Revenir à la rubrique : National

Un Mirage 2000 disparaît au-dessus du Haut-Doubs

Deux pilotes étaient à son bord. Les autorités ont lancé des recherches sur le terrain pour retrouver les victimes et les débris de l'appareil.

Ecrit par Zinfos974 – le mercredi 09 janvier 2019 à 18H07

Un mirage 2000D biplace en provenance de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey (département de Meurthe-et-Moselle) a disparu aujourd’hui en fin de matinée alors qu’il survolait le massif jurassien entre Mouthe (25) / Mignovillard (39) et la frontière Suisse.

Dans le cadre du déclenchement du plan de secours aéroterrestre, les gendarmes du Jura et ceux du Doubs continuent d’effectuer des recherches en vue de localiser les deux militaires qui pilotaient l’appareil. 

Des premiers débris d’avion ainsi qu’un parachute et une carte ont été retrouvés à la frontière entre le Doubs et le Jura. L’hypothèse du crash semble donc se confirmer d’autant que plusieurs témoins ont confirmé aux autorités avoir entendu une explosion.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bordeaux : Un mort et un blessé grave après une attaque au couteau

Ce mercredi soir, un assaillant a mortellement blessé un homme de 37 ans sur les quais de la Garonne. Après s’en être pris à un autre passant, l’homme a été neutralisé par des policiers. La piste terroriste semble pour l’instant écartée par les enquêteurs, qui s’orientent plutôt vers une rixe sur fond d’alcool.

Cour européenne des Droits de l’Homme : Rejet de la requête contre 32 États pour « inaction climatique »

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu plusieurs décisions majeures ce 9 avril concernant trois affaires distinctes, portant sur la responsabilité des États en matière d’action contre le changement climatique. Ces recours, engagés par des individus âgés de 12 ans à plus de 80 ans, ont été l’occasion pour la CEDH de se prononcer pour la première fois sur ce sujet brûlant.