Revenir à la rubrique : Faits divers

Un bateau du groupe Bourbon pris en otage

Dix employés de la société Bourbon ont été pris en otage aujourd'hui par des miliciens de la péninsule de Bakassi, au Cameroun. Les preneurs d'otages ont revendiqué l'enlèvement, en précisant qu'ils détenaient six Français. Ils menacent de les tuer si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Ecrit par Karine Maillot – le vendredi 31 octobre 2008 à 16H09

Le remorqueur, le Sagita, appartient au groupe Bourbon, la société présidée par Jacques de Chateauvieux. Selon le groupe Bourbon, des hommes armés se sont introduits à bord dru remorqueur, vers minuit hier soir, au large des côtes camerounaises, après être arrivés à bord de trois vedettes rapides.
« Le Bourbon Sagitta est un remorqueur en support d’une opération de chargement de brut sur un champ pétrolier au large de la Péninsule Bakassi (à 180 km de Douala) », explique le groupe. Dix des 15 membres d’équipage (2 camerounais, 1 tunisien, 1 sénégalais et 6 français) ont été enlevés, sans faire aucun blessé. Le navire et le personnel restant à bord sont maintenant en sécurité. Une cellule d’urgence a immédiatement été mise en place par Bourbon, qui travaille en étroite collaboration avec le Ministère français des Affaires Etrangères et Européennes, les autorités tunisiennes, et les autorités locales camerounaises.
Les ravisseurs, de nationalité nigérienne, exigent que le gouvernement camerounais prenne en compte leurs revendications dans les trois jours. Sinon, les otages seront exécutés un à un.
Au cœur de cette polémique, la péninsule de Bakassi qui a été restituée cette année au Cameroun par le Nigeria, après des décennies de différend frontalier.
Cette région, où sont installées de nombreuses infrastructures pétrolières, est régulièrement le théâtre d’attaques.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

4 voies du Tampon : Une voiture sur le toit

Un accident vient de se produire sur la quatre voies du Tampon. Un véhicule se trouve sur le toit au milieu de la voie descendante voiture sur le toit. De gros ralentissement sont en cours dans le secteur.

St-Louis : Redressé fiscalement, le commerçant devient trafiquant de drogue

Trois Mauriciens sont soupçonnés d’un trafic d’oiseaux et de stupéfiants inter-îles et sont derrière les barreaux depuis 10 mois en attendant leur jugement. Suite à une avarie moteur, leur speed boat qui devait rallier l’île soeur était resté en rade à Sainte-Rose en avril 2023. L’occasion de mettre la main sur leur contact réunionnais qui serait l’intermédiaire entre les cultivateurs de zamal péi et les trafiquants. Ce boutiquier de Saint-Louis avait pourtant fait fortune…

Non renouvellement d’emplois à la Région : Le rapporteur public conclut au réexamen des contrats des agents « brutalement » remplacés

Les conclusions rendues ce jeudi matin par le rapporteur public sonnent comme un revers pour la Région Réunion. Onze requérants, dont les contrats n’ont pas été renouvelés malgré leur expérience dans le poste qu’ils occupaient depuis plusieurs années, demandaient leur réintégration et l’annulation des contrats des remplaçants. Prise illégale d’intérêts par l’actuelle majorité et silence assourdissant du parquet de Saint-Denis ont également été dénoncés par les avocats des agents concernés.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial