Revenir à la rubrique : National

Tempête Xynthia : Prison ferme requise contre deux anciens élus de La-Faute-sur-Mer

L’ancien maire de La-Faute-sur-Mer (Vendée), René Marratier, a été reconnu coupable d’« homicides involontaires » après la mort en février de 29 personnes lors du passage de la tempête Xynthia. Quatre ans de prison, dont trois ferme et 30.000 euros d’amende ont été requis à l’encontre de l’ancien édile. Le procureur de la République, Gilbert Lafaye, a […]

Ecrit par S.I – le mercredi 15 octobre 2014 à 17H16

L’ancien maire de La-Faute-sur-Mer (Vendée), René Marratier, a été reconnu coupable d’« homicides involontaires » après la mort en février de 29 personnes lors du passage de la tempête Xynthia. Quatre ans de prison, dont trois ferme et 30.000 euros d’amende ont été requis à l’encontre de l’ancien édile.

Le procureur de la République, Gilbert Lafaye, a réclamé à l’encontre de l’ex-adjointe à l’urbanisme, François Babin, trois ans de prison ferme et 50.000 euros d’amende. Il estime que « l’appât du gain doit être pris en compte dans la gravité de la faute qui lui est reprochée ».

Le fils de cette dernière, Philippe Babin, agent immobilier, et un fonctionnaire, Alain Jacobsoone, doivent également connaître en milieu de journée la peine requise à leur encontre. Alain Jacobsoone est accusé de ne pas avoir alerté la mairie des dangers de la tempête qui s’annonçait.

Pendant tout le procès, René Marratier et François Babin ont assuré qu’ils n’avaient pas connaissance du risque d’inondation car celui-ci n’a jamais été clairement expliqué par les services « défaillants » de l’État.

L’absence des services de l’État a par ailleurs été relevée par la défense, qui a regretté un « débat pas équitable ».

Les quatre prévenus risquent tous cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La grande reporter Mémona Hintermann s’interroge sur une contagion calédonienne

Dans une chronique publiée dans la Dépêche, la Réunionnaise s’interroge sur une possible contagion de la situation en Nouvelle-Calédonie sur les autres territoires ultramarins. L’ancienne membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel dresse un tableau alarmant de la situation des Outre-mer, en taclant au passage le président de la République et les élus locaux.

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.