Revenir à la rubrique : Société

(Vidéo) Quand André Thien Ah Koon « crase » un séga à Miel Vert

Il fait beau au Tampon pour la dernière édition de Miel Vert. L’occasion pour André Thien Ah Koon, bientôt 79 ans, muni d’un chapeau en paille que n’aurait pas renié JR dans « Dallas », de se laisser aller à « craser » un séga en compagnie des danseuses de la foire…  

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 06 janvier 2019 à 16H31

Il fait beau au Tampon pour la dernière édition de Miel Vert.

L’occasion pour André Thien Ah Koon, bientôt 79 ans, muni d’un chapeau en paille que n’aurait pas renié JR dans « Dallas », de se laisser aller à « craser » un séga en compagnie des danseuses de la foire…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.

Aurore Bergé face à la réalité des violences intrafamiliales à La Réunion

La ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes a assisté ce mardi après-midi au Comité local d‘aide aux victimes (Clav), en présence des principaux acteurs de de la lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). En 2023, 12 plaintes liées à ce fléau ont été enregistrées en moyenne par jour et tous les indicateurs demeurent à la hausse, malgré la « mobilisation générale » saluée par Aurore Bergé.