Revenir à la rubrique : Social

Une semaine de rêve à Paris pour Cynthia et Josélito de 1000 Sourires

Une semaine de rêve en VIM (Very Important Marmaille) attend deux enfants saint-paulois à Paris du 17 au 25 août. Désignés par tirage au sort le 2 juin dernier lors de la 113ème opération organisée à la Base Aérienne 181 de Gillot, les deux marmailles issus d'un milieu modeste n’imaginaient certainement pas pouvoir vivre une telle aventure.

Ecrit par – le mercredi 15 août 2012 à 12H41

Le top départ est lancé. Le mardi 14 août 2012, avait lieu la conférence de presse de l’opération « S’envoler vers le rêve Paris…» à l’hôtel Mercure Créolia, présentant le voyage organisé par l’Association 1000 Sourires en faveur des deux « 5000èmes sourire pluriel » de l’association, Cynthia Alex et Josélito Vilpont.

Cyntia a 10 ans et est élève de CM2 au sein de l’école Louise Payet à Bois Rouge, sur la commune de Saint Paul. Josélito saint-paulois de 10 ans également, vient quant à lui de l’école de Grande Fontaine, où il y est scolarisé en CM2.

Tout deux ont fait la connaissance de l’Association 1000 Sourires le samedi 2 juin  lors d’une opération exceptionnelle sur la base aérienne 181, organisée en partenariat avec le SDIS et Air France.

Au cours de cette journée de rêve, Cynthia et Josélito ont en effet participé avec une trentaine d’autres camarades VIM (des quartiers de Bois Rouge et de Grande Fontaine) à de nombreux ateliers avec les militaires de la base et les sapeurs-pompiers du SDIS.

 

Mais ils n’étaient pas au bout de leur surprises, car dans  l’après-midi, le groupe d’enfants invité par l’association s’est rendu sur le tarmac, au pied du Boeing 777 d’Air France. Les enfants ont alors eu la chance de monter à bord, en compagnie du Kréopolitain Fabrice Abriel, ancien footballeur de l’OM, désormais milieu de l’OGC Nice, et parrain de l’association. Une fois bien installés sur leur siège, et après avoir visité l’avion et la cabine de pilotage, tous les enfants ont participé au tirage au sort  symbolique du « 5000ème sourire pluriel » effectué par Fabrice Abriel et Ibrahim Ingar.

Chaque enfant a ainsi reçu une enveloppe surprise, et alors que la plupart des enfants découvraient un message de « Bonne journée », Josélito et Cynthia lisaient eux, avec grand étonnement, un tout autre message leur disant : «Je suis le 5000ème sourire ». Pour les deux heureux gagnants, direction Paris pour des journées inoubliables.

Voici un avant gout du programme qui attend les enfants de Saint-Paul. La visite de la capitale et de ses monuments  Tour Eiffel, Arc de Triomphe, Assemblée Nationale, La Défense, L’Opéra Garnier, Palais de l’Elysée, Sacré Coeur …) fait partie des incontournables. La découverte des coulisses de la chaine TF1 et de ses émissions comme Auto-Moto, Téléfoot, la Météo et le 13H complèteront la visite des ver important marmailles. Dans les jours qui suivront, un crochet en bateau mouche sur la Seine puis le grand départ vers Disneyland assureront des souvenirs magiques aux deux gagnants.

Avec cette 118ème opération de rêve et plus de 5230 petits saint-paulois parrainés, l’Association 1000 Sourires poursuit le but qu’elle s’était fixée à sa création en juin 2006 : diffuser du bonheur auprès d’un jeune public qui n’a pas toujours la chance de rire et s’émerveiller autant qu’il le voudrait.

 

Une semaine de rêve à Paris pour Cynthia et Josélito de 1000 Sourires

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Crise du BTP : Sans accord, « le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous »

Les syndicats du BTP ont suspendu leur grève et vont participer à plusieurs réunions de travail tout au long de la semaine prochaine. Une nouvelle table ronde avec tous les acteurs du secteur est prévue vendredi prochain. Si un accord n’est pas trouvé, les manifestants reprendront leur mobilisation. « Le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous », assure Johny Lagarrigue de la CFDT-BTP.

Crise du BTP : La grève est suspendue, des réunions de travail prévues la semaine prochaine

Les syndicats qui ont démarré mercredi un mouvement de grogne annoncent jeudi suspendre la grève. Une décision prise au sortir d’une réunion organisée à la CCIR avec le préfet, le Département et la Région, notamment. Les manifestants avaient organisé un barrage filtrant mercredi et avait bloqué le Barachois toute la journée de jeudi, provoquant de très importants embouteillages dans le chef-lieu et sur la Nouvelle Route du Littoral.

Manifestation du BTP : Barachois fermé

Une grève illimitée a été démarrée par les syndicats du BTP. Ils bloquent la circulation au niveau du Barachois et une déviation a été mise en place par le Boulevard Sud. Les acteurs du BTP réclament une mobilisation des pouvoirs publics pour sortir le secteur de la crise qui s’enlise. (Images : Pierre Marchal)

SPL Estival : L’intersyndicale prête « à remettre la machine en marche »

« La crise est toujours là ». Après la publication dans la presse locale du pré-rapport de la Chambre régionale des comptes, l’intersyndicale de la SPL Estival ne cache pas son désarroi face à une situation « qui perdure » au sein de la société, et ce malgré la fin du conflit social qui a paralysé la structure fin 2023.