Revenir à la rubrique : Société

Une Marche des fiertés à La Réunion « pour rappeler qu’on existe »

C’est un premier pas vers une marche des fiertés à La Réunion : la première réunion publique organisée par l’association OriZon s’est tenue ce samedi après-midi. Une quarantaine de personnes, venues des 4 coins de l’îles, étaient au rendez-vous. Des jeunes, des moins jeunes, et des familles ont ainsi pu exprimer ce que représente pour eux cette future manifestation.

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 21 juillet 2019 à 10H40

« C’était un grand moment d’émotion, explique Tanguy Sevat, président de l’association OriZon, parce qu’on se rend compte que c’est vraiment un besoin pour certains d’avoir une marche des fiertés à La Réunion. On a vraiment senti ce besoin d’avoir un safe space, un espace où on peut être en sécurité, et aussi se montrer pour rappeler qu’on existe. »
 
Pendant deux heures, une quarantaine de personnes ont échangé sur la possibilité d’organiser une marche des fiertés sur notre île. Des jeunes, des personnes plus âgées, des familles, tous les visages de la société réunionnaise étaient présents. « L’enjeu de ces premières réunions est de permettre à tous de présenter ce qu’ils ont envie de voir, ce que représente cette marche pour eux ».
 
Et des grandes lignes se dessinent déjà : « On veut un événement où la parole LGBT est entendue. On ne veut pas que la manifestation soit récupérée par d’autres. Et nous voulons aussi que ce soit un moment inclusif pour tous : pour la communauté LGBT, pour les gay friendly, accessible aux jeunes, aux personnes âgées, et aux personnes porteuses de handicap. »
 

« On veut un événement qui soit accepté. On ne veut pas être provocant, on ne veut pas choquer. Si on veut que la société réunionnaise accepte, il faut y aller progressivement, »  explique Tanguy.
 
Parmi les trop nombreux commentaires homophobes publiés sur les réseaux sociaux, certains semblaient dire que la marche des fiertés ou l’homosexualité sont des « coutumes » venues d’ailleurs : « On doit montrer que la question LGBT n’est pas une question qui vient de l’extérieur. Certains pensent encore que l’homosexualité c’est un truc de zoreils. Mais ce n’est pas lié à la culture, puisqu’on ne choisit pas. C’est pourquoi nous voulons que cette marche représente la société réunionnaise, puisqu’elle réunira des créoles, des zarabs, des malbars etc. »
 
S’il peut déjà compter sur la marraine de l’association, la chanteuse Maya Kamati, Tanguy espère trouver le soutien d’autres personnalités locales pour cette manifestation.
 
L’association ne se donne pas d’échéance. Pour l’instant, il n’a pas encore été décidé si la manifestation marchera d’un point à un autre, où dans quelle commune elle aura lieu. Ces détails organisationnels seront discutés dans un second temps.
 
D’autres réunions seront organisées chaque mois autour de l’île en changeant à chaque fois de lieu : « pour permettre à ceux qui n’ont pas les moyens de se déplacer de venir à nous, je pense notamment aux jeunes et aux adolescents. »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech – Maya Césari : « On est le seul stand de cette dimension des départements d’Outre-mer »

Le salon VivaTech, plus grand événement européen dédié aux start-ups, bat son plein à Paris. Au milieu des géants des hautes technologies, une petite dizaine de start-ups péi sont prêtes à démontrer le talent local. Cette délégation a été sélectionnée par la Région Réunion pour représenter les innovations de l’île. Maya Césari, conseillère régionale responsable de l’innovation et de la croissance bleue, explique pourquoi elle a tenu à cette présence réunionnaise.

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.