Revenir à la rubrique : Politique

Thierry Robert reste maire de Saint-Leu

Après le réquisitoire du Commissaire du Gouvernement en début de semaine, le Tribunal administratif a rendu sa décision en fin de matinée. Thierry Robert reste maire de Saint-Leu, et les conseillers généraux Isabelle Poudroux et Serge Hoarau, confirment leur victoire sur leurs cantons respectifs.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 09 octobre 2008 à 11H35

Jean-Luc Poudroux a en quelque sorte été battu une seconde fois. Il avait déposé un recours en annulation pour les élections municipales, requête qui avait été jugée irrecevable par le commissaire du gouvernement. Aujourd’hui, le Tribunal administratif a tranché: Thierry Robert reste dans le fauteuil de maire de la ville de Saint-Leu.
L’élection d’Isabelle Poudroux, conseillère générale du 2ème canton de Saint-Leu, a également été confirmée par le Tribunal administratif. La requête en annulation déposée par le candidat battu, Jean-Luc Poudroux, reste donc sans suite. Ce dernier avait dénoncé des anomalies dans les signatures des votants. Les listes des deux Poudroux étaient séparés de 109 voix.
Par ailleurs, le Tribunal administratif s’est prononcé sur l’élection de Serge Hoarau dans le 6e canton de Saint-Denis. Une demande d’Ericka Bareigts, désormais adjointe au maire à Saint-Denis, qui avait été battue par le conseiller général sortant.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.