, dans les trois ans à venir. « Nous connaissons les difficultés que les jeunes rencontrent d’où l’importance de trouver des entreprises qui acceptent de jouer ce rôle social« , a affirmé le DRH de Vindemia, Régis Lebeau.

Depuis l’annonce de la Dynamique Espoir Banlieues au plan national, 86 entreprises ont signé des engagements pour recruter des jeunes de moins de 26 ans issus des quartiers prioritaires et 11.500 jeunes ont déjà été embauchés entre février 2008 et février 2009, en CDI ou CDD de six mois.

Une première en Outre-mer

A La Réunion, « et même en Outre-mer » rappelait le Préfet, c’est une première. Alors que l’emploi est une des préoccupations majeures dans les quartiers prioritaires, l’entreprise Vindémia décide de s’engager dans la démarche de l’insertion professionnelle des jeunes. Projet qui concerne huit villes : Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Pierre, Le Port, Saint-Louis, Sainte-Marie et Saint-André.

Le recrutement de ces 150 jeunes, par an, va se faire sur la base d’un travail commun avec le pôle emploi. Chacun pourra intégrer des secteurs variés de la grande distribution comme l’approvisionnement, la logistique, l’administratif ou encore la finance.

Les engagements de l’entreprise ne tournent pas uniquement autour de l’accès à l’emploi des jeunes issus des quartiers. Cette dernière s’engage à promouvoir les métiers de l’entreprise, mais aussi intervenir dans la lutte contre l’illettrisme et favoriser le recrutement de travailleurs handicapés. Toute une politique citoyenne qu’elle met en place de façon innovante à La Réunion et qui pourrait donner des idées à d’autres…

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.

Au Royaume-Uni, la semaine de 4 jours séduit salariés et patrons

Un an après le terme d’une expérience grandeur nature, de nombreuses entreprises britanniques ont choisi de maintenir la semaine de 4 jours à 32 heures de travail. L’efficacité du dispositif semble aussi bien convaincre les employeurs que les salariés.