Revenir à la rubrique : Sport

Un nouveau copilote pour Nazim Bangui en vue du rallye des Vosges

Communiqué de l'équipe de Nazim Bangui :

Ecrit par N.P – le mercredi 08 juin 2022 à 16H38

La quatrième manche du Championnat de France des Rallyes compte également comme troisième joute du SMRC*. Le pilote réunionnais accueille à bord de sa Peugeot 208 Rally4 suivie par PH Sport un nouveau copilote d’expérience: le belge Louis Louka.
«C’est Stéphane Lefebvre qui nous a mis en contact.» expliquait Nazim. «Je tiens à remercier Valentin (Augé son désormais ancien navigateur NDLR) pour les épreuves que nous avons disputé ensemble. Louis est un copilote de très haut niveau et qui possède une grande expérience. Nous avons disputé en semble un rallye de réglage le week-end passé lors du Rallye de la Luronne. Il a une lecture de route instantanée et sait lire et annoncer les adaptations en temps réel.»

Nazim a déjà disputé le Rallye des Vosges l’an passé. «J’ai coutume de dire que j’y ai déjà roulé c’est vrai, mais que je l’aborde cette année comme une nouvelle épreuve: nouvelle équipe, nouveau copilote,un coach très impliqué… Je vais devoir reprendre toutes les notes avec Louis et avec cinq terrains différents plus la petite super spéciale, il y a beaucoup de travail.» Néanmoins, l’ex pilote de karting garde des souvenirs assez précis de l’édition 2021. Depuis, le réunionnais désormais installé en métropole s’est familiarisé avec les profils hexagonaux. «Le Vosges, présente un rythme assez régulier avec des courbes qui sont plutôt constantes. En fait c’est surtout l’environnement qui change entre les passages dans les villages puis des passages en forêt. Contrairement à la Réunion, on doit conserver de l’élan dans les virages et conserver de la vitesse importante. On freine vraiment plus tard. Il faut de l’engagement en permanence.»

Concurrent du U26 (coupe Junior) de la SMRC, Nazim a des objectifs clairs cette saison. «L’arrivée de Stef’ au sein de l’équipe a sans doute été un déclencheur. Il a un vécu de pilote pro au plus haut niveau et ne laisse rien au hasard. On élimine les variables au fur et à mesure. Louis est sur le même fonctionnement et leur approche de la course s’appuie sur le soucis du détail, du grain de sable pour minorer les inconnues autant que faire se peut. C’est extrêmement formateur.»

Le Rallye des Vosges compte deux étapes cette année avec 12 épreuves de vitesse au programme pour 206km face au chrono.
«L’expérience du karting me serre beaucoup désormais. Retarder les freinages, garder de la vitesse en courbe, travailler la motricité sont des clés en karting que j’applique en rallye surtout sur le profil vosgien. Les plus gros risques sur cette épreuve se trouvent dans les cordes avec des risques de crevaison importants notamment en forêt.»

En lice dans le cadre de la Coupe Junior, la stratégie est établie en deux temps: «Il ne faudra pas être trop gourmand. L’objectif principal est une place podium en U26. On verra Vendredi soir! Si on est bien et qu’on peut se battre devant, on adaptera notre rythme. Au début il sera surtout question d’éviter les pièges dans le sale et dans les cordes.»

*SMRC= Stellantis Motorsport Rally Cup

Thèmes : Rallye
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.

Le PSG s’offre une 15e Coupe de France face à l’OL

Le Paris Saint-Germain a ajouté un troisième trophée à sa saison en battant l’Olympique lyonnais 2-1 lors de la finale de la Coupe de France. Les Parisiens ont montré leur supériorité grâce à des buts d’Ousmane Dembélé et Fabian Ruiz, tandis que Jake O’Brien a marqué l’unique but lyonnais. Cette victoire marque également la dernière apparition de Kylian Mbappé sous le maillot parisien.