Revenir à la rubrique : Social

​Suicides d’agriculteurs : L’UPNA tire la sonnette d’alarme

Un agriculteur de l’Est s’est donné la mort ce lundi, a annoncé l’UPNA. Outre des difficultés personnelles, l’homme aurait eu de nombreuses difficultés financières. Il s’agit du troisième passage à l’acte depuis le mois de novembre, alerte le syndicat.

Ecrit par NP – le mercredi 01 mars 2023 à 09H41

C’est une triste nouvelle que relaie l’UPNA ce mercredi. Un agriculteur de Saint-Benoît s’est ôté la vie. C’est le troisième agriculteur de l’Est à s’être suicidé depuis le mois de novembre dernier. Tous, outre les difficultés personnelles, se seraient, selon le président du syndicat, retrouvés endettés en raison de leur activité professionnelle. 

Joindre la cellule « agriculteurs en difficulté »

Dominique Clain tient à faire savoir, avant tout, qu’il existe une cellule d’aide à la Chambre d’agriculture en lien avec la DAAF afin d’aider les agriculteurs en détresse. Tout agriculteur souhaitant un accompagnement peut contacter la cellule « agriculteurs en difficulté » au 02 62 94 25 94. Toute personne en situation de souffrance ou ayant des idées suicidaires peut aussi contacter le centre de prévention suicide au 3114, disponible 7 jours/7 et 24h/24, ou encore SOS Solitude au 02.62.97.00.00.

L’uUPNA tient également à alerter l’ensemble des autorités sur le mal-être, la détresse financière et psychologique des agriculteurs.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.