Revenir à la rubrique : Santé

Toux sèche chez l’enfant et l’adulte : L’Union européenne interdit des sirops potentiellement dangereux

Ils peuvent provoquer des réactions allergiques potentiellement mortelles en cas d’anesthésie générale. Des sirops utilisés dans le traitement contre la toux sèche chez l’enfant comme chez l’adulte seront dorénavant interdits. L'annonce a été faite par l’Agence européenne des médicaments (EMA) le vendredi 2 décembre.

Ecrit par P.J. – le lundi 12 décembre 2022 à 06H20

Utilisés depuis les années 1950 dans de nombreux pays dont la France, les sirops concernés sont ceux contenant de la pholcodine, écrit le site en ligne de ladepche.fr.

L’usage de la pholcodine dans les douze mois précédents une anesthésie générale peut occasionner une  réaction anaphylactique qui peut être fatale, précise un communiqué de l’Agence européenne des médicaments. L’interdiction de ces sirops pour la toux destinés aux adultes comme aux enfants sera appliquée dès sa validation administrative.

Il est recommandé à ceux ayant en leur possession ces sirops notamment sous les marques de Dimetane (Biocodex), Biocalyptol (Zambon), Pholcodine Biogaran (Biogaran) et Broncalene (Melisana), de les rapporter en pharmacie. A savoir que depuis le mois de septembre, l’autorisation de la mise sur le marche de ces sirops avait été retirée par les autorités françaises.

De manière générale, si vous possédez un sirop pour la toux sèche contenant de la pholcodine, il est vous est demandé de ne pas l’utiliser et de vous tourner vers un professionnel de santé pour une nouvelle prescription. Vous avez la possibilité de ramener les flacons de sirop dans les pharmacies. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.