Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Toujours se rappeler de l’histoire

En 1908 la Russie entre en conflit avec l’Autriche. La Russie est déçue de n’avoir pas obtenu l’ouverture des Détroits qui ferment la mer Noire en contrepartie de l’annexion de la Bosnie-Herzégovine. Elle soutient derechef la Serbie dans ses revendications mais finit par reculer. Ce précédent laissera des traces six ans plus tard, quand, après […]

Ecrit par Plus-jamais-Cela – le mercredi 01 février 2023 à 10H04

En 1908 la Russie entre en conflit avec l’Autriche. La Russie est déçue de n’avoir pas obtenu l’ouverture des Détroits qui ferment la mer Noire en contrepartie de l’annexion de la Bosnie-Herzégovine. Elle soutient derechef la Serbie dans ses revendications mais finit par reculer.

Ce précédent laissera des traces six ans plus tard, quand, après l’attentat de Sarajevo, les dirigeants de Vienne et Berlin croiront pouvoir à nouveau obtenir un recul de la Russie…

Là-dessus, en 1911, alerte rouge au Maroc. L’Angleterre a promis en secret à la France qu’elle pourrait mettre la main sur ce sultanat indépendant, en échange d’une prise de possession de l’Égypte par eux-mêmes. Les Allemands, qui se sentent floués, envoient une canonnière à Agadir. Les Français protestent et les Anglais surenchérissent en menaçant l’Allemagne d’une guerre. Joseph Cailaux calme le jeu.

Mais le gouvernement italien de Giovanni Giolitti, voyant que la France s’installe au Maroc, décide de réaliser la promesse secrète faite à son pays, en 1902, de prendre la Libye, l’une des dernières possessions ottomanes. Cette violation délibérée du droit international, approuvée par la Triple-Entente, déclenche les appétits des petits États balkaniques.

Le succès italien ravit les Serbes. Ils se disent que le moment est venu de liquider ce qui reste de possessions ottomanes en Europe. Ils se liguent avec les Bulgares contre les Turcs. Le 18 octobre 1912, une première guerre balkanique voit les Bulgares arriver aux portes d’Istamboul et débouche sur la reconnaissance d’une Albanie indépendante. Le 30 mai 1913, un traité signé à Londres met fin aux hostilités. Pas pour longtemps …

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.

Manu Payet offre La Réunion au Pape

Manu Payet faisait partie de la centaine d’humoristes à être convié au Vatican pour rencontrer le Pape vendredi dernier. L’humoriste originaire de La Réunion lui a donné un souvenir de l’île.

Jacques Tillier engage un bras de fer avec Alfred Chane Pane pour l’impression du Jir

Alors que le Journal de l’île de La Réunion (Jir) joue sa survie le 3 juillet devant le tribunal de commerce, le titre a connu un coup d’arrêt ce matin avec sa non impression attribuée par le PDG du journal Jacques Tillier à une volonté de censure d’Alfred Chane Pane. Le patron d’ICP Roto rétorque qu’il a proposé au Jir les mêmes conditions acceptées par son rival Le Quotidien. Et qu’elles ne sauraient être minorées, sous peine de distorsion de la concurrence.