Revenir à la rubrique : National

Vidéo : Un député LREM violemment pris à partie à Perpignan

La permanence du député LREM Romain Grau a été prise à partie par des manifestants opposés au pass vaccinal hier à Perpignan. Les manifestants ont alors eu un échange musclé avec le parlementaire.

Ecrit par GD – le dimanche 23 janvier 2022 à 15H49

La liste des élus agressés parce qu’ils approuvent le pass vaccinal continue s’allonger. Samedi 22 janvier,c’est le député Romain Grau qui a fait face à des opposants énervés. 

Alors qu’il était en réunion avec Guillem Gervilla, le conseiller parlementaire du Garde des Sceaux, un groupe de manifestants a pris d’assaut sa permanence. Ils sont alors sortis pour discuter, mais le ton est rapidement monté.

L’élu affirme avec reçu un coup de poing au menton, tandis qu’une personne qui tentait de s’interposer a reçu une gifle. Le préfet des Pyrénées-Orientales assure que tout sera mis en oeuvre pour retrouver les auteurs. Eric Dupont-Moretti a condamné ces actes et estime que « ces violences sont aussi le fruit des discours de haine que tiennent certains irresponsables politiques ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un adolescent arrêté pour projet d’attentat terroriste lors des JO à La Défense

Un jeune de 16 ans a été interpellé à Marignier, en Haute-Savoie, suspecté de planifier un attentat djihadiste à La Défense pendant les Jeux Olympiques. Selon les informations obtenues par Le Figaro auprès du parquet national antiterroriste, une enquête pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » a été ouverte. L’adolescent avait exprimé sur Telegram son désir de se procurer du matériel pour fabriquer une ceinture explosive dans le but de « mourir en martyr au nom du Califat islamique ».

La Cour de cassation confirme la culpabilité de François Fillon dans l’affaire des emplois fictifs

Dans un jugement rendu ce mercredi, la Cour de cassation a confirmé la condamnation de François Fillon, de son épouse Penelope, et de son ancien suppléant Marc Joulaud, tous condamnés pour des emplois fictifs à l’Assemblée nationale.
L’affaire, qui avait éclaté pendant la campagne présidentielle de 2017 suite aux révélations du Canard Enchaîné, continue de faire des vagues. Alors que François Fillon avait été condamné à un an de prison ferme en appel en 2022, la Cour a maintenu la culpabilité mais a ordonné un nouveau procès pour redéfinir les peines des accusés.

Après la grève de jeudi, nouveau mouvement des contrôleurs aériens pour le pont de l’Ascension

Le principal syndicat des aiguilleurs du ciel en France, le Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA), a annoncé ce mardi la mise en place d’un second préavis de grève pour les 9, 10, et 11 mai, après une première grève prévue ce jeudi.
Cette nouvelle mobilisation, qui intervient en plein pont de l’Ascension, risque d’entrainer des annulations et des retards importants.

Mathilde Panot convoquée suite à une plainte pour apologie du terrorisme

La présidente du groupe La France Insoumise (LFI) à l’Assemblée nationale, Mathilde Panot, est convoquée par la police dans le cadre d’une enquête ouverte pour « apologie du terrorisme », suite à un communiqué publié le jour de l’attaque du Hamas contre Israël, le 7 octobre.
Cette convocation, qui fait suite à des plaintes d’associations anti-antisémitisme et du ministère de l’Intérieur, constitue pour Jean-Luc Mélenchon un « événement sans précédent ».

Kendji Girac est « tiré d’affaire »

Kendji Girac, connu pour son succès dans « The Voice » en 2014, a été sérieusement blessé par balle lundi dans des circonstances qui restent à éclaircir. Mardi, son manager a confirmé que le chanteur était « tiré d’affaire » et se remettait de ses blessures. L’incident, qui a eu lieu dans des conditions encore floues, fait l’objet d’une enquête pour tentative d’homicide volontaire, bien que le tir pourrait avoir été accidentel, selon les premières déclarations de l’artiste.