Revenir à la rubrique : Société

Une nouvelle station de vélos partagés pour l’Étang-Salé

Ce jeudi matin, la Civis a inauguré la nouvelle station d’Altervélo à Étang-Salé-Les-Bains. Désormais, ce sont 26 stations de vélos en libre-service qui se répartissent sur Saint-Louis, Saint-Pierre et Étang-Salé.

Ecrit par M.B – le vendredi 15 décembre 2023 à 06H57

Avec une flotte de 170 vélos répartis sur 26 stations, Altervélo se veut une alternative au tout-voiture. Réduire son empreinte carbone, désengorger les routes ou encore faire la promotion d’une activité sportive, les arguments ne manquent pas pour les représentants de la Civis et la ville de L’Étang-Salé lors de l’inauguration de la station Roche-Carangue, en plein cœur du village d’Étang-Salé-Les-Bains. “Nous sommes passés de cinq stations en 2022, à 26 aujourd’hui. Et alors que seules deux communes proposaient ce service, Saint-Pierre et Saint-Louis, désormais la ville de L’Étang-Salé rejoint cette démarche avec quatre stations sur son territoire. Le tourisme à vélo va se développer dans les prochaines années, à la fois sur la côte, mais également sur le reste de la population. La culture du vélo s’implante dans notre pays, y compris à La Réunion. Le regard sur les modes de déplacement doux a changé”, affirme Anne-Marie Papy, vice-présidente de la Civis.

Via l’application, les utilisateurs peuvent voir le nombre de vélos disponible dans chaque station. Ils peuvent ensuite débloquer le vélo et circuler sur le territoire des trois communes. Avec trois tarifications, ce service s’adresse avant tout aux touristes, même si les Réunionnais peuvent aussi y trouver une utilité. Les équipes d’Altervélo passent régulièrement dans les stations changer les batteries des vélos. De cette façon, ces bicyclettes seront en permanence disponibles pour le public.

“L’Étang-Salé est propice à la pratique du vélo”

Le maire de la ville, Mathieu Hoarau, rappelle l’importance de changer nos habitudes de transport à l’aune du changement climatique. “Cette inauguration marque notre engagement pour les modes de transport doux. Le vélo allie loisir et mode de déplacement. Il doit s’intégrer dans notre quotidien”, précise l’édile.

La piste cyclable longeant le littoral de la commune va d’ailleurs bientôt être rénovée. “Nous lançons des études afin de la réhabiliter. C’était un projet de la Région à l’origine, mais la ville l’a récupéré et nous devons l’entretenir”, rappelle Mathieu Hoarau. Ce dernier promet d’ailleurs l’installation d’un système d’éclairage “qui respecte les normes environnementales. Il se sera basé sur l’énergie photovoltaïque. Puis, nous nous attellerons à la rénovation des barrières qui ont souffert des affres du temps. Cette piste de 7 km a d’abord été imaginé pour le loisir, nous devons en faire un vrai atout pour la mobilité des Réunionnais”, conclut le maire.

Avec cette inauguration, c’est donc 13 vélos qui sont disponibles pour les utilisateurs.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’explication derrière les boules de feu dans le ciel

Aux alentours de 5h30 ce matin, de nombreux Réunionnais scrutant le ciel ont pu apercevoir des points lumineux, décrites comme “des boules de feu” par les internautes qui ont diffusé les images de ces “OVNI”. Explications.

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.