Revenir à la rubrique : Faits divers

Un des otages du Bourbon Sagitta aurait été tué

Un des dix otages enlevés la semaine dernière au large des côtes camerounaises a été tué lors d’une tentative de libération, a annoncé mercredi le chef de la milice détenant les captifs, parmi lesquels sept Français. Cette information n’a pas été confirmée dans l’immédiat. Ni de source indépendante, ni par le Quai d’Orsay. Aucune précision […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 05 novembre 2008 à 21H22

Un des dix otages enlevés la semaine dernière au large des côtes camerounaises a été tué lors d’une tentative de libération, a annoncé mercredi le chef de la milice détenant les captifs, parmi lesquels sept Français.
Cette information n’a pas été confirmée dans l’immédiat. Ni de source indépendante, ni par le Quai d’Orsay.
Aucune précision n’a été fournie pour le moment sur la nationalité de l’otage tué et les circonstances de sa mort.
Les hommes armés qui ont enlevé dix membres d’équipage d’un bateau de l’entreprise Bourbon avaient affirmé le 1er novembre qu’ils ne menaçaient plus de tuer les otages, mais qu’ils les retiendraient prisonniers jusqu’à ce que le gouvernement camerounais accède à leurs demandes de pourparlers.
Le commandant Ebi Dari, du Conseil de sécurité et de défense du Delta du Niger, avait déclaré samedi que les otages étaient « en bonne santé« .
Le 31 octobre, le Conseil de sécurité et de défense du Delta du Niger avait revendiqué l’enlèvement des dix personnes, affirmant avoir agi avec une autre milice. Ebi Dari avait alors brandi la menace de tuer les otages si les demandes de discussions des miliciens sur l’autonomie avec les autorités camerounaises n’étaient pas entendues.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.