Revenir à la rubrique : National

Scandale du Chlordécone aux Antilles : Le parquet de Paris requiert un non-lieu

Sans surprise, le parquet de Paris a requis un non-lieu dans l'affaire de ce pesticide soupçonné d'empoisonnement dans les bananeraies jusqu'au milieu des années 90 en Martinique et en Guadeloupe.

Ecrit par La-Rédaction – le samedi 26 novembre 2022 à 10H37

Huit mois après la fin de l’instruction menée par des juges parisiens du pôle Santé publique, le parquet de Paris vient de rendre ses réquisitions de non-lieu dans l’affaire d’empoisonnement présumé au Chlordécone dans les bananeraies des Antilles. Il appartient désormais aux juges en charge des investigations de rendre leur décision finale : clôturer définitivement cette affaire qui a provoqué la contamination de 90% de la population antillaise selon les chiffres publiés par Santé Publique France.

Interdit en France en 1990, le chlordécone avait continué à être utilisé par dérogation ministérielle en Martinique et en Guadeloupe jusqu’en 1993 dans les champs de bananes, soupçonné d’avoir provoqué de nombreux cancers.

En 2006, la plainte déposée par plusieurs associations antillaises pour empoisonnement et mise en danger de la vie d’autrui et administration de substance nuisible avait débouché sur l’ouverture d’une information judiciaire deux ans plus tard. Ce jeudi, motivant sa décision, le ministère public parisien a indiqué qu’il y avait prescription concernant les faits supposés d’empoisonnement. Quant à l’administration de substance nuisible, les faits ne sont pas « caractérisés » a estimé le parquet.

La possible prescription annulant les poursuites a déjà déclenché un mouvement de protestation en février 2021 en Martinique ou de nombreuses personnes indignées avaient défilé dans les rues de Fort-de-France. « C’est un crime dans le crime » dénonce aujourd’hui certains des plaignants qui comptent à nouveau se mobiliser.

Le lien entre l’exposition au chlordécone et les cancers de la prostate particulièrement élevés aux Antilles pose question d’autant que ces cancers sont reconnus comme maladie professionnelle depuis décembre dernier et ouvre droit à l’indemnisation pour les ouvriers et les exploitants agricoles. 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

En visite à La Réunion, Edouard Philippe interpellé par un entrepreneur

L’ancien Premier ministre est à La Réunion pour prendre le pouls de la population et se rendre compte des difficultés et des besoins spécifiques des habitants de l’île. Dès son premier arrêt au Barachois pour un dépôt de gerbe. Il a été interpellé par un entrepreneur qui a partagé sa peine face aux défis insurmontables de l’économie actuelle.

Escalade : Oriane Bertone championne de France de bloc Sénior à Valence

La Réunionnaise Oriane Bertone a de nouveau décroché une médaille d’or aux championnats de France de bloc. Après une première partie de la compétition où la grimpeuse péi a été chahuté par ses adversaires, Oriane Bertone a finalement réussi à terminer à la première place.

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.