Revenir à la rubrique : Santé

Trois sirops contre la toux pour enfant retirés de la vente

Trois sirops contre la toux : Rhinathiol, Carbocistéine et Bronkirex ont été enlevés du marché par précaution, après la découverte d'un lot contenant du phénol, une substance qui peut être très toxique pour l'homme.

Ecrit par Karine Maillot – le samedi 11 juillet 2009 à 20H12

L’Afssaps, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a décidé d’un commun accord avec le laboratoire Sanofi vendredi soir de rappeler trois marques de sirops : le Rhinathiol, le Carbocistéine et le Bronkirex.

Des analyses ont mis en évidence « une dégradation de l’agent conservateur sur un flacon de sirop » affirme le groupe pharmaceutique. Ce dernier parle d’un « problème de fabrication » isolé. Il rajoute que les volumes sont « mineurs même s’il s’agit d’une marque très connue ».

L’Afsaaps précise tout de même dans un communiqué « qu’en l’état des données disponibles, la concentration de phénol retrouvée dans certains flacons est sensiblement inférieure au niveau à partir duquel des effets toxiques, tels que des irritations, sont attendus ».

C’est donc par précaution que l’Afsaaps demande de « ne pas utiliser les flacons détenus au domicile et de les rapporter chez le pharmacien ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vaccin contre le chikungunya : Bonnes nouvelles pour Valneva

Valneva, une entreprise spécialisée dans les vaccins, a partagé des résultats encourageants issus de l’étude pivot de phase 3 pour son vaccin monodose contre le virus du chikungunya.
L’analyse menée six mois après la vaccination a confirmé l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin chez les adolescents, renforçant les données positives initialement observées au 29ème jour post-vaccination.

Faute d’accord sur les NAO, la grève se poursuit à Cerballiance

Le mouvement de grève entamé jeudi au sein du groupe d’analyse médicale Cerballiance sera reconduit ce mardi 7 mai. Les syndicats FO et CGTR, qui réclamaient notamment 5% d’augmentation de salaire et l’obtention du 13è mois, ne sont pas parvenus à un accord avec la direction régionale lors de la clôture des négociations annuelles obligatoires (NAO).