Revenir à la rubrique : International

Vidéo – Pluies diluviennes au Pakistan : Près d’un millier de morts et des millions de personnes affectées

Les pluies diluviennes qui frappent le Pakistan ont des conséquences dramatiques. Près de mille personnes ont perdu la vie.

Ecrit par N.P – le samedi 27 août 2022 à 16H33

Touché par une mousson d’une intensité exceptionnelle, le Pakistan est en proie à des inondations catastrophiques. Près d’un millier de personnes ont été tuées, des centaines de villages ont été engloutis et des dizaines de milliers d’habitations ont été détruites. Selon le gouvernement, pas moins de 30 millions de personnes sont affectées par les inondations.

Dans certaines provinces, il est tombé en ce mois d’août jusqu’à 780% de pluie en plus que la moyenne enregistrée l’an dernier, rapporte RFI. Les habitants des provinces du Baloutchistan, de Khyber Pakhtunkhwa et du Sind, où les zones les plus touchées sont les parties rurales pauvres, vivent un enfer alors que la pluie continue de tomber, précise le média. En plus des inondations, des cas de choléra ont été signalés.

L’Etat d’urgence a été déclaré pour cet épisode catastrophique qui n’est pas sans rappeler la mousson de 2010. Cette année-là, 2000 personnes avaient été tuées par les pluies diluviennes. 
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

États-Unis : Barack Obama suggère à Joe Biden de reconsidérer sa candidature

Sa position était attendue. Barack Obama aurait récemment exprimé à ses proches que les chances de victoire de Joe Biden en 2024 se sont considérablement réduites. Selon le Washington Post, l’ancien président pense que Joe Biden devrait sérieusement évaluer la viabilité de sa candidature. De plus, Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a également averti Biden en privé que les démocrates risquent de perdre le contrôle de la Chambre s’il poursuit sa campagne.

Dubaï : une princesse divorce de son mari infidèle via un post Instagram

Sheikha Mahra bint Mohammed bin Rashid Al Maktoum, fille du souverain de Dubaï, a annoncé son divorce via son compte Instagram, une première dans l’histoire des Émirats arabes unis. Et peut-être dans l’histoire des pays musulmans. Sans en avoir peut-être vraiment conscience, la princesse vient de faire basculer sa religion dans l’islam 2.0.

Accusation de viol en Argentine : Des « preuves vidéo très positives » pour les rugbymen français

Le 8 juillet dernier, deux rugbymen français, Hugo Auradou et Oscar Jegou, 20 et 21 ans, étaient arrêtés à Mendoza en Argentine pour viol aggravé sur une femme de 39 ans, deux jours après un match du XV de France contre les Pumas.
Hier, les auditions des différents témoins de la soirée ont commencé et réservent leur lot de surprises. Par exemple, le chauffeur de taxi qui a récupéré la victime à l’hôtel des deux joueurs et qui l’a conduite à son domicile, affirme qu’elle était « normale » et qu’elle ne portait pas de traces de coups ni d’œil au beurre noir.

Gaza : et pendant ce temps-là, la guerre continue avec son cortège de morts civiles

Depuis le feuilleton des suites de la dissolution de l’Assemblée nationale en France et de l’attentat contre Donal Trump, le drame que vivent quotidiennement les Gazaouis a disparu des Unes de nos journaux.
Pour autant, la guerre continue avec son chapelet de morts civiles.
L’armée israélienne a même intensifié ses bombardements mercredi sur plusieurs secteurs de la bande de Gaza, provoquant la mort d’au moins neuf Palestiniens, selon les autorités sanitaires locales. Dans le même temps, des chars de Tsahal ont effectué une incursion limitée à Rafah, dans le sud du territoire, marquant une nouvelle escalade du conflit.