Revenir à la rubrique : Société

SDIS: Une « charte de disponibilité » signée entre les sapeurs-pompiers volontaires et leurs employeurs

Afin de fixer les modalités pratiques de réalisation des gardes des 1 484 sapeurs-pompiers volontaires du SDIS974, une charte de disponibilité a été signé ce mardi au centre d’incendie et de secours de Saint-Denis entre leur employeur dans le civil, le sapeur-pompier volontaire et l’établissement. Cette charte de disponibilité permettra un échange direct entre le […]

Ecrit par NP – le mercredi 15 mai 2019 à 10H59

Afin de fixer les modalités pratiques de réalisation des gardes des 1 484 sapeurs-pompiers volontaires du SDIS974, une charte de disponibilité a été signé ce mardi au centre d’incendie et de secours de Saint-Denis entre leur employeur dans le civil, le sapeur-pompier volontaire et l’établissement.

Cette charte de disponibilité permettra un échange direct entre le SDIS et les employeurs des sapeurs-pompiers volontaires et de pouvoir les informer sur l’activité de ces derniers concernant leurs critères de recrutement, leurs formations ou encore leur capacité opérationnelle.

Cette convention formalise également les relations et fixe les conditions de disponibilité négociées entre l’employeur, le sapeur-pompier volontaire et le SDIS 974.

Le SDIS 974 compte 1 484 sapeurs-pompiers et recevront prochainement le renfort de 150 candidats issus des sélections 2018, en attente de leur visite médicale et d’engagement en 2019. L’objectif affiché par la structure est de porter ce chiffre à 1 700 volontaires d’ici 2021, comme fixé par le Schéma départemental d’analyse et de couverture des risques.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.