Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Tennis de Table : Antoine Razafinarivo médaille de bronze à la Coupe d’Afrique

La Coupe d’Afrique s’est déroulée à Nairobi au Kenya du 3 au 6 mai. Le dionysien Antoine Razafinarivo, 19 ans, s’est fait remarquer durant cette compétition.

Ecrit par La-rédaction – le dimanche 07 mai 2023 à 11H17

C’est sous les couleurs de Madagascar que le jeune Antoine Razafinarivo évolue désormais. Le  jeune homme s’est hissé parmi l’élite africaine durant la Coupe d’Afrique en demi-finale qu’il a atteint par un jeu puissant, intelligent et fluide.

Pour y parvenir, le jeune dionysien est d’abord sorti deuxième de sa poule, battu par Mohamed EL-BEIALI, 116e mondial. Antoine RAZAFINARIVO crée ensuite la surprise en éliminant l’ivoirien Kizito OBA, 176e mondial en 1/8ème de final ainsi que le n°2 Nigérian, Taiwo MATI, n°99 mondial en 1/4. Mais c’est face au n°32 mondial, l’égyptien Omar ASSAR qu’il s’incline 4 – 2 en 1/2 finale, en ayant pourtant mené 2 – 1 avec un niveau de jeu qu’il n’a jamais atteint jusqu’alors.
 

Au terme de ce parcours, Antoine RAZAFINARIVO se hisse au rang de n°100 mondial avec les J.O. de Paris le viseur.  » C’est un exploit pour Madagascar aussi, cela n’est jamais arrivé dans une telle compétition majeure ».  Trois médailles en deux compétitions après le championnat de l’Afrique de l’Est, Antoine RAZAFINARIVO est conforté dans son choix de jouer pour le pays dont il a la nationalité de naissance.
 
Les prochaines échéances importantes, qualificatives pour les J.O. de Paris pour Antoine RAZAFINARIVO seront le championnat jeune d’Afrique à Agadir fin juin et le championnat d’Afrique senior à Tunis début septembre. 

« Je ne me prononce pas encore pour les jeux des îles », patiente Antoine. « Madagascar a déjà une belle équipe pour gagner avec les jeunes talents locaux. Je voudrais prioriser les compétitions qualificatives pour les J.O. de Paris d’autant que les jeux des îles sont proches du championnat d’Afrique de Tunis. C’est de toute façon une décision d’équipe avec mes dirigeants et je reste disponible pour mon pays à tout moment”, assure le jeune homme qui a fait ses premiers pas de pongiste à La Réunion. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Après 86 ans de travail, cet homme prend enfin sa retraite à… 100 ans

Est-ce le sort qui nous attend tous ? Walter Orthmann, un Brésilien de 102 ans, a pris sa retraite en 2022 après une carrière remarquable de 86 ans dans la même entreprise, RenauxView.
Ce record impressionnant lui a valu une place dans le Guinness World Records pour la plus longue carrière au sein d’une seule entreprise.

[Communiqué] La gouttière anti-moustique de Verléo récompensée

Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, a réuni le jury de sélection des produits pour la Grande Exposition du Fabriqué en France, prévue en octobre prochain. Parmi les 122 produits choisis, l’entreprise réunionnaise Verleo a été sélectionnée pour son innovant collecteur de gouttière anti-moustique.

L’État allemand réduit les aides aux migrants « paresseux »

Le Land de Saxe-Anhalt a pris une décision controversée en réduisant les allocations des demandeurs d’asile qui ont refusé de participer aux efforts de déblaiement après les inondations dévastatrices de l’année dernière dans l’est de l’Allemagne.
Cette mesure, qui a suscité un débat national, vise à inciter les migrants à contribuer au bien-être de la communauté en échange des aides reçues.