Revenir à la rubrique : Faits divers

Un Réunionnais écrasé par une rame de métro

Le corps de Georges-Marie Gazar, 46 ans, agent de RATP d'origine réunionnaise, mort jeudi dernier alors qu'il travaillait sur les voies près de Maison-Alfort, sera rapatrié au début de cette semaine dans l'île. Les proches du Chaudronnais, effondrés, font part de leur incompréhension et souhaitent que la vérité éclate quant aux conditions de sa mort. Une enquête est en cours en Métropole

Ecrit par Thierry Alba – le dimanche 14 septembre 2008 à 21H28

Georges-Marie Gazar, un agent de la RATP d’origine réunionnaise a trouvé la mort, jeudi dernier sur son lieu de travail.
Alors qu’il intervenait avec plusieurs autres personnes sur le réseau, au milieu des voies, il a été percuté par une rame de métro. Entraîné à plusieurs dizaines de mètres et gravement touché, le père de famille, originaire du quartier du Chaudron à Saint-Denis, n’a pas survécu.
Une enquête est en cours en Métropole pour déterminer les causes exactes de la mort de l’homme de 46 ans, père de cinq enfants.
De nombreuses questions restent posées concernant les circonstances de ce drame et quant à l’origine de la faille évidente de sécurité qui a coûté la vie à Georges-Marie Gazar.
Dans le quartier du Chaudron, la famille de l’agent de la régie de transport parisienne a accueilli la nouvelle avec une grande tristesse. Avec, en plus, une grande incompréhension.
La mère de Georges-Marie Gazar, confie son chagrin. « i[Mi comprend pas comment un zafer comme ça la pu arriver. Nou veu savoir kosa la arrivé. Pourquoi li lé mort]i », indique-t-elle bouleversée.
Georges Marie Gazar, qui avait quitté la Réunion il y a plus de vingt ans pour la Métropole, devait revenir en octobre dans son île natale pour assister à l’anniversaire de sa mère.
Il était assez connu dans la communauté des Réunionnais de Paris, notamment parce qu’il faisait partie d’une association sportive.
Le corps du Chaudronnais devrait être rapatrié au début de cette semaine dans l’île où il sera inhumé.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.