Revenir à la rubrique : National

Un homme décapité par son fils à Saint-Priest

​Il est actuellement en garde à vue et devra expliquer son geste. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a tué son père et l’a décapité.

Ecrit par LG – le dimanche 14 août 2022 à 14H28

Scène d’horreur cette nuit dans le Grand Lyon. Un homme d’une soixantaine d’années a été décapité sur un parking dans la ville de Saint-Priest. L’auteur présumé de ce meurtre est son fils. 

Peu après 2h du matin rue Louis Braille dans cette ville de la métropole lyonnaise, les policiers municipaux alertent leurs collègues de la police nationale. Ils viennent de découvrir un corps sur un parking et voient déambuler un jeune homme tenant une tête dans une main et un couteau dans l’autre main.

La brigade anti-criminalité se charge d’appréhender l’auteur des faits. Il est interpellé dans un parc à proximité des lieux du meurtre.

Au moment de son interpellation, il a tenté de blesser les policiers à l’aide de son couteau et aurait crié « Allah Akbar », selon Le Progrès. Son audition devrait permettre d’en savoir plus sur ses motivations. 

Agé de 25 ans, le suspect est connu pour des faits de droit commun, notamment des différends familiaux sur fond d’alcool et de stupéfiants.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuel Macron repousse tout remaniement à « la mi-août », après les Jeux Olympiques

Face aux pressions de la gauche pour nommer Lucie Castets comme Première ministre, Emmanuel Macron a déclaré qu’aucun changement gouvernemental n’aurait lieu avant « la mi-août », après les Jeux olympiques. « J’ai choisi la stabilité avec des ministres qui ont eu un engagement remarquable », a affirmé le président, ajoutant que « nous ne sommes pas en mesure actuellement de changer les choses ».

Paris : Une touriste australienne violée par cinq individus

Samedi 20 juillet, vers 5 heures du matin, une touriste australienne de 25 ans a dénoncé un viol collectif à Paris. Retrouvée déboussolée devant un restaurant kebab du boulevard de Clichy, dans le XVIIIe arrondissement, la jeune femme, qui ne parlait pas français, portait sa robe à l’envers et partiellement arrachée.

Marseille : il se trompe de valise dans le bus et repart avec 11 kg de cannabis

Un retraité marseillais a eu la surprise de découvrir 11 kg de cannabis dans la valise qu’il avait récupérée par erreur dans la soute d’un FlixBus en provenance de la gare Saint-Charles à Marseille.
L’homme, âgé de 87 ans, revenait de vacances lorsqu’il s’est trompé de bagage à cause de leur apparence similaire. Ce n’est qu’une fois rentré chez lui qu’il a réalisé la méprise en ouvrant la valise et en découvrant les paquets de drogue, d’une valeur estimée à 250.000 euros.

La loi sur les retraites va-t-elle être abrogée ?

La présidente du groupe de la France insoumise Mathilde Panot, a annoncé aujourd’hui sur France Inter que son groupe allait déposer à l’Assemblée nationale une proposition de loi « pour abroger la réforme de la retraite à 64 ans ». « Nous sommes des militants de convictions et nous tiendrons […] le programme sur lequel nous sommes engagés », a-t-elle martelé, appelant les députés des autres groupes à prendre leurs « responsabilités ».
Et elle estime pouvoir trouver facilement une majorité pour le faire.