Revenir à la rubrique : Culture

Vie culturelle sudiste : Saint-Pierre… Autrement

Quand ça bouge, à Saint-Pierre, ça bouge vraiment. C’est qu’il n’y a pas que le Sakifo sinon le Grand Raid, là-bas, manifestations hautement honorables au demeurant. Ainsi, ce samedi 27 mai, se tenait dans la capitale du Sud la version « Autrement » de la manifestation « J’achète un livre péï ». Les amateurs sont […]

Ecrit par Jules Bénard – le vendredi 03 mai 2019 à 15H19

Quand ça bouge, à Saint-Pierre, ça bouge vraiment. C’est qu’il n’y a pas que le Sakifo sinon le Grand Raid, là-bas, manifestations hautement honorables au demeurant.

Ainsi, ce samedi 27 mai, se tenait dans la capitale du Sud la version « Autrement » de la manifestation « J’achète un livre péï ».

Les amateurs sont venus, nombreux, parce que cette librairie a voulu y apporter son petit plus. Non seulement elle a re-décoré son intérieur, par exemple en apprêtant son personnel de couleurs vives. Sourire de rigueur et accueil personnalisé, on apprécie. Mais également, les invités ont été chouchoutés comme on aime.

La dizaine d’auteurs invités a été soignée aux petits oignons, installés que nous étions autour d’une grande tablée sur laquelle les entrants ne pouvaient que tomber. Et donc forcément s’intéresser.

Les plus fréquentés furent, ça se comprend, les auteurs (écrivain et dessinateur) du premier manga écrit à La Réunion et dont l’action se déroule ici-même. Les vedettes de cette BD n’étant autre que les B.Girls, deux de ces chanteuses avaient été pour l’occasion invitées à animer la manifestation. Une pierre = deux coups. Les jeunes auteurs, talentueux, ont été assaillis par une foule de jeunes venus avec leurs parents. Ils n’ont pas été déçus, chaque BD achetée étant agrémentée d’un dessin très personnalisé et de la signature des deux jeunes chanteuses.

Soulignons que les deux artistes, par délicatesse, n’ont offert qu’une prestation musicale de quelque trente minutes seulement, accompagnées par un guitariste de haute volée dont on ne nous a pas dit le nom. Ce fut d’une délicatesse appréciable car le thème de l’après-midi était tout-de-même le livre péï. Mais pendant ce peu de temps, elles ont captivé un auditoire réellement sous le charme. Ça n’est pas forcément le style de musique que je privilégie (on ne peut tout aimer), mais il faut leur reconnaître un don inné pour communier avec leur public.

Parmi les auteurs présents, nous avons vu Philippe et son magnifique ouvrage sur nos papangues, un album-photo d’une très grande beauté plastique, clichés qui ont réclamé de la part de l’auteur des trésors de patience.

Le Margouillat était là, pour son dernier opus, représenté par trois de ses auteurs dont la grande Nathalie Legros, l’inoubliable auteur d’un livre superbe sur notre Madoré.

« L’Éclipse du temps », association de jeunes étudiants amoureux du livre-papier, était représentée par votre serviteur et sa dernière commission, le tome 2 de ses « Souvenirs d’une enfance créole ».

Nous avons eu l’heureuse surprise de voir débouler Sully Fontaine, ex-directeur du FRAC (fonds régional d’art contemporain). Celui-là, quand il apparaît quelque part, il manque d’un coup un peu d’air pour les autres tant il est costaud, le bougre. S’il en est bien un qui s’y connaît, en matière de culture créole, c’est lui. Et je peux vous dire que ses collections de livres et de vinyles péï est impressionnante.

Quelques minutes avant la fin de la manifestation sont apparues deux vieilles connaissances, André Soupramanien, ancien adjoint à la Culture d’Élie Hoarau ; et Josette Brosse, farouche adversaire de Claude Hoarau et sur la liste (sans espoir) de Dupont-Aignan. Les deux m’ont fait l’immense honneur de repartir avec les deux tomes de mon ouvrage cité ci-dessus.

Je n’ai pas oublié de préciser à tous ceux qui s’y intéressaient que si ces ouvrages existaient, c’était parce que Zinfos 974 avait été le premier média à publier mes histoires.

Ces livres seront au sommaire d’autres manifestations à venir à Saint-Pierre, à la Médiathèque notamment. Ça bouge, à Saint-Pierre. Y’a pas que les quartiers qui se transforment.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Kelly Rangama invite McFly et Carlito à La Réunion

La cheffe étoilée réunionnaise, Kelly Rangama, était dans les studios des youtubeurs McFly et Carlito pour leur nouvelle émission « La bataille des spécialités réunionnaises ». Elle était venue leur cuisiner un plat mahorais et sera aussi sûrement présente pour un prochain épisode où elle réalisera un rougail saucisses. La représentante de La Réunion a profité de son passage pour proposer à McFly et Carlito de venir sur notre île.

[Communiqué] Saint-Pierre Accueille la 3ème Édition du BATTLE DE DANSE HIP-HOP/BREAKING

La Ville de Saint-Pierre, l’OSTL, l’Association 974Allstar, et la Fédération Hip-Hop et Culture Urbaine de La Réunion sont ravis d’annoncer la tenue de la 3ème édition du Battle de Danse Hip-Hop/Breaking Terre2Jeux2024 Océan Indien. Cet événement annuel se déroulera le dimanche 23 juin 2024 à partir de 15h, sur le Port de Saint-Pierre, Place Rotary.

Norma Bell est “La fi du Piton”

La Drag Queen réunionnaise Normal Bell, qui participe à l’émission Drag Race France 2024, vient de sortir un nouveau clip, « La fi du Piton », dans lequel elle revendique représenter La Réunion.