Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Salon International de l’Agriculture 2023 : La Réunion à la conquête de Paris

Voir plus grand, c’est l’ambition du Département pour nos agriculteurs péi à quelques jours de l’ouverture du Salon International de l’Agriculture (SIA) de Paris. 800 m², 32 exposants et un budget de 670 000 euros pour valoriser l’excellence de la production agricole réunionnaise. Fruits, épices, confitures, chocolat, artisanat, vanille IGP… une vitrine riche en goûts et en couleurs pour séduire les quelques 650 000 visiteurs qui se presseront Porte de Versailles. Une grande nouveauté cette année, la marque lancée par le Département, « 100 % La Réunion », le gage d’un produit 100 % local et de qualité. Le 25 février le salon ouvrira ses portes jusqu’au 5 mars, rendez-vous au Pavillon des régions d’Outre-mer et du monde, hall 5-2, le Village Réunion vous y attend !

Ecrit par Département-de-La-Réunion – le jeudi 16 février 2023 à 16H11

« Pour cette 59ème édition, notre délégation comportera pas moins de 32 exposants pour valoriser non seulement la destination Réunion mais surtout la production réunionnaise telle que les fruits, les confiseries « lontan », les confitures, les épices et achards, les sirops, et les spiritueux, les huiles essentielles, le chocolat, l’artisanat pei et bien sûr la vanille IGP qui vient une fois de plus d’avoir une reconnaissance majeure puisque la presse a relaté dernièrement la fabrication d’une pâte à tartiner à la vanille bleue de La Réunion par une célèbre marque de luxe », a expliqué le Président du Département Cyrille Melchior, en ouverture de la conférence de presse du SIA dans l’Hémicycle du Palais de la Source ce mercredi 15 février.

Une fierté de voir la reconnaissance nationale voire internationale des produits locaux. Il faut dire que le SIA rime avec distinctions pour de nombreux participants. En 2022, 18 médailles ont été décrochées au Concours Général Agricole dont plusieurs en or dans différentes catégories.

« Comme chaque année, le Département sera le fer de lance de cette délégation composée d’institutions majeures parmi lesquelles la Région, la Chambre d’agriculture, et l’IRT ainsi que des producteurs et des partenaires venant du monde artisanal, industriel et gastronomique, afin de faire valoir l’excellence des produits réunionnais », précise encore Cyrille Melchior.

La Chambre d’agriculture partenaire et co-organisateur avec le Département, La Région et l’Ile de La Réunion Tourisme qui financent respectivement à hauteur de 121 000 euros et 40 000 euros se félicitent de cette coopération.

« C’est un partenariat gagnant puisque nous travaillons ensemble pour donner de la visibilité et montrer l’excellence réunionnaise. 14 contrats d’export ont été signés l’année dernière », précise le Conseiller régional Pascal Plante, délégué à l’internationalisation des entreprises.

Pour Bruno Robert, le 1er Vice-Président de la Chambre d’Agriculture, « Je suis moi-même agriculteur et j’ai participé deux fois au SIA. C’est la coupe du monde des agriculteurs. On peut y voir le meilleur de ce qui est produit chez nous. Je veux remercier le Département qui permet cette montée en puissance. Le budget consacré à l’agriculture a doublé ces trois dernières années ».

Il s’agit aussi de valoriser la destination Réunion comme l’indique Patrick Serveaux, Vice-Président de l’Ile de La Réunion Tourisme. « Le SIA est une occasion inédite de montrer ce qui se fait de mieux sur notre territoire et l’agrotourisme tient une place importante puisque 81 % des touristes choisissent comme hébergement une structure rurale ».

Une vitrine qui possède désormais sa marque « 100 % La Réunion ». « Nous espérons décrocher encore plus de médailles cette année. Cette promotion des produits passe aussi par la marque que le Département a créée avec ses partenaires. Une identification qui vise la clientèle locale mais également le marché national et international. Beaucoup d’exposants arboreront la marque 100 % La Réunion sur leurs produits et sur leurs stands », explique Serge Hoarau, 1er vice-Président en charge de l’agriculture.

Des exposants justement qui pour certains découvriront pour la première fois le Salon International de l’Agriculture. « Nous sommes très fiers de présenter un nouveau produit. Nous fabriquons des petits pots pour bébé salés et sucrés à base d’ananas, de mangue ou encore de tangor. Nous avons adhéré à la marque 100 % La Réunion. Merci au Département de nous donner l’opportunité de participer à ce salon pour la première fois », explique Maïa Lainé, de la marque Mamilafé. Une présence qui peut aussi être une véritable opportunité comme l’explique Cédric Daly à l’origine de la création de Oté Gran’mèr. « Le Salon a été un tremplin pour nous. Cela nous a permis de nous installer en métropole où nous avons désormais un atelier de transformation. On est content et fier de participer à ce salon et de mettre sur nos produits la marque 100 % La Réunion. »

Les temps forts à retenir pour cette édition, l’inauguration du Village Réunion le 27 février à 15H00 et la remise des médailles le jeudi 2 mars. Une animation musicale sera proposée tout au long de la manifestation à 10H00 et à 17H00 avec le groupe Lyzea. Côté papilles, c’est le chef Sébastien Catherine qui cuisinera et régalera avec des produits locaux à 11H00 et à 15H00.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives 2024 : Tout savoir sur la 1ère circonscription

La première circonscription de La Réunion verra neuf candidats s’affronter au premier tour des élections législatives anticipées de 2024. Le duel de 2022 entre Philippe Naillet et Jean-Jacques Morel pourrait être rejoué mais avec des étiquettes différentes.