Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Sensibilisation sur la lutte contre le harcèlement scolaire dans les écoles Saint-Pauloise

Ce lundi 7 février 2022 à Boucan, c’est une quarantaine d’enfants de l’école primaire Evenor Lucas, qui ont reçu la visite d’un trio hors-pair ! C’est composé de la Police Municipale, de la gendarmerie et d’un psychologue de l’éducation nationale, que les plus petits ont bénéficié d’une matinée de sensibilisation sur la lutte contre le harcèlement scolaire.

Ecrit par Ville de Saint-Paul – le lundi 07 février 2022 à 17H51

Un dispositif mis en place par la Police Municipale pour les 66 écoles.

Une première pour Saint-Paul ! Après la mise à disposition d’interventions sur la sécurité routière avec la Police Municipale dans les écoles, Saint-Paul, « Ville Amie des Enfants », poursuit son accompagnement auprès des plus petits, avec des actions de sensibilisation sur le harcèlement scolaire, sur les 66 écoles du territoire. Un nouveau souffle qui permettra un meilleur suivi et encadrement, pour le bien des jeunes Saint-Paulois. Apprendre à accepter la différence des autres, ne pas banaliser les moqueries et libérer la parole, tous les élèves Saint-Paulois auront un accompagnement sur le long terme.

Le harcèlement sous toutes ses formes.

Pour aujourd’hui, ce sont des marmay de CE2 et de CM1/CM2 qui ont appris ce qu’est le harcèlement au sens large du terme. Du harcèlement physique, moral et virtuel, les petits sont dorénavant bien rodés et prêt pour leur future entrée au collège. C’est d’ailleurs auprès des deux figures des forces de l’ordre et du psychologue de l’éducation nationale, que les élèves savent maintenant identifier ce qu’est un harcèlement et surtout, comment réagir en tant que harcelé ou en tant que témoin d’une victime de harcèlement.

Des numéros à disposition.

Pour rappel, ce sont environ 700 000 enfants par an qui sont victimes de harcèlement en France. Des numéros d’urgence nationaux gratuits sont disponibles pour les familles et les victimes :

  • 3020 : pour les situations de harcèlement ,du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi.
  • 3018 : pour les situations de cyberharcèlement, du lundi au vendredi de 9h00 à 20h00 et le samedi de 9h à 18h.
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Météo : Le soleil au rendez-vous ce mercredi

Le temps est agréable ce mercredi matin avec de belles éclaircies.  Cet après-midi, les périodes ensoleillées se maintiennent sur la frange littorale, mais aussi dans les cirques et sur les sommets.

Soupçons d’emplois illégaux : Didier Robert, Alfred Ablancourt et Ismaïl Aboudou se défendent à la barre

La deuxième journée du procès des emplois de cabinet de la Région a conforté la défense dans sa contestation de la partialité de l’enquête menée par l’OCLCIFF : les témoins auditionnés ont en effet tous confirmé l’effectivité des missions effectuées par les ex-conseillers techniques Alfred Ablancourt et Ismaïl Aboudou, tandis que le troisième prévenu appelé à la barre, l’ancien président Didier Robert, a martelé sa légitimité, en tant que chef de l’administration, à choisir lui-même les personnes embauchées dans son cabinet. Enfin, le DGS d’alors Mohamed Ahmed, convoqué comme témoin, a souligné qu’un arrêté relatif à l’organisation administrative de la Région avait rattaché certains services au cabinet, sans que cela ne soit contesté ni par le contrôle de la légalité, ni par le tribunal administratif.

Saison cyclonique : le clap de fin ? 🌀 🎬

Cela fait désormais 3 semaines que nous n’avons plus observé la moindre activité dépressionnaire tropicale dans notre zone. Pause plus que notable dans une saison qui s’est avérée mouvementée. Mais, à nos yeux, cette « pause » semble surtout sonner presque comme le clap de fin de cette saison cyclonique 2023/2024…

Sakifo 2024 : “50% de notre programmation sera réunionnaise”

Pour son édition 2024, le Sakifo veut encore proposer du grand spectacle au public réunionnais. Si de grand nom de la musique francophone, comme Hamza, Grand Corps Malade ou IAM répondront présent, les artistes péis ne sont pas en reste, avec Danyel Waro, Lindigo ou encore TABA.