Revenir à la rubrique : International

Suède : Un implant à micro-puces à la place du pass sanitaire

Une puce sous-cutanée a été développée par la société suédois DSruptive Subdermals. Cette dernière permet de contenir les données personnelles des utilisateurs dont le pass sanitaire.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 23 décembre 2021 à 10H22

Ne plus sortir son téléphone pour montrer son pass sanitaire sera bientôt possible en Suède. En effet, l’entreprise DSruptive Subdermals spécialisée dans la technologie des micro-puces a développé un implant à placer sous la peau. D’après nos confrères de 20 minutes, les Suédois ont déjà franchi le pas de s’insérer un implant pour remplacer les billets de train, les clés, les cartes de visites… Les épisodes de la série Black Mirror sont plus que prémonitoires et certains scénarios sont à nos portes.
 
« Ils sont endormis« 
 
« Une micro-puce implantée coûte une centaine d’euros pour les versions les plus avancées, et si on le compare par exemple aux bracelets connectés qui coûtent en général le double du prix, un implant peut se conserver trente ou quarante ans. Alors qu’un bracelet se conserve trois ou quatre ans »
, précise la société suédoise citée par 20 minutes.
 
Se pose alors la question de notre vie privée. L’implant est-il intrusif et serait-il un moyen de détourner nos données personnelles ? Là encore, l’entrepreneur répond par la négative et voit avec « une grande inquiétude que beaucoup de gens voient les implants à puce comme une technologie effrayante ou de surveillance ». « Ils n’ont pas de batterie, ils ne peuvent pas transmettre de signal par eux-mêmes, donc en gros ils sont endormis, ils ne peuvent pas dire où vous vous trouvez, ils ne sont activés que lorsqu’on les touche avec un smartphone », ajoute Hannes Sjoblad.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Gaza : Décès de deux otages israéliens enlevés par le Hamas

Le Forum des otages, groupe israélien militant pour la libération des captifs retenus dans la bande de Gaza, a annoncé lundi 22 juillet la mort de Yagev Buchshtab, 35 ans, et d’Alex Dancyg, 76 ans.
Les deux hommes avaient été enlevés lors de l’attaque du 7 octobre par le Hamas en Israël.

Une fan mouillée l’enlace sur scène, un chanteur brésilien meurt électrocuté

Le chanteur brésilien Ayres Sasaki est tragiquement décédé le 13 juillet dernier, à Salinopolis, alors qu’il se produisait sur scène.
Agé de 35 ans, Sasaki a été électrocuté après qu’une fan mouillée l’a pris dans ses bras pendant son concert à l’hôtel Solar.
La combinaison de l’eau et d’un câble électrique a provoqué un choc mortel, causant le décès instantané du musicien.

Paul Watson, le créateur de Sea Shepherd, risque l’extradition au Japon

Selon l’ONG Sea Shepherd, Paul Watson a passé la nuit en prison au Groenland, arrêté lors d’une escale alors qu’il poursuivait un navire de pêche japonais. Le militant pour la protection des océans s’est notamment fait connaître en dénonçant, voire en empêchant, le massacre des baleines au profit de pays qui en consomment toujours.

Risques d’escalade au Yémen : menaces pour l’approvisionnement de La Réunion ?

Israël a bombardé samedi le port d’Hobeida, au Yémen, en représailles à une attaque de drone qui avait fait un mort à Tel-Aviv. En réponse, les rebelles Houthis menacent de répondre de façon « massive » à Israël, qui prévient en retour que « quiconque » attaquerait Israël « paiera un très lourd tribut pour son agression ».
Dans le même temps, on apprend que la Russie pourrait fournir des missiles supersoniques anti-navires aux Houthis, ce qui leur permettrait de mener des attaques bien plus meurtrières contre les cargos empruntant la mer Rouge et le golfe d’Aden. Précisément là où passent une bonne partie des navires transportant l’approvisionnement de La Réunion…