Revenir à la rubrique : Social

St-Joseph: S.O.S. pour un sexagénaire abandonné de tous

« Vous êtes mon dernier recours« , nous confie-t-elle. Suzy Narbe, une habitante du quartier Carrosse à Saint-Joseph s’occupe depuis trois ans de son voisin Ephrem. L’homme de 68 ans vit dans une petite case en tôle de deux pièces, sans salle de bains ni toilettes, sans eau chaude ni électricité. « Il n’a plus toute sa tête, […]

Ecrit par GG – le jeudi 05 février 2015 à 06H58

« Vous êtes mon dernier recours« , nous confie-t-elle. Suzy Narbe, une habitante du quartier Carrosse à Saint-Joseph s’occupe depuis trois ans de son voisin Ephrem. L’homme de 68 ans vit dans une petite case en tôle de deux pièces, sans salle de bains ni toilettes, sans eau chaude ni électricité.

« Il n’a plus toute sa tête, témoigne-t-elle, je suis obligée de lui faire à manger et lui laver son linge« . La Saint-Josephoise de 53 ans, qui doit déjà assister son époux handicapé à 80%, a déjà alerté sur la situation de son voisin et demandé à ce qu’Ephrem soit placé en maison de retraite ou en famille d’accueil. « On me répond qu’il n’y a pas de place« , assure-t-elle. 

Une femme de ménage passe au domicile, particulièrement insalubre, du gramoune, et une infirmière vient lui donner des soins pour son diabète et « le laver à l’eau froide dehors, témoigne Suzy. Il n’a même plus d’intimité ». Elle craint aujourd’hui qu’Ephrem finisse par être livré à lui-même: « Il n’y a personne d’autre pour l’aider, et moi je ne serai pas là éternellement« .

 

St-Joseph: S.O.S. pour un sexagénaire abandonné de tous

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.