Salon de l’agriculture : pourquoi les producteurs péi viennent et reviennent

Parmi les exposants réunionnais du 60e Salon international de l'agriculture (SIA), regroupés au sein du « Village Réunion » que le Département met à leur disposition, il y a 15 nouveaux, dont c'est la première participation, et aussi des habitués, qui reviennent chaque année.

par Département de La Réunion – le jeudi 29 février 2024 à 12H53

La palme de la participation revient sans conteste à Louis Leichnig, producteur de vanille à Saint-Philippe, qui compte 20 Salons de l’agriculture. « Au début, je suis venu pour tester, raconte-t-il. Je me suis donné trois ans pour voir si on continuait. La première année, le stand n’a pas été payé par les ventes. La troisième, tout était payé. On est passé de 6 à 12 m2, jusqu’à 30 m2. J’ai trouvé une clientèle ici, pour un produit assez cher. On vient aussi pour se mesurer aux autres, et on représente La Réunion au milieu du monde agricole de la France entière. »

Si les retombées économiques sont fluctuantes, le SIA a néanmoins pu représenter 20% du chiffre d’affaires de la société les meilleures années. Aujourd’hui, Louis Leichnig y vient surtout pour entretenir sa clientèle de l’Hexagone et l’image de marque de sa vanille.

Ludovic Maufras, patron de la distillerie saint-pauloise « La part des anges », affiche, lui, six participations au SIA. Et il l’assure, c’est le fait de revenir qui permet aux producteurs de rencontrer des professionnels capables de leur proposer des débouchés. « La première année, ils passent sans nous parler, explique-t-il. On est sur des produits hauts de gamme, ils veulent voir si on tient dans la durée. Nous venons aussi pour les particuliers, ceux qui sont venus à La Réunion et nous connaissent. Nous sommes peu distribués dans l’Hexagone, si on ne vient pas tous les ans, on perd cette clientèle. »

« La part des anges » a ainsi rencontré un distributeur et lui envoie une palette de 500 bouteilles par an, qu’il répartit ensuite dans les points de vente. « Ce n’est pas un volume énorme mais c’est quand même important de le faire, continue Ludovic Maufras. Nous ne cherchons pas les volumes, plutôt la qualité et la notoriété. »

Difficile d’être un « petit » nouveau quand on s’appelle « Mascarin », mais c’est bien la première participation au Salon de l’agriculture de cette marque emblématique de l’île, qui n’est pas distribuée dans l’Hexagone et souhaiterait l’être. « Nous recevons trois ou quatre fois par jour des demandes émanant de l’Hexagone, commente Frédéric Auché, le P-DG de « Mascarin ». Nous ne savons pas gérer ça nous-mêmes. Nous souhaitons être dans les épiceries fines avec nos sirops et chocolats, là où les consommateurs viennent chercher des produits du nouveau monde. Je pense que nous pourrions réaliser 20% de nos ventes dans l’Hexagone si nous trouvons le bon distributeur. A Maurice, avec un seul point de vente, nous en réalisons 10%. Nous avons des produits uniques qu’on ne retrouve pas ailleurs. » Frédéric Auché livre un second objectif pour la présence de « Mascarin » au SIA, tester les goûts des consommateurs hexagonaux. « Surtout, conclut-il, nous faisons partie du collectif Réunion. Nous sommes une marque emblématique et nous apportons notre pierre à ce qui est fait par le Département. »

 

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique

Le Département salue l’excellence agricole réunionnaise

Le Département salue l’excellence agricole réunionnaise

Quelques semaines après la fermeture des portes du 60e Salon international de l’agriculture de Paris (SIA), le Conseil départemental a réuni les exposants réunionnais, le mercredi 10 mars, dans l’Hémicycle de l’Hôtel de La Source, pour saluer leur participation et féliciter les médaillés du Concours général agricole 2024.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x