Revenir à la rubrique : National

Vidéo choc du gouvernement pour dissuader les candidats au djihad

La vidéo est interdite aux -12 ans, même si les images ne sont pas hyper choquantes. Pas plus en tous les cas que celles que l’on a l’habitude de voir aux infos à la télé. Le ministère de l’Intérieur a publié aujourd’hui sur le site www.stop-djihadisme.gouv.fr une vidéo destinée à répondre point par point aux […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 28 janvier 2015 à 16H01

La vidéo est interdite aux -12 ans, même si les images ne sont pas hyper choquantes. Pas plus en tous les cas que celles que l’on a l’habitude de voir aux infos à la télé.

Le ministère de l’Intérieur a publié aujourd’hui sur le site www.stop-djihadisme.gouv.fr une vidéo destinée à répondre point par point aux arguments avancés par les recruteurs de candidats au djihad, dans un style très proche des vidéos tournées par l’Etat islamique.

Celui qui visionne la vidéo découvre ainsi dans un premier temps l’argument avancé généralement par Daesh, sur fond d’images de propagande. Vient ensuite la réponse du gouvernement. Par exemple, « Ils te disent : sacrifie toi à nos côtés, tu défendras une juste cause« . « En réalité tu découvriras l’enfer sur terre et mourras seul loin de chez toi« . « Ils te disent : viens fonder une famille avec un de nos héros« . « En réalité tu élèveras tes enfants dans la guerre et la terreur« . « Ils te disent : Rejoins-nous et viens aider les enfants syriens« . « En réalité, tu seras complice du massacre de civils« . Le tout sur un fond de musique lancinante et destabilisante.

Et à la fin, un message sur fond noir : « Les discours d’embrigadement djihadistes font chaque jour de nouvelles victimes« .

Le gouvernement entend ainsi lutter contre la menace terroriste et dissuader de nouveaux départs vers la Syrie et l’Irak. Les services de renseignement estiment aujourd’hui au minimum à 1.200 Français le nombre de nos ressortissants partis faire le djihad. Et plusieurs centaines d’autres seraient sur le point de partir, comme le montre encore l’opération de démantèlement d’une filière hier, à Lunel.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Euro 2024 : Les Bleus affrontent les Pays-Bas, optimisme autour de Mbappé

Ce vendredi soir, l’équipe de France va disputer son deuxième match du tournoi face aux Pays-Bas. L’incertitude demeure sur la présence du capitaine Kylian Mbappé, qui s’est cassé le nez lors de la victoire face à l’Autriche. Le prodige français devrait revêtir un masque de protection, suscitant des réactions auprès des supporters et des instances dirigeantes de l’UEFA.

Captain France : Kylian Mbappé, tel un Avengers, arbore un masque bleu-blanc-rouge

Kylian Mbappé s’est cassé le nez lors d’une collision avec un autre joueur lors du match Autriche-France. Il a choisi de ne pas faire d’opération pour le moment afin de ne pas rater l’Euro. Après quelques soins, il va donc remonter sur la pelouse, mais avec un équipement de sécurité pour ne pas aggraver sa blessure. Le capitaine de l’équipe de France a porté un masque décoré aux couleurs de la France durant l’entraînement. Mais il ne pourra pas l’arborer dans les rencontres officielles et devra se contenter d’une seule couleur.