Revenir à la rubrique : Culture

Succession de Jacques Dambreville : Les forces en présence…

La désignation du nouveau directeur de l’ODC est l’un des principaux sujets politiques du moment, avec l’éventuel changement de majorité au Conseil général. Les deux sujets se sont d’ailleurs télescopés, beaucoup d’observateurs voyant dans le soutien des élus de l’Alliance au Département à Jacques Dambreville, le directeur sortant, le premier signe adressé par les élus […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le jeudi 11 juin 2009 à 19H21

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

La désignation du nouveau directeur de l’ODC est l’un des principaux sujets politiques du moment, avec l’éventuel changement de majorité au Conseil général.
Les deux sujets se sont d’ailleurs télescopés, beaucoup d’observateurs voyant dans le soutien des élus de l’Alliance au Département à Jacques Dambreville, le directeur sortant, le premier signe adressé par les élus communistes à Nassimah Dindar.
Les forces en présence sont les suivantes : d’un côté Jacques Dambreville, relativement peu marqué politiquement et ayant surtout des amis dans tous les partis politiques. Il a passé toute sa vie à la Réunion et connait parfaitement tous les acteurs culturels. Avec les risques que cela comporte… Adoré par ceux qui ont progressé grâce à lui, haï par ceux qui sont restés sur le bord de la route.
De l’autre, Pascal Montrouge, un chorégraphe réunionnais à succès parti en métropole à l’adolescence, et revenu dans l’ile de façon définitive depuis un peu plus d’un an, même s’il y a séjourné à de nombreuses occasions ces dernières années pour de courtes périodes. C’est le candidat de Gilbert Annette, et surtout celui de René-Louis Pestel, l’adjoint à la Culture de la Mairie de Saint-Denis, et de sa femme qui chante dans les « Wadeva« , qui ont su agglomérer autour d’eux tous les déçus du directeur de l’ODC.
La « campagne électorale » a été menée tambours battants, avec les mêmes méthodes que pour les campagnes politiques, ce qui a choqué nombre d’acteurs culturels, peu habitués à de telles pratiques.
Devant l’importance qu’a pris ce débat, Zinfos a décidé d’apporter sa pierre au débat en vous offrant le rapport d’analyse des offres réalisé par une association intitulée « Service public 2000« , et dont l’avis est déterminant dans le choix qui sera effectué mercredi prochain par la commission permanente du Département. Même si les élus ne sont pas tenus par les conclusions de cet avis, à condition d’argumenter leur choix contraire..

 

Succession de Jacques Dambreville : Les forces en présence...

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Ivara et la lumière au bout du tunnel

La ségatière émérite, Emmanuelle Ivara, a mis en ligne son nouveau projet, « Espoir », au lendemain de la fête de la musique : un hymne à la persévérance et à la détermination. Un séga inspirant qui parle des tracas de la vie, des plus petits au plus grands.

L’appel du Séga

C’Cile livre Séga Rézoné, à temps pour les vacances scolaires, et les pique-niques familiaux des moits de juillet et d’août.

Le séga des mauvais conducteurs

Emilie Ivara chante « Pass a twé », un séga qui devrait résonner sur les routes de La Réunion. La ségatière dénonce avec véhémence les mauvais comportements des automobilistes.

« Mon P’tit loup » : Quand les artistes locaux et nationaux donnent le la contre l’inceste

Le 25 octobre prochain, le livre-disque « Mon P’tit Loup » abordant l’inceste et les violences sexuelles sur les enfants, verra le jour. Ce projet ambitieux, initié par Nicolas Puluhen, vise à devenir un outil pédagogique pour libérer la parole des enfants et former les adultes à l’écoute. Parmi les artistes ayant collaboré, on retrouve des grands noms de la scène musicale nationale et des artistes locaux engagés dans cette cause.

Tidem, le phénomène rap, signe un duo avec MCBOX

L’une des révélations musicales de l’année, Tidem, connu pour ses raps conscients, engagés et hardcore, montrent un tout nouveau visage avec MCBOX dans une nouvelle chanson d’amour du crooner Saint-Joséphois produit par VJ Awax.